Aller au contenu principal

COATI - Réserve Amazonienne

CoATI, Coalition for the Amazon Town Inspiration  Création d’une nouvelle réserve naturelle  pour la nature, les animaux et les populations locales https://coati-reserve.org​Aidez-nous à préserver la forêt amazonienne au Pérou !​C’est près de la ville de Puerto Maldonado - au sud-est du Pérou - reconnue capitale péruvienne de la biodiversité, que nous créons une nouvelle réserve naturelle, au cœur de la forêt amazonienne.​Pourquoi nous soutenir ? Pour la nature et la biodiversité ! En 40 ans, l’humanité a engendré le déclin de la biodiversité mondiale et a perdu 60% des populations d’animaux sauvages sur la planète Terre. La forêt tropicale humide possède la plus importante biodiversité spécifique au monde. Plus de 80% de la déforestation en Amazonie est causée par l’élevage et l’agriculture. Étant la plus grande région de forêt tropicale humide d’Amérique, la forêt amazonienne possède une biodiversité inégalée. Selon un scénario admis par la Banque mondiale, on envisage au rythme actuel que 40 % de l’Amazonie aura disparu en 2050 si rien n’est fait pour ralentir les processus de déforestation. Créer une réserve naturelle est une des seules manières de pourvoir préserver la forêt amazonienne de la déforestation et de conserver l’habitat naturel de la forêt primaire !​La région abrite environ 2,5 millions d’espèces d’insectes et actuellement, au moins 40 000 espèces de plantes, 3 000 poissons, 1 294 oiseaux, 427 mammifères, 427 amphibiens et 378 reptiles ont été scientifiquement classés dans la région.​Pour les animaux ! Nous créons une réserve naturelle pour protéger les animaux encore sauvages et préserver leurs milieux naturels. Mais aussi pour recueillir, soigner et protéger les animaux, jadis sauvages, victimes de domestication ou sauvés du braconnage. Notre sanctuaire sera un endroit de refuge pour ces animaux, où nous effectuerons un travail de réinsertion de ces animaux en milieu naturel, dans la forêt au sein de notre réserve.​Pour les populations locales ! Souvent expulsées de leurs terres, ou n’arrivant plus à survivre financièrement dans le contexte actuel de société, les populations locales et indigènes sont poussées à effectuer des métiers difficiles, où leurs droits ne sont que rarement respectés. Une réserve mettant en place une offre d’éco-tourisme et d’éco-volontariat permet non seulement aux populations locales de pouvoir (re)vivre en forêt et dans un environnement sain, mais également de gagner leurs vies dignement, en effectuant un travail valorisant.  Plusieurs réserves nationales existent au Pérou qui permettent une protection accrue des milieux naturels et de la biodiversité, mais malheureusement cela ne concerne pas tous les territoires de forêt. Certaines surfaces peuvent être soumises à des permis d’exploitation ; dans ce cas, soit la forêt est placée sous statut de réserve naturelle, soit en zone agricole, soit en zone d’exploitation minière. Ces deux dernières possibilités sont désastreuses pour l’environnement. Dès lors, l’unique façon de préserver l’environnement est de placer un maximum de territoire en réserve naturelle.​« On ne peut aimer que ce que l’on connait »​La réserve accueillera des scientifiques, des chercheurs, des journalistes ou photographes pour qu’ils puissent effectuer leurs recherches et ainsi participer à élargir nos connaissances au sujet de tant d’espèces et découvrir les secrets de la nature encore inconnus à ce jour.​La réserve permettra également aux éco-volontaires et éco-touristes de vivre une expérience inédite de reconnexion à la nature, à nos racines profondes toujours attachées au monde vivant, que nous blessons et perdons peu à peu. Nous espérons qu’une telle expérience ait un effet positif sur les modes de vie des personnes, et qu’elles pourront représenter auprès de leur entourage les intérêts de protéger ce monde merveilleux qu’est la forêt vierge.

230
participants

13 628 €
collectés

68 %

Ferme pédagogique - Gîte Loisirs de Méry sur Seine

Bienvenue sur cette cagnotte !Notre nouvelle ferme pédagogique qui fait la joie de petits et des grands a été saccagée dans la nuit du 28 au 29 juillet 2019. Des individus ont fait un carnage sur les animaux par la folie humaine, résultat beaucoup d'entre eux sont morts ou très mal en point.  Nous avons la volonté de poursuive cette expérience et cette aventure, pour cela nous avons besoin de vous! Nous avons déjà reçu énormement de propositions pour des animaux et grâce à vous la ferme est repeuplée sauf pour les moutons d'ouessant. Si vous pouvez nous aider nous vous en remercions par avance. Toute l'équipe du gîte Loisirs de Méry26 route de Soissons10170 Méry sur Seine03 25 21 24 33

2406
participants

50 J
restants

Dépollution plastique à l'embouchure des fleuves

Aidez nous à dépolluer les Océans !800.000 tonnes de plastiques sont envoyés chaque année dans les océans par seulement 10 fleuves. Notre ambition est de déployer une flotte de navires récupérateurs de ces déchets aux embouchures des fleuves, puis de recycler le plastique récupéré.  A partir du 21 Septembre, nous allons démarrer notre test grandeur nature avec 6 bateaux dont le Kraken, le 3 mâts de l'association Wings of the Ocean, à l'embouchure du Rhône, avant un déploiement mondial de bateaux récupérateurs.  Pour faire tout cela, nous avons besoin de fonds pour payer les bateaux, la nourriture et les marins, c'est pourquoi nous faisons cette cagnotte :)  Nous comptons sur votre soutien pour nous permettre d'effectuer ce test dans les meilleures conditions à Port Saint Louis du Rhône ! :)  La vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=wNwB1FzcPCA Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à toutes et tous ! Julien WosnitzaFondateur Wings of the Ocean

523
participants

21 801,88 €
collectés

Solidarité pour la rentrée scolaire au Kenya

Bonjour à tous,Je m’appelle Simon, je suis originaire de Bordeaux dans le Sud-Ouest de la France. J’ai travaillé dans l’industrie aéronautique pendant 5 ans et en janvier 2019 j’ai decidé d’arrêter pour découvrir autre chose. Depuis 6 mois, j’ai la chance de pouvoir voyager en Afrique en participant à différentes actions solidaires.Actuellement au Kenya, je participe à un volontariat qui vient donner un coup de main aux familles les plus démunies de Githurai.Cette cagnotte a pour objectif de réunir un maximum de fonds afin d’aider et de participer aux actions de l’association Christ’s Victory Centre (CVC). Cette association basée à 20 km de Nairobi a pour principales missions d’accompagner des jeunes enfants réfugiés via différentes activités qu'elle soit éducatives, sportives ou culturelles.Aujourd’hui, nous voulons aider ces enfants en leur proposant une école qui leur donnera le bagage nécessaire pour être indépendants. En septembre c’est la rentrée scolaire, nous accueillons 300 élèves, mais nous n’avons pas suffisamment de bureaux pour permettre à chaque enfant de travailler dans de bonnes conditions.Nous sollicitons votre aide pour financer de nouveaux bureaux, sachez que toute participation est la bienvenue qu'elles quelle soient.- Un bureau individuel de bonne qualité = 20 euros- Un bureau double de qualité minimum = 15 euros  N’hésitez pas à communiquer et à partager cette cagnotte.Nous vous remercions d’avance  https://cvckenya.wordpress.com/about/ Christ's Victory Centre  Qu'est-ce que le Christ’s Victory Center (CVC)?CVC est une association qui a été créée uniquement par des réfugiés de la République démocratique du Congo en septembre 2009 à Githurai 45, dans la banlieue de Nairobi, au Kenya. Observant les défis auxquels sont confrontés les réfugiés et les familles extrêmement pauvres de Nairobi. CVC construit une école, et développe un élevage de cochon pour fournir une éducation et des moyens de subsistance à plus de 300 enfants et leurs mères. L'école a ouvert ses portes en janvier 2010 avec 45 élèves, tous des réfugiés. Nous avons maintenant environ 304 enfants, dont les deux tiers environ sont des réfugiés (principalement de la RD Congo et du Sud-Soudan) et les autres sont des Kényans. VisionCVC s'épanouit pour un monde dans lequel chaque individu, conscient de sa valeur et de sa dignité, prend en charge son développement personnel et celui de la communauté, même dans les moments de crise et de besoin extrême. Bénéficiaires- Enfants réfugiés et déplacés de guerre- Orphelins et enfants sans abri- Enfants de familles extrêmement pauvres ou avec de parents atteints de maladies chroniques MissionEn gérant une crèche et une école comptant plus de 300 enfants, CVC cherche à intégrer ses bénéficiaires dans la société et à leur permettre de créer une vie autonome et indépendante pour eux-mêmes et pour les générations futures. CVC a pour objectif de développer le talent et les compétences de chaque individu dans divers domaines et de les doter de nouvelles capacités. Dans le même temps, CVC fournit des emplois aux parents dans l'administration de l'école, mais également dans le cadre de divers programmes, notamment l'élevage de porcs et de poulets, ainsi que d'entreprises de couture. En chiffres- 304 enfants- 11 enseignants- 2 cuisiniers- 2 pour la gestion administrative Projets à venir- Construction d'un nouveau bâtiment scolaire pour mieux répondre aux besoins des enfants- Expansion des activités agricoles et autres petites entreprises pour générer des bénéfices pour l'organisation et augmenter les opportunités d'emploi pour les femmes- Fournir un petit déjeuner quotidien pour assurer la capacité d’apprentissage des enfants  https://cvckenya.wordpress.com/about/ Hello everyone,My name is Simon, I am from Bordeaux in the south of France. I have worked in the aerospace industry for 5 years and in January 2019 I decided to quit my job to discover something else. For 6 months, I have had the chance to travel to Africa and participating in various solidarity initiatives.Currently, in Kenya, I participate in a voluntary service that helps out the poorest families in Githurai.This collection aims to raise as much money as possible to help and participate in the actions of Christ's Victory Center (CVC). This association, based 20 km from Nairobi, has as its main mission supporting refugee children through various activities: educational, sports or cultural.Today, we want to help these children by offering a school that will give them the necessary background to be independent. In September the children will be back to school, we have 300 students, but we do not have enough desks to allow every child to work in good conditions.We seek your help to finance new desks, any participation is very welcome whatever it will be.- An individual desk of good quality = 20 euros- A double desk of minimum quality = 15 eurosDo not hesitate to get in touch with me and share this post.We thank you in advance Christ's Victory Centre  What is Christ’s Victory Centre (CVC)?CVC is a registered community-based organization solely established by refugees from the Democratic Republic of the Congo in September 2009 in Githurai 45 in the outskirts of Nairobi, Kenya. Observing the challenges facing refugees, IDPs and extremely poor families in Nairobi, CVC uses an initiative approach to provide education and livelihoods to over 300 children and their mothers. The organization’s circulative system ensures sustainability and allows for the long-term creation of peaceful and prosperous communities.VisionCVC thrives for a world in which every individual, aware of his or her value and dignity, takes charge of his or her personal development and that of the community, even in moments of crisis and extreme need.Beneficiaries      - Refugee children and IDPs- Orphans and homeless children- Children from extremely poor families or parents with chronic diseases- Youth and womenMissionBy running a nursery and school with over 300 children, CVC seeks to integrate its beneficiaries into society and enable them to the creation of self-reliant, independent lives for themselves and future generations. CVC aims at developing every individual’s talent and skills in diverse fields and equip them with new capabilities. At the same time, CVC provides employment to parents in the school administration, but also through various programs, including pigs and chicken farming, as well as sewing businesses.By the Numbers- 304 Children- 11 Teachers- 2 Cooks Ongoing Programs- Nursery and school on purchased land of 320 m2- Income-generating activities: Pig and chicken farming on rented land, sewing facilities for small businesses- Skill development: English classes for adult refugees Forthcoming Projects- Construction of new school building with to better meet the needs of the children- Expansion of farming and other small business activities to generate profit for the organization and to increase employment opportunities for women- Provision of daily breakfast to ensure the children’s learning ability Established PartnershipsCVC has established partnerships with the following organizations:- United States International University (USIU)- AVSI Kenya- All Stars for Jesus https://www.facebook.com/cvckenya/

51
participants

1 667 €
collectés

55 %

Aider Nathalie et Olivier

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Cette cagnotte fait suite à la catastrophe survenue dans la blanchisserie en début de soirée du mercredi 04 septembre.  Pour plus d'informations :https://www.dici.fr/actu/2019/09/05/hautes-alpes-beaucoup-de-degats-apres-l-incendie-de-blanchisserie-moulin-saint-leger-melezes-1305027 Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

23
participants

634 €
collectés

Soan et Raphaël

Soan et Raphaël

"Happiness only real when shared""Le bonheur n'est vrai que lorsqu'il est partagé" Tout d'abord un infini merci à notre famille et nos amis qui ont été présents pendant que nos jumeaux, Soan et Raphaël, se battaient pour vivre. Nés le 13 Octobre 2018, à 24 semaines + 5 jours, nos bébés pesaient 670 g et 685 g chacun, et ont passé les 4 premiers mois de leur vie en réanimation et en néonatalogie. Nous serons également reconnaissants à jamais envers les équipes de soins et plus particulièrement la Réanimation Néonatale de Chambéry, pour avoir sauvé nos bébés et pris soin d'eux. Ce "marathon de l'amour, de l'espoir, du coeur", nous le devons aussi à cette association qui porte si bien son nom "L' Association un petit plus". Nous avons pu faire des heures de peau à peau chaque jour grâce aux fauteuils mis à disposition par l'association, aux coussins d'allaitement, aux petits oreillers faits mains.... nous pouvions regarder nos amours dans les miroirs quand nous ne pouvions pas les mobiliser, et pouvions les "lover" dans les "petits boudins" au fond de leurs couveuses, grâce à cette association. Alors nous avons aujourd'hui envie, grâce à votre aide, de contribuer nous aussi "aux petits plus que nécessaires" des parents qui sont à leur tour auprès de leurs petits guerriers. Chaque don sera un petit plus que nous souhaiterions offrir à cette association et nous avons besoin de vous tous. Par la suite nous vous tiendrons informés des bénéfices que cette cagnotte aura apporté au service de Réanimation, photos à l'appui. Merci pour votre aide, Merci de nous lire, Merci de croire à ce message, ET Merci à vous deux d'être aussi Merveilleux...

88

3 601 €

102 %
Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

Le projet agri-culturel de Graine de Ferme !

« Dessine Moi une Ferme » : un projet agri-culturel pour Graine de Ferme ! Qui sommes-nous ? Nous sommes Raphaël et Apolline : deux curieux et amoureux de la nature. Raphaël a obtenu un CAP en maraichage biologique et est actuellement en formation BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole) afin de développer ses compétences en gestion et de bénéficier d’un meilleur accompagnement dans son installation agricole. Au sein de sa formation il a effectué plusieurs stages dans des fermes maraichères dans lesquelles il a approfondi les techniques culturales : de là est née l’idée de créer sa propre micro-ferme.  Apolline est une littéraire, après une licence de Lettres Modernes et un service civique dans un Écomusée, elle confirme son désir de partager : visites guidées, ateliers avec les enfants, création d’un potager, transmission du patrimoine ou encore communication culturelle ont été pour elle autant de moyens de développer un territoire rural par le biais du tourisme et du partage. Au sein de la micro-ferme elle souhaite développer l’éco-tourisme, allier agriculture et culture au service d’un développement local vivant. Pour éclairer ce projet elle se forme actuellement au développement rural avec une licence professionnelle « Entreprises et Développement Local ».   Notre projet naît de quatre envies : - Créer une ferme à taille humaine et porteuse de valeurs, permettant un travail de la terre peu mécanisé et respectueux du sol pour une valorisation de nos produits et le maintien d’une biodiversité essentielle. La micro-ferme est une ferme de taille moindre commercialisant en circuits courts et présentant une grande diversité de cultures.- Proposer une consommation locale, consommer mieux et proche de chez soi par la vente directe de produits sains et de saison plutôt que de consommer des denrées qui parcourent en moyenne 1500 kilomètres avant de se retrouver dans notre assiette.  - Eliminer totalement les pesticides de notre environnement car nocifs et polluants pour nous-même et pour notre Terre. Il s’agit de retrouver une agriculture qui préserve les écosystèmes pour une meilleure qualité de l’eau, de l’air et du sol. Cette démarche s’accompagne également d’un désir de limiter l’utilisation des énergies fossiles au profit d’énergies renouvelables. - Favoriser l’échange et les rencontres, il s’agit de redynamiser notre environnement proche en recréant du lien et en communiquant par l’accueil à la ferme. Transmettre et partager, s’enseigner les uns les autres à vivre mieux et plus simplement.   Effectuant nos formations respectives en Ariège nous nous sommes attachés à ce territoire. Plus largement, nous pourrions nous installer dans la région pyrénéenne. Pour faire quoi ? Graine de Ferme : une micro-ferme biologique tisseuse de liens !  Notre projet global s’étendrait idéalement sur environ 5 hectares et nous travaillerons tous les deux sur la ferme à temps-plein. Nous savons aujourd’hui que les micro-fermes sont des structures viables qui permettent une réelle valorisation des circuits courts et de l’agriculture biologique. La ferme n’est pas un système à part : elle souhaite faire partie d’un réseau porteur de projets qui permettent de mettre en valeur le territoire à notre échelle.  La ferme maraîchère :   En matière de production, toute l’année, la culture légumière et fruitière sera l’activité principale à la ferme. Notre mode de culture utilisera des méthodes inspirées de la permaculture et du maraichage bio-intensif. Aucun produit phytosanitaire n’entre dans le processus de culture. Il s’agit de suivre le rythme de développement des différents végétaux, d’en assumer les faiblesses et de tirer profit de leurs qualités. La production inclura légumes feuilles, racines, bulbes, tiges, salades, pois et haricots, concombres et courges ; également arbres fruitiers et petits fruits. La surface dédiée à cette activité sera idéalement de deux hectares avec environ 3000m2 de surface cultivée.  En plus d’une vente à la ferme ou encore dans des systèmes de circuits courts, nous serons présents de façon régulière sur les marchés du territoire pour vendre nos produits et ainsi promouvoir notre activité aux côtés d’autres acteurs locaux. A terme nous prévoyons également de proposer aux cantines scolaires locales nos produits tout au long de l’année.  Par cette ferme nous voulons devenir acteurs de la vie locale de la commune et des communes alentour en matière de production légumière. Il est question de proposer aux habitants des produits sains, bio et accessibles financièrement pour en faire profiter le plus grand nombre.     La ferme « éco-touristique » :  Notre projet est de mettre en place un camping à la ferme écologique : un éco-site, lieu d'échange et de partage, accessible à tous. L'objectif est de valoriser le potentiel touristique de la région en proposant un lieu d'accueil convivial et calme dans un site privilégié. Les constructions prévues sont durables et respectueuses de l'environnement : panneaux solaires, toilettes sèches et récupération d'eau pour une économie d'énergie optimale. L'éco-tourisme apparaît comme un moyen alternatif de visiter une région : respectueux de l'environnement, qui privilégie les liens humains et permet la découverte d'un autre mode de vie.  L'éco-tourisme s'appuie également sur la mise en place d’une ferme pédagogique pour découvrir la vie de la ferme. Des ateliers et des journées découvertes seront proposés afin de partager nos savoirs et savoir-faire. Les activités proposées prendront pour thème le maraîchage, la cuisine et transformation de nos produits, la découverte du monde animal de la ferme et la sensibilisation à l'écosystème et à la biodiversité. Nous souhaitons également proposer des activités pour découvrir la région et ses richesses, en partenariat avec les différents acteurs locaux.  Nous prévoyons enfin le développement d’un lieu attaché au lien social et à la valorisation de nos produits : un café culturel ainsi qu’une bibliothèque participative avec évènements culturels, résidences d’artistes, expositions ou encore ateliers tout au long de l’année, pour une véritable redynamisation locale et rurale proche des habitants. La « perte de vie » des villages nous affecte particulièrement et nous souhaitons donc réinvestir la vie locale au service des habitants. À quoi vont servir vos dons ? Nous faisons aujourd’hui appel à vous car nous croyons réellement en notre projet et en sa réalisation ! Nous aspirons à une agriculture respectueuse de la terre et des Hommes, une agriculture citoyenne. Cette cagnotte qui suit le principe du financement participatif relève de cette logique : elle s’appuie sur l’entraide et la solidarité de chacun pour mener à bien une réalisation collective. Les dons seront dans un premier temps nécessaires à l’achat du terrain et un plus non négligeable en tant qu’apport personnel à faire valoir aux banques. Ils seront alors le premier moteur du lancement de notre activité. De plus, nous pourrons également investir dans le matériel indispensable à notre installation (serres, irrigation, outils…). Avec ce financement participatif il nous tient à cœur de développer un projet collectif qui ne tient pas uniquement du bon vouloir des banques ou autres prêts financiers. Nous voulons démontrer que notre projet peut être porté par d’autres personnes que nous et qu’il suscite un réel intérêt. Une fois le financement participatif terminé nous recueillerons les dons et pourrons alors lancer le projet. En attendant, n’hésitez pas à nous suivre et à nous contacter sur Facebook et sur Leetchi (et prochainement sur notre site internet…) pour suivre l’avancement de notre projet ! Contreparties : Les délais concernant les contreparties varieront en fonction de la contrepartie prévue et de l’avancement de notre projet, nous vous tiendrons au courant via cette page Leetchi. •Pour les contreparties qui nécessitent de venir sur place : contactez-nous si ce n’est pas possible pour vous (ou si vous ne souhaitez pas de contreparties), nous vous proposerons autre chose. •Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter ! - 1€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter- 10€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + recevez un marque-page au nom de la ferme- 25€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un assortiment de graines potagères (à récupérer sur place)- 50€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + un (gros) panier de produits de la ferme (à récupérer sur place)- 75€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez profiter d’un pique-nique en famille à la ferme (repas jusqu’à 4 personnes)- 100€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un arbre de la ferme, choisissez sa variété, venez lui rendre visite et récoltez ses fruits ! - 200€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + venez passer une journée à la ferme avec une initiation au maraichage (et repartez avec votre récolte !)- 500€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + parrainez un animal de la ferme, choisissez son nom, venez lui rendre visite et emmenez-le en balade !- 1000€ et + : votre nom inscrit sur notre mur des donateurs + l’inscription à notre newsletter + passez une semaine dans la peau d’un maraicher à la ferme (et repartez avec votre récolte !)  Et enfin… un IMMENSE merci à tous !Tous les donateurs seront invités à l’inauguration de la ferme : un apéritif partagé et une visite du lieu ! /!\ N'oubliez pas de laisser votre adresse mail en commentaire lorsque vous faites un don pour qu'on puisse vous contacter (et pour recevoir la newsletter) /!\

54

3 335,10 €

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi lensois

Tous ensemble pour le WV combi Lensois Chers amis supporters du RC LensCe Dimanche soir nous avons tous été tristes et marqués de l’épilogue de cette épopée en barrages après y avoir vraiment cru  !! Un autre évènement marquant a touché l’un de nos plus fidèles camarades et supporters du RC LENS  Vous connaissez sans doute de près ou de loin Thibaud avec son légendaire camping-car combi WV âgé de 47 ans et aux couleurs du RC LENSIl est en effet  de tous les matchs et de nombreux déplacements (récemment au PFC et à TROYES avec sa fille Maela elle aussi très fidèle supportrice) Alors que ce dimanche soir Thibaud et sa fille avaient pris la route pour voir le match entre supporters son combi a malheureusement pris feuHeureusement ils ont pu se dégager du combi mais malheureusement comme vous pouvez le constater sur les photos , il ne reste quasiment rien du véhicule mythique auquel Maela et Thibaud tenaient tous les deux énormément. Pour raison financière Thibaud s’était pourtant récemment résolu (à contre cœur ) à le vendre , l’annonce est toujours sur le BON COIN.... Montrons toutes et tous notre solidarité , apportons toutes et tous notre contribution (petite ou grande) afin de compenser cette importante perteMerci également de ne pas hésiter à partager ce petit mot afin de de toucher un maximum de personnes susceptibles d’apporter leur élan de solidarité Tous ensemble pour le combi de Tib ! Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

66

2 326,59 €

ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

ASSOCIATION LUCIE DE BORDEAUX

Bienvenue sur cette cagnotte associative ! OBJECTIF DE CETTE CAGNOTTE :UN APPAREIL POUR AIDER LUCIE à MARCHER Lucie est une adorable jeune fille de 14 ans, elle est atteinte d'une maladie génétique orpheline due à la mutation d'un gène nommé "Munc18". Cette maladie agit sur les troubles de l'apprentissage moteur, psychique et cognitif, il s'agit d'une protéine manquante qui génère une cassure dans la transmission des informations. Aujourd'hui Lucie ne marche et ne parle toujours pas. Depuis son plus jeune âge nous parcourons bien des chemins pour mettre toutes les chances de son côté. Nous sommes partis en Slovaquie, en Belgique, en Angleterre, en Espagne, nous avons pratiqué une méthode canadienne, mais aussi la méthode Doman (américaine)... Aujourd'hui nous nous sommes tournés vers l'Espagne... C'est grâce à un généticien de Barcelone, que  Lucie a acquis plus de tonus.Elle suit un régime alimentaire strict qui lui permet d'avoir une meilleure digestion. En l'espace d'un an seulement Lucie a bien progressé. Deux fois par an, nous partons faire la méthode Essentis où Lucie pratique 40H de réeducation. Mais aujourd'hui une question se pose?Pourquoi avoir franchi les frontières me direz-vous? En Espagne, le handicap fait parti de la vie de famille et n'est pas mis de côté...Malheureusement dans notre ci beau pays qui est la France, le handicap n'est pas assez soutenu, les techniques et le corps médical  donnent très peu d'espoir aux familles. Si vous souhaitez parcourir 100 mètres c'est le parcour du combattant...Enfin une dure réalité... La sécurité sociale et les mutuelles n'aident pas suffisament, nous sommes obligés de faire le minimum...C'est à dire RIEN: 2 séances de kiné/semaine soit 2H ou 1H30.... Il est évident que Lucie ne pourra pas marcher avec si peu de réeducation...  Lucie a besoin d'un  appareillage pour marcher tel que le : Le NF WALKER non distribué en France. Le coût de cet appareil est de 6900 € avec aucune prise en charge. Alors aidons Lucie  à obtenir la somme pour que l'on puisse la voir faire ses premiers pas....  Merci à vous tous....                                                                                               La maman de Lucie... Vous pouvez retrouver nos actions sur :association.lucie.over-blog.com Effectuez votre don en un clic.   •    Chacun participe du montant qu'il souhaite.   •    Tous les paiements sont sécurisés. Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

46

3 290 €

47 %
LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

LA TERRE EST RONDE#1 - Web Série

Bonjour à toutes et à tousParticipez à la production de notre web série LA TERRE EST RONDE !Pitch :Vincent, 19 ans, a quitté le foyer familial pour suivre son envie d’émancipation. Vivant seul, il aimerait bien trouver un complice pour sa vie de tous les jours. Julien, 20 ans, ambitionne d’être danseur professionnel dans le milieu du Hip Hop. Sa vie sentimentale est un naufrage, sans qu’elle soit fixée du côté des hommes ni du côté des femmes.Le hasard du destin les amène à se trouver sur les réseaux sociaux. Ils décident de se rencontrer dans la vraie vie, mais le jour J, Vincent voit un inconnu arriver à ses cotés. Mais qui est vraiment Julien ? Une web série de 6 épisodes de 5min, réalisée par David Olympe Cabon et Romain Le Bleis. QUI SOMMES-NOUS ? David Olympe CabonRéalisateur – Producteur – Animateur TVDiplômé de l’ESRA Paris en 2016, je suis membre de plusieurs associations de maison de production où j’agis en tant que producteur et réalisateur. Actif depuis 9 ans dans l’audiovisuel, j’ai trouvé une polyvalence dans le monde du spectacle (1er assistant réalisateur, régisseur général).https://www.davidolympecabon.com/  Romain Le BleisRéalisateurRéalisateur autodidacte et passionné par la vidéo, je travaille sur différents projets audiovisuels (captations de concerts, émission de tv, clips et festivals). J’ai également réalisé de nombreux documentaires et reportages sur la pêche et la mer.www.romainlebleis.fr LE PROJET Notre projet est de créer une web série qui peut facilement s’inviter dans le quotidien du spectateur. Son format très court (5 minutes par épisode) permet de suivre la série à n’importe quel moment de la journée dès qu’une pause s’impose. L’idée d’un format aussi court doit permettre une production rapide et efficace. L’objectif est de développer une multitude d’épisodes qui vont constituer une histoire au fur et à mesure des saisons. La particularité de notre projet est donc de mettre en scène des personnages qui vont être en lien les uns avec les autres au fil de leur histoire. NOTE D'INTENTION Notre volonté est de développer une histoire à partir d’une situation simple permettant d’enclencher une suite d’éléments perturbateurs et de péripéties. Les rencontres sont, pour nous, ce qui conditionnent nos vies, que ce soit professionnelle, amicale ou sentimentale. Même si notre histoire débutant sur une rencontre homosexuelle, ce n’est pas l’objet premier de notre série. C’est avant tout la rencontre entre deux êtres humains qui se voue une attirance. Cette rencontre homosexuelle est un prétexte pour déclencher « l’arbre relationnel » qui va naître de toutes les relations que va générer cette rencontre.Ici est notre challenge : mettre en lien différents destins afin de constituer une histoire sur plusieurs épisodes.A la manière des séries comme LES ENGAGÉS ou SKAM, nous souhaitons un format court adapté pour le web et disponible depuis n’importe quel support numérique.La photographie de notre série se voudra très urbaine et esthétique. Un cadrage spontané en caméra épaule en mouvement et en focale fixe 35mm.L’univers musical sera très pop : EDDY DE PRETTO/ VIDEO CLUB / COLORADO / THE PIROUETTE. FINANCEMENT L’objectif est de réaliser une production à moindre coup. L’ensemble de l’équipe technique est d’accord de mettre en œuvre tout leur savoir faire et leurs compétences au service de notre projet de façon bénévole. Cela dit, en contre partie il est important de garantir de bonnes conditions de tournages et un bon confort de travail.Pour cela le budget estimatif est de 5000€. CASTING VINCENT : David BREMAUD. Formé tout d’abord au Conservatoire du Centre de Paris puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Argenteuil et à l’École du Studio d’Asnières, David monte, en 2017, Contes d’Amis d’après les films d’Éric Rohmer qui s’est joué au Théâtre 14 et au Théâtre de la Reine Blanche en 2019 en partenariat avec la Cinémathèque Française. En 2018, il joue dans Le Tartuffe de Molière mis en scène par Coline Moser, et dans Le noir des ombres, un spectacle immersif de la Compagnie Astropophe, qui remporte le prix de la Quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté de Bordeaux. Il est aussi à l’affiche du Théâtre National de Bordeaux dans Les Chaussettes Orphelines, une création de la Compagnie ADN. Côté cinéma, il joue dans le film de Marion Laine Une autre que moi avec Sandrine Bonnaire et dans Gran Ciel, long-métrage de Noël Alpi. Et côté télévison, il tourne pour France 3 dans Amours à Mort d’Olivier Barma et dans la série Cassandre.  JULIEN : Thomas DA COSTA. Après plusieurs années de formation musicale (trombone) en conservatoire, il se découvre une passion pour la magie, et en intègre l'Équipe de France en 2016, il entre au Cours Florent de Paris en 2017.En 2019, il joue dans plusieurs courts métrages, et décroche le premier rôle de "La Fatigue", réalisé par Louise Giboulot. Il intègre la distribution de "Zones en Travaux" mis en scène par Marcus Borja au Théâtre des Abbesses en Juin 2019.   MADO : Anouchka CSERNAKOVA. C’est sur les planches que commence sa carrière dans ses plus jeunes années dans le théâtre lyrique. Disparue du paysage audiovisuel pendant plusieurs années, elle revient à l’écran en 2012, avec le “Le renard jaune” de Jean Pierre Mocky. Depuis, elle multiplie les rôles dans divers projets ( court-métrage ; long métrage ; Série TV ; WEB). Ces 3 dernières années elle a participé à plus de 150 tournages dont “Le sens de la fête” de OLIVIER NAKACHE et Eric TOLENADO ; “D’après une histoire vraie” de ROMAN POLANSKI ; “L’histoire de Jean” de CLAUDE LELOUCHE ; ou encore “Chocolat” de ROSCHDY ZEM ; et bien d’autres !  MANU : Cyrielle THEILLERE. Danseuse, comédienne et chanteuse, elle se forme dès l’enfance à la danse et au chant. Après une licence en Art du spectacle elle s’oriente vers la comédie musicale et commence sa formation de comédienne.  MATHIEU : Lory FERREIRA. Il démarre le théâtre très jeune avec la compagnie de Jean-Pierre Andréani. En 2008 il intègre l’école EICAR – Ecole de cinéma, où il joue dans plusieurs courts-métrages de réalisateurs français et étrangers. Après plusieurs apparitions au cinéma et à la télévision,  Lory décide de créer son one man-show. Il est actuellement à l’affiche de « Je t’aime à l’italienne » au Théâtre Trevise sur Paris et en tournée dans toute la France.   AUDE : Alix BLUMBERG.  Après une formation au Conservatoire Régional de Bordeaux en danse classique, Alix entre aux Cours Florent en 2011. À partir de 2013, elle travaille dans plusieurs  créations pour différentes compagnies, du théâtre de La Loge au théâtre de L’Odéon. En 2015, elle interprète le rôle de Garance dans «  Ni vu ni connu » réalisé par Lyes Salem pour les Talents Adami Cannes. Adepte des plateaux de tournage, Alix tourne aussi dans plusieurs pubs, clips, séries et courts métrages, tels que «  La Guerre des trones » avec le rôle d’Elizbeth 1ère ou « Il était une seconde fois » réalisé par Guillaume Nicloux.    TOURNAGE Nous aimerions envisager un tournage pour la fin septembre-début octobre à Paris. Aucune date n’est encore fixée mais le tournage est prévu entre 5 et 6 jours. Merci à tous ! LES CONTREPARTIES  De 0 à 49 euros : nom au générique.De 50 à 99 euros : nom au générique + affiche de la série. De 100 à 149 euros : toutes contreparties précédentes + les épisodes en avant première. De 150 à 200 euros : toutes les contreparties précédentes + invitation à la séance de projection en présence de l'équipe. Plus de 200 euros : toutes les contreparties précédentes + album photo du tournage.

40

3 236 €

64 %
Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

Mémorial en l'honneur des chiens militaires et héros

MÉMORIAL EN L'HONNEUR DES CHIENS MILITAIRES ET HÉROS Chiens sanitaires, estafettes, éclaireurs, de patrouille, de recherche, de surveillance, puis spécialisés dans la détection d’explosifs, d’armes, dédiés au pistage, aux interventions... Les chiens militaires sont de véritables héros qui ont sauvé la vie de milliers de soldats mais il n’existe, à ce jour, aucune stèle en France leur étant dédiée.  Pour célébrer la mémoire de ces chiens militaires, mais aussi celle de tous les chiens héros qui œuvrent dans la vie civile, la Société Centrale Canine se mobilise pour dédier un mémorial mettant à l’honneur le rôle majeur que jouent les chiens aux côtés de l’Homme, des forces armées et les services qu’ils rendent au quotidien. Le 18 avril 2019, dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris, à l’occasion de la remise des Trophées des Chiens Héros, la Société Centrale Canine a dévoilé au public l'œuvre sélectionnée par un prestigieux jury pour devenir le Mémorial dédié aux chiens militaires et héros. L’objectif est d’inaugurer ce mémorial courant 2020, dans un lieu symbolique de l’histoire de France.Honorer les chiens pour leurs services rendus à l'hommePour recueillir les financements nécessaires à la réalisation et l’installation de l’œuvre monumentale, la Société Centrale Canine a décidé de lancer une grande campagne de financement participatif. En s'impliquant dans ce projet, chaque contributeur participera à un acte de mémoire militaire et d’hommage civile pour les services rendus par les chiens auprès de l'homme. Cette œuvre artistique qui relève donc d'une double dimension militaire et civile, dépasse le cadre de la Première Guerre Mondiale et intègre pleinement l'apport sociétal du meilleur ami de l'homme. S'ils le veulent bien, les 500 plus grands donateurs verront leur nom inscrit sur une plaque au pied de la stèle.Des discussions en cours avec le Musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) Le dernier né des musées dédiés à la Grande Guerre dépasse la seule dimension d’histoire militaire. C’est un lieu vivant où histoire et société sont mêlés dans une même pédagogie. La modernité du site et ses approches multiples interpellent tous les publics. L’hommage à la fois militaire et civil aux chiens se trouverait idéalement valorisé dans ce lieu dédié à la mémoire de l’homme.Des discussions sont aussi en cours avec les villes de Paris et Reims.14/18 : création du Service des chiens de guerre « La leçon de la Grande Guerre ne peut être celle de la rancœur d’un peuple contre d’autres, pas plus que celle de l’oubli du passé. Elle est un enracinement qui oblige à penser à l’avenir et à penser à l’essentiel, rappelait le Président de la République le 11 novembre 2018 à Paris entouré de plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement sous l’Arc de Triomphe. L’usage des chiens par l’armée fut officialisé lors de la création d’un Service des chiens de guerre, au sein de la Direction de l’infanterie en décembre 1915, puis rattaché au cabinet du ministre de la Guerre au début de l’année 1917. En pleine Guerre Mondiale, la Société Centrale Canine a apporté son expertise cynotechnique au service du Ministère de la Guerre et a permis la mise en place d’un service efficace de sélection et de formation des « chiens de guerre » à l’exemple de ce que faisaient les Allemands, les Belges et les Anglais. Plus de 15 000 chiens ont pris part à ce conflit. Ce fut un acte fondateur dont la postérité est immense.            L’œuvre de Milthon : un symbole puissant de l’union entre le soldat et son chien L’œuvre de Milthon, un artiste colombien, aujourd'hui installé à Paris, dans un style classique des plus réalistes, pensée jusque dans les moindres détails, a touché les membres du jury. Ils ont en effet été saisis par le sentiment de solidarité, de fidélité, mais aussi de force et de dévouement qui émane de cette sculpture. "Un chien en situation de veille, au regard scrutateur et les oreilles dressées, les pattes en tension quoiqu’en position allongée et faisant corps avec le soldat ". Pour l'artiste, "serrés l’un contre l’autre face à l’adversité environnante, proche et imprévisible, le chien et l’homme font face et ne doivent pas faillir". La tête du chien, et plus spécifiquement le museau, est le centre de l’œuvre sur lequel converge le regard du spectateur. À sa droite, en corps à corps, un poilu en position ramassée, concentre ses forces, fusil dressé. L’arme chargée sur laquelle chacun s’appuie est le symbole de leur mission et de leur union militaire, elle est retenue par l’oreille du chien aux aguets et affleure le casque bouclier. "Ils se tiennent là, attendant de contrer le destin en une seule pensée, en une attitude unique sous la pèlerine qui leur sert de refuge. Si l’un faiblissait, l’autre veille sur le périmètre, attentif et inquiet, prenant toute la mesure de la mission dont il est investi." "Ainsi représenté solidaire, fidèle, dévoué et infaillible, le chien militaire incarne des valeurs suprêmes. Compagnon soutenant la cause de la patrie, présent sur tous les fronts et agissant sans relâche, rendons hommage à l’honnêteté animale et à sa part instinctive si précieuse à la survie".Le socle sur lequel repose les sujets est une puissante accumulation de strates à effet de proue. Elle s’associe à l’avancée du combat et l’énormité d’une grande guerre.Cette œuvre réalisée sous forme d’une sculpture monumentale en bronze mesurera plus d’1 m de haut, 1,20 m de large pour environ 150 kg. Milthon, l'artiste lauréat Milthon est né à Bogota, en Colombie, où dès son enfance il découvre sa vocation au contact de l’argile et de ses premiers modelages. Il arrive en France à l’âge de 22 ans et s’installe sur la Côte d’Azur où il ouvre son premier atelier dans lequel il crée des œuvres en terre cuite. Il s’essaye progressivement à la faïence, au grès, à la porcelaine puis au bronze. En 1999, Milthon s’installe à Paris et ouvre quelques années plus tard son atelier. Milthon a d’abord participé à de nombreuses expositions et événements artistiques en France, mais sa notoriété a vite dépassé les frontières de l’Hexagone. Suisse, Belgique, Monaco, Angleterre, Canada, Etats‐ Unis, etc. l’artiste expose ou réalise des commandes pour des villes à travers le monde. Par sa sculpture néo‐classique, Milthon ouvre un monde infini où il met en volume des structures élancées, ondulantes, qui prennent forme de corps, influencées par les civilisations précolombiennes qu'il a approchées dans les musées colombiens. Milthon crée sa propre mythologie dans laquelle la terre est source d'inspiration. Il pose ses blocs compacts et denses et réussit à transformer la densité de son support en formes humaines aériennes et longilignes. L'échelle de son œuvre varie du petit format au monumental avec une égale plastique et maitrise des matériaux utilisés.Un jury d'exception Le jury regroupe des membres des jurys des Trophées des Chiens Héros et du Prix des Beaux‐Arts de la Société Centrale Canine, provenant des milieux militaires, cynophiles, artistiques, vétérinaires, journalistiques et politiques : * Claude D’ANTHENAISE, Directeur du Musée de la Chasse et de la Nature* Bernard DENIS, Professeur honoraire à l’école vétérinaire de Nantes* Loïc DOMBREVAL, Député des Alpes‐Maritimes* Dorothée FABRE, Responsable de la Médiathèque de la Société Centrale Canine* Hélène GATEAU, Vétérinaire et journaliste – RTL et France TV* Elrick IRASTORZA, Général d'armée française ‐ Ancien chef d'état‐major de l'armée de terre, Président du conseil d'administration "Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale"* Pénélope KOMITÈS, Adjointe à la Maire de Paris, Chargée des Espaces Verts, de la Nature en ville, de la Biodiversité, de l’Agriculture urbaine et des Affaires funéraires* Béatrice MAJEWSKI, Journaliste ‐ Télé Star ‐ Télé Poche, en charge des pages animaux* Roger MADEC, Conseiller de Paris, ancien Sénateur et Maire du 19e arrondissement de Paris, éleveur* Michel MOTTET, Président de la Société Centrale Canine* Jean‐Claude NARCY, Journaliste ‐ TF1* Marie‐Christine PRESTAT, ancienne Conservatrice adjointe du Musée de la Chasse et de la Nature* Olivier RIFFARD, Service Départemental‐Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS), vétérinaire‐Chef, Conseiller technique cynotechnique* Daniel SCHWARTZ, Vice‐Président de la Société Centrale Canine et Président de la Commission d’Utilisation Nationale « Chiens de Berger et de Garde »* Christelle WAYSBORT, Élue du Conseil régional de l’Ordre des Vétérinaires d’Ile‐de‐FranceQu'est-ce que la Société Centrale Canine ? Fondée en 1881, la Société Centrale Canine, ou SCC, est l'organisme reconnu par le Ministère de l'Agriculturepour gérer le livre généalogique canin (LOF, Livre des Origines Français). Cette association loi 1901, reconnue d'utilité publique le 28 avril 1914 et à but non lucratif, a pour objectif la promotion des races de chiens en France ainsi que la promotion et la protection des divers rôles du chien dans la société. Dès 1932, elle coordonne et fédère les différents Clubs de Races et Sociétés Canines Régionales qui la composent. La Société Centrale Canine est membre de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont elle fut l'un des cinq membres fondateurs, en 1911. Cet organisme mondial réunit les sociétés canines de plus de 90 pays, membres ou partenaires, et garantit la reconnaissance mutuelle des juges et pedigrees au sein de ces pays. La Fédération Cynologique Internationale reconnaît environ 344 races de chiens dans le monde. La Société Centrale Canine édite une revue bimestrielle, Centrale Canine Magazine et a créé plusieurs Prix pour récompenser des chiens, des auteurs et des artistes : les Trophées des Chiens Héros, le Prix Littéraire de la SCC, le Prix des Beaux‐Arts, etc. Pour plus d’informations : www.centrale‐canine.fr

277

360,49 €

0 %
Solidarité pour la rentrée scolaire au Kenya

Solidarité pour la rentrée scolaire au Kenya

Bonjour à tous,Je m’appelle Simon, je suis originaire de Bordeaux dans le Sud-Ouest de la France. J’ai travaillé dans l’industrie aéronautique pendant 5 ans et en janvier 2019 j’ai decidé d’arrêter pour découvrir autre chose. Depuis 6 mois, j’ai la chance de pouvoir voyager en Afrique en participant à différentes actions solidaires.Actuellement au Kenya, je participe à un volontariat qui vient donner un coup de main aux familles les plus démunies de Githurai.Cette cagnotte a pour objectif de réunir un maximum de fonds afin d’aider et de participer aux actions de l’association Christ’s Victory Centre (CVC). Cette association basée à 20 km de Nairobi a pour principales missions d’accompagner des jeunes enfants réfugiés via différentes activités qu'elle soit éducatives, sportives ou culturelles.Aujourd’hui, nous voulons aider ces enfants en leur proposant une école qui leur donnera le bagage nécessaire pour être indépendants. En septembre c’est la rentrée scolaire, nous accueillons 300 élèves, mais nous n’avons pas suffisamment de bureaux pour permettre à chaque enfant de travailler dans de bonnes conditions.Nous sollicitons votre aide pour financer de nouveaux bureaux, sachez que toute participation est la bienvenue qu'elles quelle soient.- Un bureau individuel de bonne qualité = 20 euros- Un bureau double de qualité minimum = 15 euros  N’hésitez pas à communiquer et à partager cette cagnotte.Nous vous remercions d’avance  https://cvckenya.wordpress.com/about/ Christ's Victory Centre  Qu'est-ce que le Christ’s Victory Center (CVC)?CVC est une association qui a été créée uniquement par des réfugiés de la République démocratique du Congo en septembre 2009 à Githurai 45, dans la banlieue de Nairobi, au Kenya. Observant les défis auxquels sont confrontés les réfugiés et les familles extrêmement pauvres de Nairobi. CVC construit une école, et développe un élevage de cochon pour fournir une éducation et des moyens de subsistance à plus de 300 enfants et leurs mères. L'école a ouvert ses portes en janvier 2010 avec 45 élèves, tous des réfugiés. Nous avons maintenant environ 304 enfants, dont les deux tiers environ sont des réfugiés (principalement de la RD Congo et du Sud-Soudan) et les autres sont des Kényans. VisionCVC s'épanouit pour un monde dans lequel chaque individu, conscient de sa valeur et de sa dignité, prend en charge son développement personnel et celui de la communauté, même dans les moments de crise et de besoin extrême. Bénéficiaires- Enfants réfugiés et déplacés de guerre- Orphelins et enfants sans abri- Enfants de familles extrêmement pauvres ou avec de parents atteints de maladies chroniques MissionEn gérant une crèche et une école comptant plus de 300 enfants, CVC cherche à intégrer ses bénéficiaires dans la société et à leur permettre de créer une vie autonome et indépendante pour eux-mêmes et pour les générations futures. CVC a pour objectif de développer le talent et les compétences de chaque individu dans divers domaines et de les doter de nouvelles capacités. Dans le même temps, CVC fournit des emplois aux parents dans l'administration de l'école, mais également dans le cadre de divers programmes, notamment l'élevage de porcs et de poulets, ainsi que d'entreprises de couture. En chiffres- 304 enfants- 11 enseignants- 2 cuisiniers- 2 pour la gestion administrative Projets à venir- Construction d'un nouveau bâtiment scolaire pour mieux répondre aux besoins des enfants- Expansion des activités agricoles et autres petites entreprises pour générer des bénéfices pour l'organisation et augmenter les opportunités d'emploi pour les femmes- Fournir un petit déjeuner quotidien pour assurer la capacité d’apprentissage des enfants  https://cvckenya.wordpress.com/about/ Hello everyone,My name is Simon, I am from Bordeaux in the south of France. I have worked in the aerospace industry for 5 years and in January 2019 I decided to quit my job to discover something else. For 6 months, I have had the chance to travel to Africa and participating in various solidarity initiatives.Currently, in Kenya, I participate in a voluntary service that helps out the poorest families in Githurai.This collection aims to raise as much money as possible to help and participate in the actions of Christ's Victory Center (CVC). This association, based 20 km from Nairobi, has as its main mission supporting refugee children through various activities: educational, sports or cultural.Today, we want to help these children by offering a school that will give them the necessary background to be independent. In September the children will be back to school, we have 300 students, but we do not have enough desks to allow every child to work in good conditions.We seek your help to finance new desks, any participation is very welcome whatever it will be.- An individual desk of good quality = 20 euros- A double desk of minimum quality = 15 eurosDo not hesitate to get in touch with me and share this post.We thank you in advance Christ's Victory Centre  What is Christ’s Victory Centre (CVC)?CVC is a registered community-based organization solely established by refugees from the Democratic Republic of the Congo in September 2009 in Githurai 45 in the outskirts of Nairobi, Kenya. Observing the challenges facing refugees, IDPs and extremely poor families in Nairobi, CVC uses an initiative approach to provide education and livelihoods to over 300 children and their mothers. The organization’s circulative system ensures sustainability and allows for the long-term creation of peaceful and prosperous communities.VisionCVC thrives for a world in which every individual, aware of his or her value and dignity, takes charge of his or her personal development and that of the community, even in moments of crisis and extreme need.Beneficiaries      - Refugee children and IDPs- Orphans and homeless children- Children from extremely poor families or parents with chronic diseases- Youth and womenMissionBy running a nursery and school with over 300 children, CVC seeks to integrate its beneficiaries into society and enable them to the creation of self-reliant, independent lives for themselves and future generations. CVC aims at developing every individual’s talent and skills in diverse fields and equip them with new capabilities. At the same time, CVC provides employment to parents in the school administration, but also through various programs, including pigs and chicken farming, as well as sewing businesses.By the Numbers- 304 Children- 11 Teachers- 2 Cooks Ongoing Programs- Nursery and school on purchased land of 320 m2- Income-generating activities: Pig and chicken farming on rented land, sewing facilities for small businesses- Skill development: English classes for adult refugees Forthcoming Projects- Construction of new school building with to better meet the needs of the children- Expansion of farming and other small business activities to generate profit for the organization and to increase employment opportunities for women- Provision of daily breakfast to ensure the children’s learning ability Established PartnershipsCVC has established partnerships with the following organizations:- United States International University (USIU)- AVSI Kenya- All Stars for Jesus https://www.facebook.com/cvckenya/

51

1 667 €

55 %
Cumathon

Cumathon

Bienvenue sur cette cagnotte !Nous sommes la plus ancienne Coopérative d' Utilisation de Matériel Agricole de la Martinique (CUMA MALGRE-TOUT-GALLION). Nous existons depuis 40 années ! Nous sommes le fruit de la volonté de petits planteurs de canne à sucre  (originaires du Quartier Malgré-Tout de La Trinité) dont les parcelles sont  basées sur les terres du Galion (la Trinité et Le Robert). Notre activité consiste en période de récolte à ramasser et à transporter les cannes de nos adhérents à destination de l'usine ou de distillerie. Et hors récolte, nous effectuons les travaux de plantation, d'entretien des cannes et d'opérations diverses (transport d'eau, d'engrais etc...). Nous avons un effectif de 4 salariés et nous sommes constitués d'une quarantaine de planteurs-adhérents. Depuis quelques années, nous rencontrons de graves difficultés financières et nous ne sommes pas solvables auprès des banques. De plus, les instances publiques ne nous aident pas suffisamment pour nous permettre de nous relancer efficacement.  Comme vous l'avez sans doute compris, nos recettes dépendent du chiffre d'affaires de nos adhérents. Depuis quelques années,  ce chiffre connaît de fortes baisses. De plus, notre parc matériel est plus que vieillissant. Nous souhaiterions pouvoir relancer l'activité de notre coopérative en fournissant un travail de qualité  et en augmentant nos prestations envers les Non-Adhérents. L'objectif de cette cagnotte est de nous permettre un apport de trésorerie pour effectuer  l'acquisition de matériel agricole :  - 2 tracteurs avec remorques fermés,- 1 Herse,- 1 Giroboyeur,- et 1 Sillonneuse. Dans un souci de transparence, les donateurs seront invités à une matinée "Porte ouverte" en guise de remerciements. Martiniquaise, Martiniquais, et amis, en participant à cette cagnotte, vous pouvez nous aider à relancer notre coopérative !  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

22

3 225 €

0 %
Besoin de marraines et parrains-SAUVETAGE URGENCE

Besoin de marraines et parrains-SAUVETAGE URGENCE

Nous sommes DANI, JON, MARIO, MONIC sauvés de l'euthanasie in-extremiset tant d'autres en détresse Nous étions dans le couloir de la mort ! Grace à nos fées de l'espoir et aux anges terrestres ! Ouf ! Quelle peur nous avons eue !Nos yeux étaient mouillés !Nos petits corps tremblaient ! Lorsqu'une merveilleuse dame est venuenous sortir de cet enfer de perrera (fourrière espagnole).  Maintenant nous sommes en pension et c'est payant chaque mois, en attendant une belle adoption dont nous rêvons chaque jour :une famille qui prendrait soin de nous ! une famille qui nous aimerait pour la vie !une famille qui nous couvrirait de bisous !une famille qui compterait pour nous et nous pour elle !  Vous souhaitez aider MARIO, JON, NOUGAT, NAOS....mais aussi d'autres loulous qui n'ont pas de parrainage regarder sur la page des fées.Nous sommes beaucoup ici, oubliés de la vie ! S'il vous plaît, aidez-nous juste QUELQUES euros (le prix d'une baguette de pain, d'un café)1 €, 2€, 5€, 10€, 20€ + selon vos possibilités Devenez nos marraines, nos parrains !!! Vous pouvez laisser un message là ou en MP auprès des fées pour indiquerquel copain ou copine vous souhaitez parrainerou le faire d'une manière générale pour nous tous ! Et si par bonheur vous souhaitez nous adopter laisser un message à nos fées en MP sur leur page  Oh quel immense bonheur ce serait !  La page de l'association https://www.facebook.com/CybeleLesfeesdelespoir/ Cybèle-Les fées de l'espoir est une associationcomposée de bénévoles juste des mômans de loulous et minous qui aident les autres n'ayant pas la chance d'être choyés, aimés, câlinés !!!Partagez l'adresse de cette cagnotte, Merci aidez-nous !  Si vous avez participé à cette cagnotte et que vous voulez suivre les loulous et louloutes après adoption, venez sur notre groupehttps://www.facebook.com/groups/1667337260045624/

252

106 J

[PARTAGEZ] BD : 60e Page : Les aventures d'Artemis, Serge le Lama. (au pérou)

[PARTAGEZ] BD : 60e Page : Les aventures d'Artemis, Serge le Lama. (au pérou)

Contact : associationAROBASEanimosave.com     Page Facebook : fb.me/Lesaventuresdartemis  ►POUR COMMANDER CALENDRIERS / SET DE TABLE / BD :  ◄https://www.lesaventuresdartemis.com/ Cette cagnotte est mise en place pour la conception du livre.Les aventures d'Artemis, Serge le Lama L'association crée une 1ere bande dessinée !  Pour qui ? Dans un 1er temps, il s'agit d'informer de façon ludique , à travers d'aventure, le sauvetage animalier.Elle est dédiée aux enfants de 7 à 77 ans ( oui on garde tous en nous une âme d'enfant)Pour cela , une véritable aventure va naître à travers l'intervention de 19 personnages principaux. Au fil de cette aventure, Coco, va découvrir  le rapprochement avec les animaux, leur place dans son monde, la joie et la tristesse, découvrir qu'il y a des humains qui marchandent et d'autres prêts à les défendre. Coco va s'impliquer dans leur sauvetage avec l'aide de l'ensemble des personnages.Elle va aussi parcourir et découvrir le monde à travers ces différentes rencontres. Pourquoi?A travers cette bande dessinée, les enfants (et les parents) découvriront le sauvetage animalier.Dans ce livre sera également mis en évidence, par une partie en photo réelle ,l'animal sauvé, et l'environnement. L'association y sera également présentée.L' enfant et les parents pourront donc tout à fait synchroniser dans ses aventuresle fictif, mais aussi le réel. Chaque lecteur aura donc accès à un livre d'aventuremais découvrira également le travail de l'association. Ce livre est donc destiné à la vente mais nous allons également démarcherl'éducation nationale, il est également prévu une traduction et une vente internationale. CAGNOTTE  Pour donner naissance à cette bande dessinée ,il s'agit d'un véritable travail et complicité entre l'auteur et l'illustratrice.Coco a inventé et décrit très précisément chaque personnage, chaque décor, chaque détail de l'aventure, afin que l'illustratrice s'impreigne et puisse à travers ses crayons donner naissance par l'image à l'imagination de Coco. Cette illustratrice étant professionnelle , elle est rémunérée pour ce travail. 1 devis de 2200€ pour la création des 19 personnages + la couverture  En cours : 1 devis de 12000€ pour la création / colorisation des 40 planches prévues. Devis 14.200Commission : 568€Total 14.768€( - le montant donné hors fiche)   Les Contributeurs :  ► CHAQUE DON fera l'objet d'un reçu fiscal sur demande ◄ - Particuliers : don > à 100€  : Votre nom figurera sur la page de garde - Entreprises : Don > à 1000€  : Votre logo figuera sur la 4e page de couverture. Paiements possibles :  ► CB : sur la cagnotte► Paypal : Cliquez ici► Chèque : ASSOCIATION ARTEMIS  Quartier du Truès   06830 Revest les roches► Virement : BIC : AGRJFRPP891 - IBAN : FR76 1910 6006 5743 6564 6131 565 Pour les paiements hors fiche, merci de confirmer par email : associationAROBASEanimosave.com ♥ Nous déduirons de la cagnotte ♥

165

2 499 €

18 %
Aider les blessés et victimes de guerre et du terrorisme

Aider les blessés et victimes de guerre et du terrorisme

Pour la première fois, le Bleuet de France fait appel à votre générosité à travers une cagnotte en ligne*. L’objectif ? Récolter 80 000 € pour rénover la cour du foyer de l’Institution national des Invalides. L’Institution nationale des Invalides  En plein cœur de la capitale se dresse l’Hôtel national des Invalides. Peu de personnes se doutent que derrière les murs de ce monument quatre fois centenaire, subsiste l’Institution nationale des Invalides (INI). Cet hôpital médico-chirurgical spécialisé dans la prise en charge des blessés de guerre et du grand handicap reste également fidèle à sa vocation d’héberger les anciens combattants et victimes civiles de guerre. Au quotidien, ce sont une centaine de patients, militaires et civils, qui sont soignés dans ce lieu chargé d’histoire. Le Projet Au sein même de l’INI, le « Cœur des Invalides » désigne la cour du foyer où pensionnaires et patients se retrouvent et échangent chaque jour des moments de convivialité, entre eux ou en famille. Aujourd’hui, ce lieu nécessite une importante rénovation.  Si un premier élan de solidarité a permis de renouveler le mobilier extérieur, les travaux à entreprendre restent importants pour faciliter l’accès à la cour aux personnes à mobilité réduite en installant une structure extérieure à la place de l’actuelle pergola. Sur les 200 000 € estimés du projet, le Bleuet de France a été sollicité à hauteur de 80 000 € pour apporter sa contribution au financement.   Participer, c’est faire vôtre la devise du Bleuet de France : aidez ceux qui restent. Il n’y a pas de petite contribution. L’intégralité de la cagnotte sera ainsi remise à l’association du Foyer et vous aurez ainsi œuvré concrètement au bien être des pensionnaires des Invalides, héros d’hier et d’aujourd’hui. * La participation à cette cagnotte ne permet pas la défiscalisation.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

91

3 993,11 €

4 %
Solidarité pour Gavroche

Solidarité pour Gavroche

Bonjour!      Je m'appelle Gavroche, je suis un gentil minou un peu timide qui vient d'avoir deux ans. J'aime ma petite famille de félins dont ma soeur Lala, mon humaine, et surtout la vie.    Il y a quelques jours je suis tombé , et quand j'ai atterri par terre je me suis rendu compte que je ne pouvais plus marcher avec mes papattes arrière. Mon humaine est vite venue me chercher et j'ai essayé de ramper vers elle , elle m a pris dans ces bras et m'a amené chez notre vétérinaire, j'avais peur et mal et je tremblais.    En fait, j'ai une vertèbre qui a été cassée alors mon humaine m'a emmené dans un hôpital  spécialisé que je ne connaissais pas. Moi j avais peur et je me cachais dans le creux de ses bras... enfin je dois l'avouer sauf quand elle me donnait des petits bouts de jambon...je suis un sacré gourmand.....    Là bas le spécialiste et ma maman (je l'appelle aussi comme ça des fois), ils ont discuté longtemps, j'ai entendu des mots comme " paraplégique, incontinent, euthanasie", je ne sais pas ce qu'ils veulent dire.... Maman m'a regardé , elle pleurait et m'a dit: "Tu veux vivre toi mon petit gars? " Je l ai regardé avec mes grands yeux écarquillés comme je fais souvent, j'ai surtout pensé aux friandises dans sa poche et à retourner dans ses bras. En faisant ça je lui ai dit "Oui! Quelle question voyons! " Alors on m'a opéré de suite , tout s'est bien passé c'était vendredi 10 mai au soir.    Toutefois malgré l opération je resterai paralysé des papattes arrière, incontinent et mon humaine devra vidanger ma vessie deux fois par jour. Moi ce que j'aime c est quand elle me rend visite qu'elle me caresse, me donne des friandises , le reste je m'en fous ça veut pas dire grand chose pour moi tous ces mots là....    Cependant de ce que j'ai compris ça coûte très cher tout ça , on en est déjà à 2500 euros environ et je sais que maman n'est pas très riche. Il faudra que j ai des couches à vie, de la physio, des soins de kiné , balnéo, et un traitement pour que ma vessie soit relâchée afin de pouvoir la vidanger  manuellement. Il faudra aussi peut être un appareillage vous savez les petites roulettes pour aller encore plus vite !!! Et bien sûr quelques aménagements dans notre maison    j'ai compris autre chose:  si ma petite humaine ne peut pas faire face à toutes ces factures qui arrivent d'un seul coup, la seule option qu'il restra c'est l'euthanasie,ou l'abandon, je ne connais pas le sens de ces mots mais je trouve qu 'ils font super peur car à chaque fois qu'ils sont prononcés maman se met  à pleurer et trembler et moi je n'aime pas ça je préfère quand elle me donne des petits bouts de poulets ou quand elle rigole en jouant avec moi.     Alors , je ne vous demande pas de me prendre en charge toute ma vie , non surtout pas, mais d'aider maman à démarrer cette nouvelle vie différente , le temps qu elle réorganise son budget. Pour le moment les factures ne sont pas éditées , on n a que les devis mais la semaine prochaine on les aura et bien sûr on vous les montrera  . J'ai peut être un peu trop parlé , je suis bavard quand même,je vais m 'arrêter là en vous disant merci d'avance pour votre soutien que vous nous apporterez et  aussi qu' il n'y a pas de petites sommes , juste des coeurs qui font ce qu'ils peuvent.  A Bientôt. Gavroche

148

2 111,10 €

46 %
Une Ferme envie d'aider ...

Une Ferme envie d'aider ...

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Cette cagnotte est la création d'un collectif d'Amis d'un Agriculteur en grande détresse.Jean-Baptiste se bat depuis 20 ans contre la mal bouffe, milite pour la promotion des circuits courts et l’agriculture raisonnée. Depuis 2 ans, il développe un espace de convivialité, de partage et de découvertes de produits authentiques. Cet espace lui permet de vendre une partie de sa production fermière. Mais la passion, le bon gout et l'envie de faire partager ses produits, ne vont pas forcément de pair avec la rigueur bancaire, l'optimisation des "process" et bien d'autres concepts financiers... Notre Ami, plus à l'aise avec ses produits et bêtes, traîne des dettes sur sa ferme liées à des investissements trop importants par rapport à sa production, et les cours du lait n'aident pas notre éleveur-marchand. Il n'est pas le seul d'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le journal télévisé, la différence étant que Jean-Baptiste est notre voisin ... Alors qu'il approche d’un équilibre financier, il doit maintenant faire une mise au norme d’une partie de ses installations et de sa boutique si chère aux Yvelinois et Yvelinoises. Depuis 5 ans, toute son énergie et ses revenus  sont injectés dans son projet et, de fait, Jean-Baptiste mets de coté sa vie d'homme.  Ses conditions de vie ne sont pas acceptables et bien malin sait comment il gère son quotidien tant Jean-Baptiste est un homme pudique et discret. Nous avons donc volonté de l'aider à sortir sa "tête de l'eau" afin qu'il puisse avoir le temps et l'esprit pour prendre le recul nécessaire d'un nouveau départ. Nous comptons sur votre générosité et compréhension pour changer le présent de Jean-Baptiste et pourquoi pas son avenir. Soyons optimistes. Alors faites-vous plaisir. Donnez pour améliorer le quotidien de notre éleveur-marchand (des travaux doivent êtres effectués très rapidement dans sa boutique et dans son logis) et si vous ne le pouvez-pas, laissez, un message d'encouragement à notre Ami, il en sera immédiatement informé. Merci de votre générosité. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

41

3 270 €

21 %
Ma sclérose en plaques, mon rêve et moi

Ma sclérose en plaques, mon rêve et moi

Un jour, ma sclérose en plaques et moi, nous irons vivre en théorie parce qu’en théorie tout se passe bien !  Atteinte de la sclérose en plaques depuis l’âge de 14 ans, j’ai toujours poursuivi un rêve, celui de devenir Professeur des Universités. Poussée de sclérose en plaques à l’œil droit, aux deux jambes et à la main droite, qu’importe lorsqu’un rêve vous anime !  Et voilà, c’est de cette façon que j’ai vécu la belle et grande aventure des études, euh, en fait, non, excusez-moi, je dirais plutôt que c’est de cette façon que j’ai mené ce grand combat ! Et oui, on ne va pas se mentir, étudier avec la sclérose en plaques n’est vraiment pas de tout repos…mais…il faut tout de même l’avouer, c’est elle qui vous lance ce grand défi : vous battre et vaincre !  Et puis ça y est ... c’est arrivé..., main dans la main, (on finit par l’accepter), ma sclérose en plaques et moi sommes arrivées major de promotion au Master 2 « Droit et métier de l’urbanisme, spécialité droit des activités immobilières » de l’Université d’Aix Marseille !  Quelle joie ! Mais…, oui, il y a un encore un mais, peut-on devenir professeur des Universités avec un Master ? Si la réponse était oui, non seulement ce ne serait pas drôle et surtout je ne m’exprimerais pas devant vous, quel dommage ! Et bien non, c’est le grand, l’ultime, le fantastique DOCTORAT qui permet d’accéder à la fonction de Professeur des Universités ! Bonne nouvelle ? J’ai obtenu le « Prix spécial » du GRIDAUH (un peu trop long à écrire en entier, une petite recherche sur Google et vous saurez tout sur le sujet), à Paris, pour mon mémoire, à savoir « L’urbanisme de projet et le droit », mémoire pour lequel j’ai obtenu la note de 18 sur 20 lors de ma dernière année de master (c’est le petit passage où je me vante un peu). Je suis donc bel et bien faite pour la recherche ! Je peux faire un doctorat !  Mauvaise nouvelle ? Un doctorat ça se finance…Comment subvenir à mes besoins si je passe mes journées à explorer le pourquoi du comment de l’objet étudié ? En cumulant doctorat et emploi ? Excusez-moi, je reprends, en cumulant doctorat, emploi et sclérose en plaques ? Ça commence à devenir compliqué…très compliqué… TROP compliqué... Puis, imaginez vous que cela dure 3 ans...voire 4 et même 5 ! Et oui il n’est pas donné ce doctorat ! Et c’est là, à ce moment bien précis, que vous intervenez ! Avec joie et bonne humeur, bien sûr ! Pourquoi ? Parce que vous me permettrez de réaliser mon rêve pour lequel j’ai tant étudié malgré mes soucis de santé : tenter de devenir Professeur des Universités !J'ai fait de ma vie un rêve, j'aimerais maintenant faire de mon rêve, une réalité... Au fait, savons-nous de quoi nous parlons ?En quoi consiste mon sujet de thèse ?! C’est tout de même important, non ?! L’urbanisme de projet se résume en une expression « le projet avant la règle ». Pour faire simple, pour une fois, le droit passe en seconde, et non pas, en première position ! Subtil, non ?! L’urbanisme permet la gestion des villes, villes dans lesquelles vous vivez, vous sortez, vous passez d’agréables moments ! Parce que gérer une ville c’est rechercher le bien-être de ses habitants ! « La ville est la plus complète et la plus réussie des entreprises de l’Homme de refaire le monde à l’image de ses désirs. » ( Robert Park) Vos désirs ne se manifestent-ils pas incontestablement à travers la réflexion que je souhaite mener, celle qui porte  sur l’urbanisme de projet et le droit ?  Tout type de don m’apporte beaucoup. D'ailleurs, puisque chaque don m’est important, les montants sont cachés et l’anonymat est possible. Merci à vous de m’accompagner dans la réalisation de ce nouveau grand défi !

47

1 928 €

l'équitherapie pour Baptiste

l'équitherapie pour Baptiste

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! bonjour je suis la tante de Baptiste.  Baptiste est né le 19 avril 2013 à  5 mois et une semaine de grossesse. Petite crevette de 740 grammes qui nous épate de jour en jour par sa force. son Frère jumeaux Armand n'a malheureusement pas survécu, il c'est éteint 18h après sa naissance.  Baptiste garde de cette arrivée précipitée un handicap qu'il surmonte jour après jour. Baptiste est sourd mais appareillé, il arrive donc à communiquer normalement aidé du parlé signé..  c'est un petit garçon qui déborde d'énergie. il est scolarisé en milieu ordinaire et progresse grâce à son AVS qu'il a quotidien auprès de lui, mais bénéficie également d'une prise en charge à l'institut saint Pierre de palavas qui est spécialisé dans la surdité. Sa maman et son Papa n'ont pas les moyens de pouvoir lui offrir des séances d'équitherapie.cela aurait énormément de bénéfices pour lui dans son développent et ces progrès au quotidien.  nous avons la chance d'avoir près de chez nous un centre spécialisé. L'Equi-p. je vous invite à visiter leur site qui est très intéressant. vous pourrez prendre connaissance des bénéfices que peu apporter cette activité.  le coût est de 1250 euros l'année. nous avons fait les démarches pour que l'allocation d'enfant handicapé soit augmentée afin de couvrir les frais. Mais quand aurons nous une réponse? sera-t-elle positive ? De plus l'aide si elle est accepté,  ne prend en charge que le devis du centre équestre. il restera ensuite l'équipement pour Baptiste.  je fais appel à votre générosité. ne serait-ce qu'un euro pourrait nous permettre j'en suis sûr d'y arriver.  je vous remercie de tout coeur par avance. je ne manquerai pas de vous tenir informé des suites de cette aventure.  merci tatie virginie

54

1 530,20 €

51 %
Urgent ! Estelle à besoin d'aide !

Urgent ! Estelle à besoin d'aide !

Bonjour à tous, Je crée cette cagnotte pour ma fille de 12ans. Estelle a toujours eu une vie active et épanouie (danse classique, jazz, cours de musique et piano, natation...) mais en mai 2018, nous avons découvert qu'elle était atteinte d'un gliome infiltrant du tronc cérébral, en d'autres mots un cancer inoperable au cerveau. Après avoir tout tenté, l'issue lui sera fatale d'ici moins d'un an, selon l'oncologue qui la suit.La seule chose que nous puissions encore faire est de lui faciliter son quotidien devenu très difficile.En effet, elle a déjà perdu l'équilibre et donc ne sait plus marcher ni même tenir debout, elle a perdu de grosses facultés auditives et visuelles ainsi qu'une élocution très pénible. Le matériel adapté est souvent coûteux et pas fréquemment prit en charge par la sécurité sociale. Par exemple un siège de bain adapté afin de faciliter sa toilette quotidienne avoisine les 800€ non remboursés. Et ce n'est qu'un exemple parmis tant d'autres (appareils auditif, fauteuil roulant adapté, deambulateur,...)Cela sans compter les aménagements à faire d'urgence à notre domicile afin qu'Estelle puisse y retourner (rampes d'accès à l'entrée, système pour monter à l'étage ne serait-ce que pour l'accès à la salle de bain...) Elle rêve tout les jours d'un quotidien "normal", d'une vie plus joyeuse ou rien n'est si compliqué. Mais entre les frais médicaux importants, les charges habituelles, les frais pharmaceutiques, je ne peux decement pas lui payer tout le matériel nécessaire à son handicap. Nous faisons appel à votre empathie et votre générosité pour qu'Estelle vive au mieux ses derniers jours. Merci beaucoup de votre aide ! Christophe, son papa...

35

1 439 €

28 %
Permettre aux personnes à mobilité réduite de partir en vacances

Permettre aux personnes à mobilité réduite de partir en vacances

Bienvenue sur cette cagnotte pour nous aider à aménager notre gite, le Domaine de Dansé, en lieu de vacances entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite!      Qui sommes nous? Joël Renaudin, gérant de l'entreprise "A Faire à cheval" proposant des promenades en calèches adaptées aux personnes à mobilité réduite (PMR) depuis 13 ans.Stéphanie Rondeau, pharmacien d’officine depuis 11 ans.Tous les deux sensibilisés au monde du handicap, nous souhaitons ouvrir un gite pouvant accueillir jusqu'à 7 personnes en fauteuil roulant. La capacité maximale du gite sera de 14 personnes.Outre les lieux nous souhaitons également proposer des activités adaptées. Notre projet :  Durant ces 13 dernières années la clientèle nous a souvent fait part du manque de gites de vacances complètement adaptés pour les personnes à mobilité réduite engendrant ainsi l’impossibilité pour certains de partir en séjour.En effet dans les hébergements existants les vacanciers sont souvent confrontés à :- une capacité d’accueil réduite (bien souvent moins de 3 personnes en fauteuil roulant peuvent être accueillies),- une accessibilité aux personnes à mobilité réduite insuffisante (aménagements extérieurs et sanitaires mal conçus…),- un manque d'activités sur place et accessibles au monde du handicap.  A la recherche d'un minimum de 6 hectares pour pouvoir nourrir les 6 chevaux de l'entreprise depuis 13 ans, nous avons choisi d'acheter un site plus grand (11 hectares) pour pouvoir avoir suffisamment de terres pour les chevaux et pouvoir aménager un hébergement touristique tout public qui soit entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.  Le lieu-dit « Dansé », situé sur la commune de « Thorigné-en-Charnie » en Mayenne est une ancienne ferme qui s’y prête tout à fait. En effet, notre gite est situé à la sortie de Saulges, petite citée de caractère, face à l'entrée des grottes.  Les 11 hectares nous permettent d'aménager des sentiers privés accessibles PMR pour se promener dans la campagne, autour des paddocks, mais nous avons également à proximité des sentiers pédestres, équestres et VTT.Promenades en calèches et pêche à la ligne seront possibles sur site, activités accessibles aux personnes à mobilité réduite.Il y aura également des jeux extérieurs : jeu de pétanque, de palets, tennis de table, jeux pour enfants...                                                           Le Domaine de Dansé étant situé dans la vallée de l'Erve, classée Natura 2000, les sites touristiques ne manquent pas, certains lieux ayant un accès PMR. Enfin les vacanciers pourront également trouver des activités en tous genres dans les environs (pêche en rivière, spéléologie, escalade, tennis, volley, ULM, centres aquatiques, bases de loisirs...)  Nos besoins: N'étant ni une association ni handicapés personnellement, nous n'avons pu prétendre à aucune aide pour pouvoir tout mettre aux normes PMR ! Ancienne fermette avec des marches et un étage il nous faut financer une plateforme élévatrice ainsi qu'une grande terrasse avec rampe d'accès et abris. Les sanitaires et les peintures de tout le gite sont faits par des professionnels.Nous faisons tout le reste nous même...carrelage, aménagements extérieurs (parking, jeu de pétanque, chemins autour de nos paddocks, ponton sécurisé pour la pêche dans la grande marre...). Nous souhaitons investir dans du matériel pour faciliter les déplacements dans tout le domaine et proposer des activités adaptées (e-buggy, vélos pousseurs, tricycles, roues "lomo" à fixer sur les fauteuils roulants ainsi que divers jeux et nécessaires de pêche...).                                    Il nous faut tout d'abord aménager tout l'intérieur du gite pour que ce soit le plus douillet possible mais aussi pratique, y compris pour les malvoyants. Nous avons besoin d'être soutenus financièrement pour ce projet qui peut tous nous concerner un jour ou l'autre... L'argent servira à financer :- dans un premier temps l'aménagement intérieur du gite (comme tout le monde le sait le matériel adapté est plus cher...),- des roues lomos pour adapter aux fauteuils roulants et des vélos pousseurs pour que les personnes à mobilité réduite puissent se promener sur l'ensemble du site (nombre qui dépendra des gains obtenus...une roue = 1000 euros, un velo pousseur = 10 000 euros)- et si nous obtenons assez...nous aménagerons le tour des paddocks avec une allée piétonne "roulante" en sable compacté. Nous avons tous le droit et le besoin de partir en vacances. Etre handicapé ne doit pas être un frein!!! Alors par avance, un grand merci pour vos dons si vous souhaitez ajouter une pierre à l'édifice...5, 10, ....50....100...ou plus...chacun est libre de participer à la hauteur qu'il souhaite.Vous vous dites peut être que 5 euros ce n'est pas grand chose pour un seul don...que cela ne vaut pas la peine...mais si, bien sûr...si plusieurs personnes donnent 5 euros la cagnotte augmentera petit à petit... Merci.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

20

1 440 €

0 %
2€ = un arbre planté en Amazonie !!

2€ = un arbre planté en Amazonie !!

Présentation du projet Proche de la nature et ayant un grand respect pour l’environnement, les membres de l’association sont des acteurs majeures dans la lutte contre le réchauffement climatique ainsi que dans la protection de notre environnement à proche et moyenne distance. Participant régulièrement aux nettoyages de l’environnement, aux réunions pour un environnement plus sain et aux sensibilisations des enfants pour le traitement des déchets et le respect de la nature, les membres de l’association « Amazonie, un arbre pour la vie » font de la sauvegarde de notre planète leur préoccupation première. Afin de concrétiser l’ensemble de ses actions par des actes concrets et ainsi participer à l’évolution positive de notre planète, l’association souhaite procéder à la plantation de 32 000 arbres en Amazonie Péruvienne,  en commençant proche de la ville de Pucallpa par le village de San Francisco peuplé par le peuple indigène des Shipibos Conibos dans la région d’Ucayali au Pérou. L’association articule son projet autour de l’école primaire du village indigène de San Francisco ainsi que de l’association des adolescents du village.Ceux-ci auront, sous la responsabilité du chef de village et du directeur d’école, la responsabilité de la plantation des arbres ainsi que la surveillance lors de leurs premières années de croissance. L’association enverra chaque année une délégation dans le but de s’assurer de la bonne tenu du projet et également avec l’objectif de rechercher et négocier avec les autorités locales de nouvelles zones afin d’accentuer la reforestation de la forêt amazonienne. Origine du projet:Native de la foret amazonienne, notre présidente, Mery Luz Gomez Agustin à vu sa terre de naissance être pillée au fil des ans.La course au profit a décimé une grande partie de l'Amazonie entraînant avec elle une disparition de la faune et la flore locale.Suite a de nombreux séjour sur place, nous avons souhaitez l'accompagner et avons décidé de créer se projet afin de participer activement a la reforestation de l'Amazonie. A quoi servira l'argent collecté ?L'argent collecté servira a la plantation d'arbres en Amazonie, Les arbres choisis le seront en accord avec la population locale, ceux ci participeront activement puisqu'ils seront garant de la plantation et du suivi de croissance de chaque plant.L'association a pour objectif la plantation de 32 000 arbres sur une période de 4 ans.Notre équipeNotre association à pour présidente Mery Luz Gomez Agustin, Péruvienne d'Amazonie, issue du peuple des shipibos conibos, vivant en France depuis 7 ans, Les autres membres du bureau ont , pour certains, de nombreux pays tamponnés sur leurs passeports avec, pour notre trésorier une séjour prolongé en Amérique du Sud pendant 6 ans.Notre secrétaire, passioné de culture est un expert en semis, plantation et en optimisation de croissance d'arbres et de plantes.   Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !

28

75 J

15 %
Solidarité pour un toit

Solidarité pour un toit

Bienvenue sur cette cagnotte !Bonjour a tous ,J'en appel a la générosité de tous pour aider une famille a sortir de la détresse.Il y a maintenant 10 ans, mes parents on eut le rêve d'acheter un terrain pour y construire leur maison.Ils ont voulu une grande maison qui pourrait acceuillir leurs trois enfants et nous assurer un héritage pour nous aider dans notre futur.Mais les aléas de la vie ont fait que les travaux on du être stoppés avant même d'avoir pu finir le toit , ce qui au fur et a mesure du temps engendre d'autre problèmes ( infiltration d'eau , moisissure , humidité , fragilisation de la maison ) en plus de ne pas pouvoir y habiter.Cela fait maintenant sept ans que mes parents ainsi que ma grand mère vivent dans le sous sol de la maison qui lui non plus n'est pas fini , et donc aussi gravement atteint par l'humidité et la moisissure.Etant devenu trop vieux ils n'ont plus la force n'y l'argent pour terminer la maison.Je crée donc cette cagnotte pour en priorité terminer le toit car si il s'écroule c'est leurs vie qui est en danger... en sachant qu'il reste également a terminer la pose des portes , des fenêtres , et le crépis exterieur pour que l'eau ne s'infiltre plus .Les dimensions des plaques de la toiture ayant changer , nous devons casser les deux parties de la toiture , pour les recommencer a zéro . Le devis de l'architecte atteint l'énorme somme de 35 000 euros en comptant les matériaux nécessaire et l'entreprise de maçonnerie . Nous pouvons nous en sortir pour la somme de 15 000 euros grâce a des connaissances dans le métier , d'ou la somme de base de la cagnotte . La somme de 5000 euros pourrait nous servir au minimum a acheter les materiaux de base pour pouvoir commencer les travaux , mais en fesant appel a une équipe de bénévole et d'amis ce qui serait déja extraordinaire . C'est pour cela que j'abaisse la cagnotte a 5000 euro car çe serait déja une trés belle somme qui pourrait nous permettre de démarrer les travaux .  La cagnotte leetchi étant nôtre dernier espoir pour que la maison cesse de dépèrire .Merci a tous ceux qui feront un don , et qui redonneront espoir a ma famille .   installation rustique pour tenter de minimiser les dégats . Vue de l'interieur . Vue de l'exterieur , mes parents vivent la ou il y a les volets vert .   Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous

31

453 €

9 %
Haut de page