Aller au contenu principal

QUAND LES LIVRES SAUVENT DES VIES... création d'une bibliotheque pour les enfants de Lomé (Togo)

FONDATION SECOURS UNIVERSELSPROJET DE FINANCEMENT DE LA PREMIERE BIBLIOTHEQUE DU CANTON Présentation de l’organisme : Fondation secours universelONG à but non lucratif créée en 2003 ayant pour objectif de promouvoir le développement des communautés défavorisées au Togo  sur les plans médico-social, économique et culturel. La FSU et son Orphelinat Mother Charity, s’occupent actuellement de 60 enfants entre 18 mois et 18 ans . Objectifs : * Sensibiliser et former les populations avec un accent particulier sur l’éducation* Organiser des activités socioculturelles* Elaborer des projets  en faveurs des populations vulnérables et défavorisées (orphelins, abandonnés, enfants de rue, jeunes adolescents, mères monoparentales, célibataires)Projet : Beaucoup d’enfants n’ont jamais eu la chance d’aller à l’école, d’autres ont abandonnés prématurément et se retrouvent directement dans les rues livrés à eux même. Ainsi le but de FSU est de travailler avec cette communauté pour leur donner l’espoir d’un meilleur avenir en promouvant leur éducation. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet d’ouvrir la première bibliothèque du canton de Sagbado-Lomé, qui regroupe actuellement 26 villages. Cette bibliothèque se situe stratégiquement en face d’un collège de 600 enfants et non loin de l’orphelinat, qui ne possède aucun livre, rendant ainsi la tâche des instituteurs d’autant plus difficile. Les élèves étant prochainement en vacance, il est impératif de leur procurer un lieu de rencontre culturel afin de les empêcher de tomber fatalement dans les travers habituels (drogues, prostitution dès le plus jeune âge, travail forcé …). La politique actuelle du pays ne propose aucune subvention pour ce genre de projet, c’est pourquoi les populations se retrouvent livrées à elles mêmes ; ainsi il est indispensable d’obtenir une aide externe afin de s’inspirer des pays développés, permettre une éducation dans de meilleures conditions et d’avoir une évolution des conditions de vie. Cette bibliothèque se composera d’une grande salle principale avec de nombreux livres accessibles à tout âge, d’une salle informatique afin de permettre à ces enfants de découvrir les nouvelles technologies et de s’ouvrir sur les métiers du numériques, ainsi que des salles pour les professeurs qui pourraient enfin venir préparer leur cours  sereinement. La FSU souhaiterait également pouvoir organiser des séminaires, inviter des femmes inspirantes pour les jeunes filles afin de partager leur expérience et donner  un exemple de réussite et d’espoir. Avancement actuel : Le bâtiment destiné à servir de bibliothèque sera loué à un particulier. Afin d’obtenir la location, il est impératif de pouvoir payer la caution qui s’élève à 1'300 000 CFA soit 1982 euros . La FSU a déjà payé une partie de la caution qui s’élève à 700000  CFA soit 1068 euros, il reste donc 600000 CFA à régler soit 915 euros. Une fois cette somme récoltée, il sera possible de bénéficier des lieux et commencer l’installation. Par la suite, le loyer mensuel  s’élèvera à 230000 CFA soit 350 euros. Le gouvernement n’apportant aucun soutient financier à ce projet, et la pauvreté étant répandue, les dons locaux deviennent insuffisants pour commencer l’installation avant le début des vacances. De plus, le bâtiment est toujours en construction. C’est pour cela que  l’association place tout son espoir dans les dons de solidarités extérieurs au pays, afin de donner vie à ce projet d’une importance capitale pour l’épanouissement des enfants des villages. Afin de réaliser ce projet, nous avons mit à disposition une cagnotte en ligne pour récolter les fonds nécessaires correspondants à la  fin de la caution et un nombre suffisant de loyers pour un peu plus d’un an (temps indispensable pour donner une stabilité à ce lieu). Résumé de nos besoins :  Dons solidaires* Fin de caution : 915 €* Loyers mensuels et versement des salaires pour 12 mois : 4200 €* 2,9% de commission pour la plateforme Leetchi soit 154 €* Somme totale : 5300

21
participants

1 673 €
collectés

31 %

Des kits de survie pour les personnes à la rue

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !    Des kits de survie pour les personnes à la rue  Le GSCF, c’est l’histoire de sapeurs-pompiers qui ont souhaité agir pour aider les victimes de   catastrophes naturelles, mais aussi celle de femmes et d’hommes qui se révoltent contre l’injustice et celui du refus de la souffrance. La première vocation du GSCF est d'intervenir lors de situations d'urgence, mais face à une   misère grandissante présente à nos portes, nous nous devions d'intervenir. Kit de survie Un sac d’accompagnement (kit de survie) pour aider les SDF durant l’hiver. En 2010, lors d’un hiver très rigoureux, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) à l'initiative de son Président-Fondateur, Thierry VELU, a souhaité mettre en place une action en faveur des personnes vivant dans la rue. Pourquoi la création du kit de survie ? Plus d'un appel sur deux au 115, le numéro d'urgence pour les SDF, reste sans réponse faute    de places disponibles dans les structures d'accueil. Au manque de moyens vient s'ajouter une  explosion des demandes d'hébergements d'urgence… Afin de proposer une alternative au manque crucial de places, l'association humanitaire GSCF a ainsi créé un sac d'accompagnement (ou kit de survie). Ce sac, grâce à sa composition, répond à des besoins spécifiques étudiés avec les personnes de la rue. Le kit de survie 2017 / 2018 / Accés  Un sac unique en France (en attendant de vraies solutions…). Le sac d'accompagnement pour les personnes sans domicile fixe a été conçu en collaboration    avec des personnes vivant dans la rue. Chacun des accessoires qui composent le sac a ainsi été étudié et pensé avec les personnes de la rue, des associations et notre service Santé.  Lors de  notre étude pour sa conception, nous nous sommes aperçus que les personnes SDF recevaient   bien souvent des effets d’occasion éclectiques (des vêtements, couvertures, sacs, livres,...) remis  de manière rarement équivalente. En effet, structures et particuliers donnent aux personnes sans domicile fixe en fonction de ce qu’elles ont, aussi la nature et la qualité des objets peuvent-elles donc s’avérer très variables.  Pourquoi un appel aux dons l’été ? L’hiver 2017/ 2018 a entraîné une perte financière de 16 840 euros  afin de préparer et de commander le matériel pour composer les kits de survie nous devons disposer de 10 000 euros pour financer les premiers sacs. Présentation  Le GSCF est une association humanitaire internationale créée en 1999 par Thierry VELU, sapeur-pompier. L’objectif du GSCF est d’intervenir pour effectuer des sauvetages lors de catastrophes naturelles ou humaines, mais également de travailler sur des missions de développement et de soutien auprès des populations. Dans le même temps, l’association œuvre, depuis 2010, en faveur des personnes SDF. Notre force d’action est assurée par la  générosité de nos donateurs, qui nous permet d’être totalement indépendants à l’égard de tout pouvoir, toute force politique ou religieuse. Comptes :  Nos comptes sont vérifiés par un commissaire aux comptes. Site internet du GSCF : www.gscf.fr Rapport annuel 2017 suite a l'AG de 2018 : Lire

36
participants

612 €
collectés

Construction centre pédiatrique/ maternité de DIOFIOR

Cagnotte crée pour venir en aide à l'association "L'AKOMPANI DIOFIOR".  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.Chacun participe du montant qu'il souhaite.Tous les paiements sont sécurisés

30
participants

674 €
collectés

33 %

Secouristes autour du monde !

LES VALIS'HELP, deux secouristes à la conquête du monde !  Qui sommes nous ? Mélanie et Maud, 2 baroudeuses, fondatrice de l'association les Valis'help. Maud pisteur secouriste et Mélanie infirmière, toutes deux Sapeurs Pompiers Volontaire. Pourquoi mettre ça en place ?Notre objectif, un projet humanitaire autour du monde et avant tout un partage humain avec comme fil conducteur l'initiation au secourisme, cela de octobre 2018 à octobre 2019. Comment on compte s'y prendre ? En s'unissant avec des écoles du monde entier, en partageant nos notions de secourisme. Pour cela nous allons nous immerger au plus près des populations, en liant leur besoins et nos objectifs, cela sur 4 continents (Asie, Océanie, Amériques,Afrique) dans des milieux scolaires ayant peu d'accès aux notions que nous voulons partager.   A quoi servira votre don ? Financer les interventions auprès des enfants, le matériel nécessaire, les différents supports de communication, les transports... et tout ce qui peut s'avérer nécessaire pour la mise en place du projet. A titre indicatif faites des kilomètres avec nous, 1€ = 5km :) Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite* Tous les paiements sont sécurisés Pour suivre le réçit de l'aventure ça sera par ici https://www.facebook.com/lesvalishelp/ Merci à tous pour votre confiance ! A très vite pour le partage de l'aventure qui sera surement plein de rebondissement ! Maud et Mélanie

15
participants

535 €
collectés

3 %

250km en kayak pour la SPA

Un projet n’est il pas plus valable lorsqu’il soutient une cause? Debut août, je me lance dans la descente du canal du Midi en kayak en solitaire! 5 jours sur l’eau et 250km, que je veux dédier à la cause animale.C’est pourquoi nous organisons cette collecte, qui sera entièrement reversée à la SPA pour les aider à accueillir, soigner et s’occuper des animaux abandonnés.

18
participants

365 €
collectés

QUAND LES LIVRES SAUVENT DES VIES... création d'une bibliotheque pour les enfants de Lomé (Togo)

QUAND LES LIVRES SAUVENT DES VIES... création d'une bibliotheque pour les enfants de Lomé (Togo)

FONDATION SECOURS UNIVERSELSPROJET DE FINANCEMENT DE LA PREMIERE BIBLIOTHEQUE DU CANTON Présentation de l’organisme : Fondation secours universelONG à but non lucratif créée en 2003 ayant pour objectif de promouvoir le développement des communautés défavorisées au Togo  sur les plans médico-social, économique et culturel. La FSU et son Orphelinat Mother Charity, s’occupent actuellement de 60 enfants entre 18 mois et 18 ans . Objectifs : * Sensibiliser et former les populations avec un accent particulier sur l’éducation* Organiser des activités socioculturelles* Elaborer des projets  en faveurs des populations vulnérables et défavorisées (orphelins, abandonnés, enfants de rue, jeunes adolescents, mères monoparentales, célibataires)Projet : Beaucoup d’enfants n’ont jamais eu la chance d’aller à l’école, d’autres ont abandonnés prématurément et se retrouvent directement dans les rues livrés à eux même. Ainsi le but de FSU est de travailler avec cette communauté pour leur donner l’espoir d’un meilleur avenir en promouvant leur éducation. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet d’ouvrir la première bibliothèque du canton de Sagbado-Lomé, qui regroupe actuellement 26 villages. Cette bibliothèque se situe stratégiquement en face d’un collège de 600 enfants et non loin de l’orphelinat, qui ne possède aucun livre, rendant ainsi la tâche des instituteurs d’autant plus difficile. Les élèves étant prochainement en vacance, il est impératif de leur procurer un lieu de rencontre culturel afin de les empêcher de tomber fatalement dans les travers habituels (drogues, prostitution dès le plus jeune âge, travail forcé …). La politique actuelle du pays ne propose aucune subvention pour ce genre de projet, c’est pourquoi les populations se retrouvent livrées à elles mêmes ; ainsi il est indispensable d’obtenir une aide externe afin de s’inspirer des pays développés, permettre une éducation dans de meilleures conditions et d’avoir une évolution des conditions de vie. Cette bibliothèque se composera d’une grande salle principale avec de nombreux livres accessibles à tout âge, d’une salle informatique afin de permettre à ces enfants de découvrir les nouvelles technologies et de s’ouvrir sur les métiers du numériques, ainsi que des salles pour les professeurs qui pourraient enfin venir préparer leur cours  sereinement. La FSU souhaiterait également pouvoir organiser des séminaires, inviter des femmes inspirantes pour les jeunes filles afin de partager leur expérience et donner  un exemple de réussite et d’espoir. Avancement actuel : Le bâtiment destiné à servir de bibliothèque sera loué à un particulier. Afin d’obtenir la location, il est impératif de pouvoir payer la caution qui s’élève à 1'300 000 CFA soit 1982 euros . La FSU a déjà payé une partie de la caution qui s’élève à 700000  CFA soit 1068 euros, il reste donc 600000 CFA à régler soit 915 euros. Une fois cette somme récoltée, il sera possible de bénéficier des lieux et commencer l’installation. Par la suite, le loyer mensuel  s’élèvera à 230000 CFA soit 350 euros. Le gouvernement n’apportant aucun soutient financier à ce projet, et la pauvreté étant répandue, les dons locaux deviennent insuffisants pour commencer l’installation avant le début des vacances. De plus, le bâtiment est toujours en construction. C’est pour cela que  l’association place tout son espoir dans les dons de solidarités extérieurs au pays, afin de donner vie à ce projet d’une importance capitale pour l’épanouissement des enfants des villages. Afin de réaliser ce projet, nous avons mit à disposition une cagnotte en ligne pour récolter les fonds nécessaires correspondants à la  fin de la caution et un nombre suffisant de loyers pour un peu plus d’un an (temps indispensable pour donner une stabilité à ce lieu). Résumé de nos besoins :  Dons solidaires* Fin de caution : 915 €* Loyers mensuels et versement des salaires pour 12 mois : 4200 €* 2,9% de commission pour la plateforme Leetchi soit 154 €* Somme totale : 5300

21

1 673 €

31 %
Aider à l'éducation des enfants au Maroc

Aider à l'éducation des enfants au Maroc

Bienvenue sur cette cagnotte ! Cette année la promotion Xerox RDCM de l'école ICD a décidé de participer directement à l'éducation des enfants de 3 à 6 ans des milieux ruraux au Maroc. Grâce à la générosité et la bienveillance d'associations plusieurs écoles bioclimatiques ont déjà été construites ! Ils ont besoin maintenant de matériel pour pouvoir s'éveiller en toute tranquillité et s'adonner pleinement à des activités d'enfants ! Nous souhaitons rendre le quotidien plus agréable de 200 enfants qui ont entre 3 et 6 ans, un moment de la vie où l'enfant peut perfectionner ses acquis et améliorer ses progrès dans tous les domaines.  Le contexte de l'éducation des enfants en milieu rural d’Agadir :La scolarisation des enfants de 3 à 6 ans est actuellement peu développée au Maroc en zone rurale. Celle-ci n’étant obligatoire qu’à partir de 6 ans, l’État ne prend pas en charge la rémunération des enseignants pour le préscolaire (équivalent marocain de la maternelle française), ce qui constitue un frein évident à son développement. Ces structures préscolaires, lorsqu’elles existent en milieu rural, sont le plus souvent informelles dans des conditions peu adaptées (garage sans fenêtre et sans eau potable ni toilettes) avec du personnel ni formé, ni encadré. Ce manque de scolarisation des jeunes enfants a pour conséquence un fort retard scolaire des enfants des douars ruraux par rapport aux enfants des villes qui, eux, ont la possibilité d’être scolarisés plus jeunes. Il s’ensuit un taux élevé d’abandon scolaire des enfants ruraux à leur entrée en collège en ville, moment où l’ampleur du décalage devient évidente et les pousse à abandonner leurs études.  Tous les dons serviront à l’achat de matériel et au transport de celui-ci.Notre classe est en relation avec la Direction provinciale d'Agadir Idaoutanane de l'enseignement et l'éducation pour l'envoi des dons. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Nous comptons sur vous ! Merci à tous !  Promotion Xerox école ICD:

38

840 €

70 %
Des kits de survie pour les personnes à la rue

Des kits de survie pour les personnes à la rue

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte ! Merci à tous !    Des kits de survie pour les personnes à la rue  Le GSCF, c’est l’histoire de sapeurs-pompiers qui ont souhaité agir pour aider les victimes de   catastrophes naturelles, mais aussi celle de femmes et d’hommes qui se révoltent contre l’injustice et celui du refus de la souffrance. La première vocation du GSCF est d'intervenir lors de situations d'urgence, mais face à une   misère grandissante présente à nos portes, nous nous devions d'intervenir. Kit de survie Un sac d’accompagnement (kit de survie) pour aider les SDF durant l’hiver. En 2010, lors d’un hiver très rigoureux, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) à l'initiative de son Président-Fondateur, Thierry VELU, a souhaité mettre en place une action en faveur des personnes vivant dans la rue. Pourquoi la création du kit de survie ? Plus d'un appel sur deux au 115, le numéro d'urgence pour les SDF, reste sans réponse faute    de places disponibles dans les structures d'accueil. Au manque de moyens vient s'ajouter une  explosion des demandes d'hébergements d'urgence… Afin de proposer une alternative au manque crucial de places, l'association humanitaire GSCF a ainsi créé un sac d'accompagnement (ou kit de survie). Ce sac, grâce à sa composition, répond à des besoins spécifiques étudiés avec les personnes de la rue. Le kit de survie 2017 / 2018 / Accés  Un sac unique en France (en attendant de vraies solutions…). Le sac d'accompagnement pour les personnes sans domicile fixe a été conçu en collaboration    avec des personnes vivant dans la rue. Chacun des accessoires qui composent le sac a ainsi été étudié et pensé avec les personnes de la rue, des associations et notre service Santé.  Lors de  notre étude pour sa conception, nous nous sommes aperçus que les personnes SDF recevaient   bien souvent des effets d’occasion éclectiques (des vêtements, couvertures, sacs, livres,...) remis  de manière rarement équivalente. En effet, structures et particuliers donnent aux personnes sans domicile fixe en fonction de ce qu’elles ont, aussi la nature et la qualité des objets peuvent-elles donc s’avérer très variables.  Pourquoi un appel aux dons l’été ? L’hiver 2017/ 2018 a entraîné une perte financière de 16 840 euros  afin de préparer et de commander le matériel pour composer les kits de survie nous devons disposer de 10 000 euros pour financer les premiers sacs. Présentation  Le GSCF est une association humanitaire internationale créée en 1999 par Thierry VELU, sapeur-pompier. L’objectif du GSCF est d’intervenir pour effectuer des sauvetages lors de catastrophes naturelles ou humaines, mais également de travailler sur des missions de développement et de soutien auprès des populations. Dans le même temps, l’association œuvre, depuis 2010, en faveur des personnes SDF. Notre force d’action est assurée par la  générosité de nos donateurs, qui nous permet d’être totalement indépendants à l’égard de tout pouvoir, toute force politique ou religieuse. Comptes :  Nos comptes sont vérifiés par un commissaire aux comptes. Site internet du GSCF : www.gscf.fr Rapport annuel 2017 suite a l'AG de 2018 : Lire

36

612 €

Visites de lieux touristiques pour les personnes handicapées.

Visites de lieux touristiques pour les personnes handicapées.

Proposons aux personnes en situation de handicap,de visiter des lieux touristiques hors de leurs portées. Visiter, se promener, découvrir sont pour nous des activités quotidiens. Sans nous poser vraiment de questions, nous partons à l’aventure. Une activité ressourçante qui n’est pas toujours possible pour tous! Notre projet est de rompre cette inégalité en proposant aux personnes handicapées des découvertes de lieux et des paysages, aux doubles commandes d’un drone.   Faire découvrir des lieux et des paysages jusque-là inconnus, aux doubles commandes d’un drone pour une exploration en toute sécurité. Une immersion haute définition dans la peau d’un oiseau grâce à des lunettes intuitives qui commande le drone.Ce moment de liberté destiné principalement aux personnes souffrant d’une déficience est proposé dans différentes formules organisées par demi-journée. Nous proposons des animations, des journées à thèmes et des interventions extérieures .Notre but est d’apporter un moment d’évasion adaptéà chacun, de provoquer des rencontres et des moments inoubliables tout en découvrant la région.     Le projet propose une solution alternative quant à la difficulté d'accéder aux lieux de cultures, de loisirs et de tourismes. La découverte par drone en immersion devient l'outil idéal pour de nombreuses personnes ne pouvant pas s'y rendre.  Le niveau de difficulté de pilotage est modulable, rendant l'activité immédiatement praticable et à la portée de chacun en favorisant l'autonomie et la sécurité. Ces événements sont organisés par groupe d'une 15 de personnes de tout horizon. Des conventions sont passées avec les gestionnaires de site touristique pour nous permettre de nous rendre sur des lieux varier.       Cette expérience, au-delà d'une activité ludique, devient un véritable outil. En le proposant à tout public, notre but est d'assurer une visibilité étendue dans notre action et de sensibiliser le grand public aux manques d'opportunités présentes pour les personnes souffrantes de déficience.     Votre participation est essentielle à la naissance de l’activité.L'élaboration d'un projet est couteuse , malgré notre investissement personnel, l’argent reste le principal frein aujourd’hui. Pour proposer une activité cohérente et complète, il nous est nécessaire d’acquérir du matériel, d’investir dans la communication, mais aussi dans des prestataires de qualités (avocat, comptable..etc.). Aujourd'hui nous sommes convaincus du bienfait de l'activité et souhaitons créer une association pour en faire bénéficier nos futurs initiés. Nous souhaitons récolter des subventions départementales, d'état et Européen .Une démarche administrative longue, couteuse que nous ne sommes pas en mesure d'assumer seule. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de participer, au travers de cette cagnotte, et de permettre à nos amis, nos enfants, nos grands-parents et nos voisins de vivre une expérience unique en oubliant les contraintes que la vie leur a données. Retrouvez-nous sur Facebook pour suivre notre aventure !

21

495 €

12 %
Secouristes autour du monde !

Secouristes autour du monde !

LES VALIS'HELP, deux secouristes à la conquête du monde !  Qui sommes nous ? Mélanie et Maud, 2 baroudeuses, fondatrice de l'association les Valis'help. Maud pisteur secouriste et Mélanie infirmière, toutes deux Sapeurs Pompiers Volontaire. Pourquoi mettre ça en place ?Notre objectif, un projet humanitaire autour du monde et avant tout un partage humain avec comme fil conducteur l'initiation au secourisme, cela de octobre 2018 à octobre 2019. Comment on compte s'y prendre ? En s'unissant avec des écoles du monde entier, en partageant nos notions de secourisme. Pour cela nous allons nous immerger au plus près des populations, en liant leur besoins et nos objectifs, cela sur 4 continents (Asie, Océanie, Amériques,Afrique) dans des milieux scolaires ayant peu d'accès aux notions que nous voulons partager.   A quoi servira votre don ? Financer les interventions auprès des enfants, le matériel nécessaire, les différents supports de communication, les transports... et tout ce qui peut s'avérer nécessaire pour la mise en place du projet. A titre indicatif faites des kilomètres avec nous, 1€ = 5km :) Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite* Tous les paiements sont sécurisés Pour suivre le réçit de l'aventure ça sera par ici https://www.facebook.com/lesvalishelp/ Merci à tous pour votre confiance ! A très vite pour le partage de l'aventure qui sera surement plein de rebondissement ! Maud et Mélanie

15

535 €

3 %
ENSEMBLE, CONSTRUISONS UNE ÉCOLE

ENSEMBLE, CONSTRUISONS UNE ÉCOLE

Une Petite ONG : L'école Om Surya   -   A small NGO: Om Surya Schoolhttps://www.facebook.com/www.omsurya/http://omsuryaproject.wixsite.com/omsurya/acceuil  Tous les dons seront reversés intégralement à l’école Om SuryaAll donations will be paid in full to Om Surya School Om Surya a été créée en 2014 par deux jeunes hommes Deepak et Anirudh, secondés par une retraitée française, Fabienne, pour donner aux enfants les plus pauvres une chance, des clés pour un avenir meilleur.Ils assurent personnellement le financement de cette école, aidés par des dons mensuels de 2 donateurs, David et Nicole, émus par leur engagement et les conditions de vie de ces enfants.Cette école est située à Bataspur, près de Bodhgaya, dans l’état le plus pauvre du Nord Est de l’Inde : le Bihar. Om Surya was created in 2014 by two young men Deepak and Anirudh, assisted by a French retiree, Fabienne,  to give poorest children a chance, keys for a better future.They personally provide funding for this school, helped by monthly donations from 2 donors, David and Nicole, moved by their commitment and the living conditions of these children.This school is located in Bataspur, near Bodhgaya, in the poorest state of North East India: Bihar.     4 enseignants rémunérés assurent les cours pour 150 enfants âgés de 3 à 13 ans, enseignants eux-même issus de milieux défavorisés, permettant ainsi d’assurer des revenus à 4 familles. 4 paid teachers provide classes for 150 children aged between 3 and 13, teachers themselves, from disadvantaged backgrounds, thus ensuring income for 4 families.  Située au cœur du village, l’école Om Surya loue 3 petites pièces, sans eau ni toilettes, sans autre confort que des bâches posées sur le sol en terre battue. Located in the heart of the village, Om Surya school rents 3 small rooms, without water or toilets, with no other comfort than tarpaulins placed on the dirt floor.   Soucieuse d’apporter un minimum de confort aux enfants, l’équipe Om Surya a entrepris de construire son propre bâtiment sur un terrain donné par un paysan du village.La construction a dû être suspendue faute de financement suffisant. Anxious to bring a minimum of comfort to the children, Om Surya's team undertook to build his own building on a plot given by a peasant of the village.The construction had to be suspended for lack of sufficient funding.   A quoi servira votre don ?Votre don est destiné à* Aménager les classes,* Amener l’électricité,* Creuser un puit et installer une pompe pour l’eau courante,* Construire des toilettes filles/garçons,* Aménager la cour. Tout ceci étant le minimum requis pour que les enfants puissent étudier dans de meilleures conditions. Om Surya vous remercie pour votre générosité et votre confiance What will your donation be for? Your donation is for- Arrange the classes,- bring electricity,- Dig a well and install a pump for running water,- Build girls / boys toilets,- Fit the courtyard.   All this being the minimum required for children to study in better conditions. Om Surya thanks you for your generosity and your trust

112

4 165,50 €

52 %
Solidarité avec les enfants du camp Amari (Palestine)

Solidarité avec les enfants du camp Amari (Palestine)

Bonjour à tous !  Je suis Farida, j’habite à Paris originaire de la région lyonnaise ; je travaille dans l’assurance voyage  ; j’ai eu la chance de voyager un peu et de faire quelques courtes missions solidaires à différents endroits.  J’ai eu notamment l’occasion de me rendre au camp de réfugiés Amari à Ramallah (Palestine). J’ai pu y observer les activités et actions menées par le centre socio-éducatif et mises en œuvre par les habitants.Le camp de Amari existe depuis 1949, après que des Palestiniens ont été expulsés de leur ville d’origine ; ils sont maintenant environ 6000 à y habiter et ils y ont construit des maisons et s’auto-gèrent. Ils ont également créé un centre socio-éducatif où ils proposent des activités culturelles et sportives pour les enfants ; ils collectent également de la nourriture, organisent des repas et offrent des soins médicaux pour les plus nécessiteux. J’ai vu de mes propres yeux le travail des bénévoles de ce centre socio-éducatif et l'énergie qu’ils y mettent ; le fait qu’ils s’auto-gèrent et contribuent eux-mêmes au développement de l’éducation de leurs enfants, malgré les difficultés qu’ils rencontrent. J’ai alors voulu leur apporter mon aide.Lorsque l’on fait des dons à de grosses associations,  on ne sait jamais vraiment comment l’argent est utilisé ou réparti. Au contraire, donné à cette association, l’argent contribuera sans détour à nourrir des familles, éduquer des enfants, offrir des soins, etc. C’est la raison pour laquelle je fais appel à vos dons pour que l’on apporte notre aide à cette association. Le montant visé est de 3000 eur. Pour assurer la transparence , je pourrai me rendre sur place par mes propres moyens pour acheter directement ce dont ils ont besoin ( fournitures scolaires, matériel médical, nourriture ...).Chaque petit don fait la différence.Alors n’hésitez pas à contribuer et à diffuser autour de vous... Un grand merci !

24

714 €

23 %
service pour la paix

service pour la paix

Bonjour, je m'appelle Sullivan, j'ai 22 ans et je vis sur Calais dans les Hauts-de-France. Je suis un grand passionné de musique et de photographie, j'ai fait une école supérieure des arts en photographie (st-luc en Belgique à Tournai) avec l'idée de pouvoir un jour devenir reporter photographe. Je m'apprête à partir 1 an pour un service de paix en Allemagne avec  l'organisation ASF ASF – action signe de réconciliation service pour la paix  Est une association à but non-lucratif qui œuvre depuis 60 ans au service de grandes causes.Initialement dédiée à dialoguer dans une Allemagne meurtrie par le génocide d’une religion, l’association propose désormais de nombreux projets autour de valeurs de partage, d’entraide, de sensibilisation et de questionnement sociopolitiques actuels. L’ASF est basée sur plusieurs territoires en France, en Allemagne et en Belgique et ses bénévoles viennent du monde entier elle a quelques partenaires qui soutiennent leurs causes comme la "Goethe institut".  Ma mission Je me prépare à rejoindre une équipe de bénévole en Allemagne à Augsbourg (proche de Munich). Mon projet s’articule autour de deux axes :- Aider les demandeurs d’asile dans leurs démarches administratifs.- Mener à bien des projets artistiques visant à sensibiliser au sujet de l’ancienne Allemagne nazie, mais aussi à des projets éco-responsables.Cette mission à lieu dans un hôtel particulier au concept, très différant des autres hôtels. Ils hébergent des demandeurs d'asiles, des artistes et des bénévoles. Les autres projets sont : l'aide au personne âgé, handicapé, ou bien des services de là mémoire et de l'histoire.  Pourquoi une cagnotte ? ASF demande à ses bénévoles avant le départ trouver 10 parrains pouvant faire des dons mensuel de n'importe quels montants donnant l'avantage au donateur d'obtenir une réduction d'impôts liés au montant donné. Elle nous demande aussi une contribution financière de 650€ et de payer son voyage pour nous intégrer activement dans les valeurs de l'association et être capable de donner cette contribution permet de tenir ASF, en contrepartie durant 1 an elle nous loge gratuitement nous paye des cours d'allemand allant jusqu'à 250€ et nous paye même une assurance-maladie. Un bénévole vaut environ 18000€. J'ai créé cette cagnotte dans l'espoir d'obtenir un maximum de donation pour cette association aux belles valeurs.  Suivre l’aventure J'aimerais partager avec vous le site internet de cette association et de l'hôtel d'accueil à Augsbourg, mais aussi, ma page photographie en attendant la fin de conception de mon site (actuellement en cours de création et sera actif à partir du 1er septembre le jour de mon arrivée en Allemagne). Une sorte de journal de bord retraçant mon service de paix en Allemagne pour que vous puissiez me suivre.https://www.eyeem.com/u/sullivan62https://www.comite-asf.org/actualites/http://grandhotel-cosmopolis.org/de/ Il n'y a pas de petit ou de grand dons mais que de généreux donateurs.

9

215 €

Petites Reines de Kaboul

Petites Reines de Kaboul

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous. Pour ceux et celles qui n’ont pas suivi leur histoire, Masomah et Zahra Alizada sont les leaders de l’équipe nationale féminine de cyclisme d’Afghanistan. Ces jeunes femmes courageuses ont décidé d’affronter les tabous d’une société conservatrice et patriarcale en pratiquant le cyclisme de compétition. Leur histoire a attiré l’attention des médias et de nombreux reportages leur ont été consacrés. Elles ont été proposées au prix Nobel de la paix par un groupe de députés italiens, mais cette notoriété a fait peser des menaces plus importantes sur leur famille dans un contexte où l’état islamique a montré sa capacité meurtrière avec plusieurs attentats sanglants au cœur même de la capitale afghane. La communauté Hazara à laquelle appartient la famille Alizada est également particulièrement menacée par Daesh et les talibans. Deux attentats récents ont fait des dizaines de morts.La famille Alizada a donc décidé de quitter le pays une seconde fois après un premier exil en Iran lorsque les talibans étaient au pouvoir et a obtenu un visa du Ministère français de l’intérieur après une mobilisation en faveur des petites reines de Kaboul.Mais cette famille a peu de moyens financiers et le voyage pour sept personnes est coûteux, une association dénommée « les petites reines de Kaboul » a donc été créée et elle est habilitée à recueillir toutes aides susceptibles de faciliter le voyage et l’installation en France. For those who did not follow their story, Masomah and Zahra Alizada are the leaders of the national women's cycling team in Afghanistan. These courageous young women decided to confront the taboos of a conservative and patriarchal society by practicing competitive cycling. Their stories have attracted the attention of the media and many reports have been devoted to them. They were nominated for a Nobel Peace Prize by a group of Italian MPs, but this notoriety has placed greater threats on their family in a context where the Islamic state has shown its murderous capacity with several bloody attacks at the very heart of the Afghan capital. The Hazara community to which the Alizada family belongs is also particularly threatened by Daesh and the Taliban. Two recent attacks have left dozens dead.The Alizada family decided to leave the country a second time after a first exile in Iran when the Taliban were in power and obtained a visa from the French Ministry of the Interior after a mobilization in favor of the "little queens of Kabul".But this family has little financial means and the trip for seven people is expensive, an association called in French "Les petites reines de Kaboull" has been created and it is entitled to collect all the aids likely to facilitate the trip and the installation in France .

81

2 656,30 €

Vietnam : Rêves d'avenir

Vietnam : Rêves d'avenir

Bonjour,En 2011, je me rendais au Vietnam pour la première fois.Durant tout un été, j'ai parcouru le Vietnam du Sud au Nord afin d’apporter mon aide à diverses structures au Vietnam : centre d’accueil pour enfants défavorisés, hôpital, centres psychiatriques, léproserie, centres pour enfants handicapés et écoles.Ces "vacances" n'étaient que le début d'une formidable aventure et d'une merveilleuse histoire d'amour. A mon retour en effet, mon rêve était de venir en aide aux plus démunis et aux plus défavorisés du Vietnam, valide ou invalide, jeune ou moins jeune.Ma vie depuis est en parenthèses. Je vis pour mon prochain voyage et ne rentre jamais tout à fait indemne ... Je m'interroge toujours : comment venir en aide, comment aider plus et encore ... Certains savent que je suis en train de monter une association qui contribuera à offrir un avenir meilleur à toutes ces personnes qui se trouvent sur mon chemin, une association qui me permettrait de réaliser mon rêve, mon rêve d’avenir pour le Vietnam. Un Vietnam où chaque enfant pourrait aller à l’école, où chaque enfant, chaque famille pourrait manger à sa faim ; un Vietnam où le mot solidarité aurait un sens.L’association aura pour objectif de développer une passerelle d’entraide entre la France et le Vietnam en réalisant et en structurant des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner espoir aux jeunes et aux familles fragilisés du Vietnam. Sa vocation première sera donc l’entraide et la solidarité pour et vers le Vietnam.Entretemps, j'ai moi-même contribué à financer divers projets. Ce n'est jamais suffisant !* Projets : * Education et scolarisation 6 enfants (budget : 6 x 500 €)* Scolarisation 2 étudiants (budget 2 x 500 )* Aide foyer d'accueil enfants handicapés (1000 €)* Aide foyer d'accueil orphelins (1000 €)* Mariage d'une jeune fille (1500 €) * Budget total : 7500 €Vous pouvez m'aider à réaliser ces rêves d'un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés* Attention paiement non déductible de vos impôtsA tous un grand merci !Kim

29

4 490 €

44 %
Sortie scolaire Collège Iqbal Masih - Saint-Denis

Sortie scolaire Collège Iqbal Masih - Saint-Denis

Bonjour à toutes et à tous, Lors de la dernière intervention de l'Association Marche ou Rêve dans le Collège Iqbal Masih (Saint-Denis 93), la prof d'anglais, Sandra Accart, avait programmé plusieurs activités autour de cette rencontre. Elle souhaitait notamment emmener sa classe vivre une petite expédition en pleine nature ! Belle histoire, non ? Au dernier moment, la région n'a finalement pas pu débloquer les fonds nécessaires pour ce projet... L'Association Marche ou Rêve a donc décidé de financer cette sortie scolaire afin de faire partir ces élèves avant la fin de l'année scolaire 2016-2017.Informations :Date : du 21 au 23 juinLieu : Centre de pleine nature Lionel Terray - Clecy (14)Nombre d'élèves : 32 élèves de la 6ème à la 4ème Nombre d'accompagnateurs : 3 professeurs (Anglais, Histoire/Géo et EPS), 2 membres de l'Association Coût total de la sortie : 5 081,16 € Les Huîtres Hélie et les Chaussettes Socksbox nous ont déjà fait confiance en nous sponsorisant notre dernière soirée levée de fonds.Il nous manque actuellement 1 000 € pour que ce beau projet puisse voir le jour ! Bien entendu, nous sommes tous bénévoles et la somme récoltée servira uniquement à financer cette sortie.Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore ! L' Association Marche ou Rêve (www.marcheoureve.org) a été fondée en 2014 par quatre amis : Hendrik, Astrid, Paul et Chloé. Nous mettons en relation des établissements scolaires avec des aventuriers ou des personnes passionnées. Ces derniers viennent parler et échanger avec les jeunes durant leur temps de cours en collaboration avec leurs instituteurs pour leur faire découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles cultures. Nous avons récemment décidé d'étendre notre projet en aidant les classes de ZEP à partir eux aussi à l'aventure grâce à des sorties scolaires en forêt ou à la campagne. Mais ces écoles manquent de moyens et nous aimerions les aider. Nous vous remercions sincèrement pour l'aide que vous pourrez nous apportez et restons à votre disposition pour toutes demandes d'informations supplémentaires ( ). Amicalement, L'équipe Marche ou Rêve

16

775 €

77 %
Solidarité pour Claude

Solidarité pour Claude

Bienvenue sur cette cagnotte ! n'hésitez pas à partager ma cagnotte et merci à vous pour cette solidarité Victime d'une maladie orpheline, une dystonie généralisée, je ne peux me déplacer que le buste a l'horizontale. Sans cette collecte il me serait impossible d'avoir ce que je souhaite pour une vie meilleure à mon domicile et pour pouvoir me déplacer pour de bonnes actions solidaires. Et oui, même dans mon état, je ne pense pas qu'a moi ! Je fais appel à votre générosité et votre solidarité pour arriver à mon but, c'est-à -dire obtenir assez d'argent pour une camera pour mon angle mort et une coque adapté a mon fauteuil roulant + divers choses pour me faciliter la vie et une douche adaptée ou à défaut pouvoir déménager car ma propriétaire suite à un dégât des eaux que j'ai signalé il y a 14 mois ne voulait pas adapter à mes besoins. Les travaux ont donc été faits pour réparer les dégâts sans que cela soit adapté...  Ensuite c'est une chose qui me serait vraiment utile dans des déplacements au loin, une voiture adaptée (d'occasion) pour le transport de mon fauteuil roulant éléctrique issu d'une 1ère collecte grace a des ami(e)s. pourquoi cette cagnotte vous allez me dire et bien ces simple la validation que me demandais la sécurité social ma été refusé sous pretexte que mon dos ne touche pas le siege dans mon etat comment le pourrait il ? mon fauteuil roulant je l'ai eu par miracle cela dit mais pour les amélioration et bien comme cette validation ma été refusé je doit tout payer de ma poche chose qui est impossible voila le pourquoi de cette cagnotte . Ma maladie est due à un accident survenu à mes 5 ans. Je me suis fait renverser avec ma mère lors d'une traversée sur un passage piéton. Par miracle, nous avons survécu mais non sans séquelles... Viennent ensuite s'ajouter un 2ème accident de voiture et un accident survenu dans un magasin où j'ai recu dans le dos une palette de marchandise... J'ai aussi  eu des AVC qui par miracle ne m'ont pas été fatals mais j'en suis ressorti comme vous pouvez le voir sur la photo avec cette dystonie généralisée...Vous voyez le côté visible mais je peux vous assurer que le côté invisible est tout aussi douloureux. Malheureusement je suis obligé d'en arriver là pour obtenir ce qui est pour moi vital, car je me retrouve seul au monde, à me débrouiller comme je le peux. 29000 eur concerne uniquement le véhicule adapté le montant qu'il me faudrais est bien superieur environ 41000 eur .. j'espere que la solidarité si cher a certaine personne viendra a moi ..  je ne sais pas si j'atteindrais cette somme mais un petit mot de soutient est tout aussi agréable ... je vous dit encore a tous un grand merci pour vos dons et futur dons et vos mot de soutient  Voici une petite vidéo qui montre la difficulté que j'ai à marcher : Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous !

790

17 068,90 €

41 %
Passeurs / Playmakers

Passeurs / Playmakers

English below  Bonjour à tous, Je réalise actuellement un long-métrage qui s'intéresse à la vie de jeunes migrants non accompagnés. Après de mûres réflexions, il m'a semblé important d'impliquer le citoyen/spectateur dès le début du processus de création cinématographique pour un sujet aussi urgent, universel. J'ai donc décidé de faire un appel aux dons pour financer la première phase de production du film.  Reza Serkanian  « Pour moi, un migrant, c'est quelqu'un qui fuit, ou qui poursuit… Où qu'on aille, on ne sera jamais chez nous. Alors, on devient des "sans". Des sans papier, des sans argent, des sans famille, rarement attendus, encore moins invités. Je m’appelle Salma, c'est le salut en arabe, et je salue tous ceux qui viennent à moi. »Salma, extrait des dialogues de « Passeurs »Synopsis Des jeunes migrants arrivés en France, sans parents, se mettent en scène, avec force et humour, pour raconter l’exil et leur enfance brutalement interrompue. Ensemble avec des jeunes français de leur âge, la pièce de théâtre qu’ils vont écrire et jouer les transcendera, de victimes à auteurs. Ils deviennent des « passeurs de culture ». Le film accompagne cette œuvre collective intimiste et retrace l’histoire de ces adolescents, leur vie d’autrefois, les raisons de leur départ, les circonstances du voyage mais donne à voir aussi leur vitalité, leur créativité et leur authenticité contagieuses qui renvoient à un monde plus vaste, plus généreux.    Les acteurs de mon film Parfois accusés de mentir sur leur âge, ces adolescents se retrouvent sans protection, errent de département en département ou bien s’installent dans la précarité et sont dépendants du travail bénévole des associations.  Guinéen, Malien, Nigérian, Ivoirien, Russe ou Marocaine, ils et elles rêvaient d’un monde meilleur, voulaient être libres, vivre en paix, étudier pour devenir pharmacien, électricien, écrivain, avocat… Emmanuel a dû fuir son village précipitamment après une attaque de Boko Haram au cours de laquelle ses parents ont été assassinés. A 14 ans, Mamadou a vu mourir trois personnes devant ses yeux sur le bateau qui l’emmenait vers l’Italie. Maria n’a jamais su pourquoi sa mère a fui la Russie. 5 ans après c’est toujours un tabou... Sekou évoque le souvenir douloureux de son voyage à travers l’Afrique et la rencontre avec des enfants affamés, plus démunis que lui encore… Ayant accompli des voyages périlleux et souvent très longs pour rejoindre l’Europe, ils se confrontent à une réalité qu’ils ne soupçonnaient pas. Leur voyage est loin d’être fini. Ils souffrent mais leur dignité impressionne… A l’origine Je réalise des films documentaires et de fiction depuis 30 ans en Iran où je suis né puis en France où je vis aujourd’hui, en passant par les Pays Bas, le Gabon… Depuis quelques années, de nombreux migrants arrivent à Paris dans mon quartier faisant de moi le témoin de leurs conditions de « vie ». Sollicité par des associations humanitaires pour communiquer avec eux, vu qu’un grand nombre vient d’Afghanistan et parle le persan, ma langue maternelle, j’ai eu l’occasion de les écouter, d’entendre leurs histoires souvent douloureuses, de les accompagner dans les couloirs de l’administration ou pour leurs examens médicaux… Touché par leur situation et bouleversé par ces vies brisées, l’idée d’écrire un film s’est rapidement imposée… La rencontre avec Marie-Pierre Barrière, professeur de français à Châlons-en-Champagne et membre du RESF (Réseau Education Sans Frontières), a été décisive. Elle m’a invité à participer à l’encadrement d’un atelier théâtre avec une dizaine de jeunes, principalement des migrants mineurs isolés. Cet atelier m’a permis d’accompagner au plus près ces mineurs et comprendre leurs vécus extraordinaires et leurs ressentis. Je venais de trouver le cadre idéal pour le film que je souhaitais faire depuis longtemps. « En venant ici, il est important qu’ils n’oublient pas ce qu’ils sont. Et qu’ils le partagent et qu’ils en soient fiers. On fait cet ate

195

9 110 €

45 %
Haut de page