Accélérons les conversions à l'agriculture bio

Le projet Biocoop : des vœux solidaires Pour convertir son exploitation en bio, un agriculteur a besoin de 6 mois à 5 ans. C’est pourquoi, depuis plus de 30 ans, Biocoop vient en aide aux agriculteurs.Pour cette nouvelle année, nous souhaitons aller encore plus loin. Nous avons choisi de nous associer à Leetchi pour lancer une cagnotte en ligne.Objectif : récolter des fonds pour accompagner les agriculteurs dans leur conversion en bio. Avec votre soutien, nous pouvons faire bouger les lignes ! Grâce à cette cagnotte en ligne, nous allons aider quatre agriculteurs en cours de conversion à l'agriculture biologique. Vous découvrirez leurs profils au fur et à mesure de cette campagne. A la fin de l'opération, le montant total de la cagnotte sera divisé en quatre parts égales afin d'aider équitablement chaque paysan. Pour financer sereinement sa conversion vers le Bio, nous souhaitons aider à hauteur de 10000€ chaque agriculteur. C'est pour cela que nous avons besoin de vous aujourd'hui ! 40000 euros collectés, c'est 4 agriculteurs de plus dans le paysage biologique français. Si cette somme est dépassée, nous pourrons alors financer d'autres conversions* !Nos agriculteurs en conversion : qui sont-ils ? Derrière les chiffres et les statistiques, il y a des hommes et des femmes qui travaillent et se battent pour faire vivre et perdurer l’agriculture biologique en France. Découvrez-les deux premiers agriculteurs dès à présent, et rencontrez de nouveaux profils dans les prochains jours :  Victor Bello, 30 ans, maraîcher à Milly-la-forêt (91)  Pour Victor, tout a commencé sur les bancs de la fac. C’est en étudiant l’histoire-géographie qu’il découvre l’Agriculture. Un intérêt devenu passion qui le pousse à suivre une formation de responsable agricole (BPREA), spécialité « agriculture biologique » à Château Chinon, dans la Nièvre (58).Après une période d’adaptation –  il travaille pendant quatre ans comme maraîcher bio dans une entreprise francilienne, les Légumes de Cravent (78) –  il entreprend des recherches pour créer sa propre exploitation.« Avec l’aide de Terre de liens –  réseau associatif dont l’une des missions est d’aider les paysans à s’installer en leur proposant de louer des terres – j’ai pris la tête d’une exploitation bio de cinq hectares en 2017, située dans la plaine de Milly-la-Forêt (91). Une superficie suffisante pour y développer mon activité de maraîchage, assurer de bonnes rotations des terres et lancer (prochainement) un atelier de poules pondeuses », précise Victor Bello. A ce jour, Victor a déjà réalisé 60 paniers de légumes via des Amap locales, Association pour le maintien d'une agriculture paysanne.« Sur le plan logistique, cette première année d’installation m’a permis de mettre en place le fonctionnement de ma ferme : construction de bi-tunnels, achats d’un tracteur, d’un camion de livraison et d’outils, installation d’un système d’irrigation…  Autant de travaux nécessaires, rendus possible, grâce à la solidarité de maraîchers, éleveurs et céréaliers locaux », poursuit l’agriculteur. Avant d’ajouter : « de nombreux projets restent encore à mener, en 2018. A commencer par la création d’une salle de stockage pour les courges, la plantation de haies destinées à casser les vents dominants et favoriser les populations d’insectes auxiliaires. Et enfin, la plantation d’arbres fruitiers ou non, selon les principes de l’agroforesterie. Et ce, dans le but d’améliorer la fertilité des sols et de diversifier ma production.Avec votre soutien, vous contribuez à rendre possible mes projets de développement de fruits et légumes biologiques. Et je vous en remercie sincèrement ! ».  Pauline et Joachim : la micro-ferme bio  Pauline et Joachim Berthoud, jeune couple d’agriculteurs en cours de conversion à la bio pour la deuxième année, ont créé leur micro-ferme Au Puy de légumes dans la Plaine du Forez en Loire, il y a un an.Compte tenu de la taille réduite de leur exploitation, le recours à plusieurs techniques a été nécessai

95
participants

20 685,01 €
collectés

51 %

Les maraudes du CUP

Bienvenue sur la cagnotte "Les Maraudes du CUP Solidarité"Pour la saison 2017-2018, le CUP Solidarité met en place des maraudes fréquentes. Une mutlitude de tirellires sont à votre disposition lors de nos évènements, mais rien de plus simple que de participer, de chez vous, et en un clic. Alors nous mettons cette cagnotte à votre dispostion. Nous vous invitons à participer à cette cagnotte mais aussi à la faire connaitre de tous. Pour y participer rien de plus simple ! En un clic, le tour est joué ! * Chacun participe du montant qu'il souhaite,* Tous les paiements sont sécurisés Chaque geste, même le plus petit est important !Petite indication.... 10€ nourrit 10 personnes, 50€ = 50 personnes ! La question est, combien de repas avez vous envie d'offrir aujourd'hui ? Merci d'avance pour votre geste, votre partage ou ne serait-ce que pour le temps accordé à nous lire ! Au plaisir de vous rencontrer sur nos actions ! LE CUP SOLIDARITE

292
participants

2 415 €
collectés

Solidarite pour Angelo GARAND

JUSTICE ET VÉRITÉ POUR ANGELO Nous vous remercions pour votre solidarité qui nous a déjà permis de  nous constituer parties civiles par l'intermédiaire d'un avocat (1 500 €).  Mais la procédure ne fait que commencer, elle s'annonce longue et coûteuse.  Notre famille exige la Justice et la Vérité pour Angelo. Nous sommes déterminés à tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur les circonstances de sa mise à mort par l'antenne du GIGN de Tours. Même si nous savons que cela entraînera de très lourds frais judiciaires notamment, de déplacements, etc.  Merci à tous de continuer à nous soutenir dans ce long et douloureux combat.  Merci de continuer à faire tourner cette cagnotte, et d'y participer si vous le pouvez. Merci car chaque euro compte, et nous savons que derrière chaque don, peu importe le montant, il y a une personne qui nous dit son soutien.  Merci d'être présents aussi à nos côtés par vos messages, vos partages sur les réseaux sociaux.  Merci de vos présences sur les événements publics où nous apparaissons.   Votre soutien nous est précieux, il prouve que notre combat est bien celui de toutes et tous.  La Famille d'Angelo Garand

73
participants

2 747 €
collectés

54 %
Accélérons les conversions à l'agriculture bio

Accélérons les conversions à l'agriculture bio

Le projet Biocoop : des vœux solidaires Pour convertir son exploitation en bio, un agriculteur a besoin de 6 mois à 5 ans. C’est pourquoi, depuis plus de 30 ans, Biocoop vient en aide aux agriculteurs.Pour cette nouvelle année, nous souhaitons aller encore plus loin. Nous avons choisi de nous associer à Leetchi pour lancer une cagnotte en ligne.Objectif : récolter des fonds pour accompagner les agriculteurs dans leur conversion en bio. Avec votre soutien, nous pouvons faire bouger les lignes ! Grâce à cette cagnotte en ligne, nous allons aider quatre agriculteurs en cours de conversion à l'agriculture biologique. Vous découvrirez leurs profils au fur et à mesure de cette campagne. A la fin de l'opération, le montant total de la cagnotte sera divisé en quatre parts égales afin d'aider équitablement chaque paysan. Pour financer sereinement sa conversion vers le Bio, nous souhaitons aider à hauteur de 10000€ chaque agriculteur. C'est pour cela que nous avons besoin de vous aujourd'hui ! 40000 euros collectés, c'est 4 agriculteurs de plus dans le paysage biologique français. Si cette somme est dépassée, nous pourrons alors financer d'autres conversions* !Nos agriculteurs en conversion : qui sont-ils ? Derrière les chiffres et les statistiques, il y a des hommes et des femmes qui travaillent et se battent pour faire vivre et perdurer l’agriculture biologique en France. Découvrez-les deux premiers agriculteurs dès à présent, et rencontrez de nouveaux profils dans les prochains jours :  Victor Bello, 30 ans, maraîcher à Milly-la-forêt (91)  Pour Victor, tout a commencé sur les bancs de la fac. C’est en étudiant l’histoire-géographie qu’il découvre l’Agriculture. Un intérêt devenu passion qui le pousse à suivre une formation de responsable agricole (BPREA), spécialité « agriculture biologique » à Château Chinon, dans la Nièvre (58).Après une période d’adaptation –  il travaille pendant quatre ans comme maraîcher bio dans une entreprise francilienne, les Légumes de Cravent (78) –  il entreprend des recherches pour créer sa propre exploitation.« Avec l’aide de Terre de liens –  réseau associatif dont l’une des missions est d’aider les paysans à s’installer en leur proposant de louer des terres – j’ai pris la tête d’une exploitation bio de cinq hectares en 2017, située dans la plaine de Milly-la-Forêt (91). Une superficie suffisante pour y développer mon activité de maraîchage, assurer de bonnes rotations des terres et lancer (prochainement) un atelier de poules pondeuses », précise Victor Bello. A ce jour, Victor a déjà réalisé 60 paniers de légumes via des Amap locales, Association pour le maintien d'une agriculture paysanne.« Sur le plan logistique, cette première année d’installation m’a permis de mettre en place le fonctionnement de ma ferme : construction de bi-tunnels, achats d’un tracteur, d’un camion de livraison et d’outils, installation d’un système d’irrigation…  Autant de travaux nécessaires, rendus possible, grâce à la solidarité de maraîchers, éleveurs et céréaliers locaux », poursuit l’agriculteur. Avant d’ajouter : « de nombreux projets restent encore à mener, en 2018. A commencer par la création d’une salle de stockage pour les courges, la plantation de haies destinées à casser les vents dominants et favoriser les populations d’insectes auxiliaires. Et enfin, la plantation d’arbres fruitiers ou non, selon les principes de l’agroforesterie. Et ce, dans le but d’améliorer la fertilité des sols et de diversifier ma production.Avec votre soutien, vous contribuez à rendre possible mes projets de développement de fruits et légumes biologiques. Et je vous en remercie sincèrement ! ».  Pauline et Joachim : la micro-ferme bio  Pauline et Joachim Berthoud, jeune couple d’agriculteurs en cours de conversion à la bio pour la deuxième année, ont créé leur micro-ferme Au Puy de légumes dans la Plaine du Forez en Loire, il y a un an.Compte tenu de la taille réduite de leur exploitation, le recours à plusieurs techniques a été nécessai

95

20 685,01 €

51 %
Solidarité aux sinistrés du Moulin des Artistes - Peter, Anati et Andy

Solidarité aux sinistrés du Moulin des Artistes - Peter, Anati et Andy

Bienvenue sur cette cagnotte et merci pour votre solidaritéDans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 décembre 2016, le « Moulin des Artistes », lieu de création artistique, situé aux Praz de Chamonix, a été entièrement détruit par un incendie.Dans un élan de solidarité, la communauté chamoniarde lance une levée de fonds pour les artistes sinistrés : Peter Steltzner, Anati Graetz et Andy Parkin.Historique :Le « Moulin des artistes », autrefois moulin de forge et scierie du village des Praz, est un site incontournable du patrimoine chamoniard. On estime qu'il fut construit au XVIe siècle.Au début des années 1990, l'endroit à été reconverti en atelier artistique sous l'impulsion du sculpteur Philippe Vouillamoz et d'Andy Parkin, célèbre artiste-alpiniste anglais.Depuis lors, le « Moulin » était devenu un lieu unique à Chamonix. En 2010, c'est Peter Steltzner et sa compagne Anati Graetz qui s'installent et se lancent dans la production de skis en bois. En quelques années, « Rabbit On The Roof » devient une référence pour les amoureux du travail bien fait et les skieurs artistes. Des expositions, des rencontres, des lectures et des soirées caritatives pour le Népal, pour le projet de Vanessa Francois « El cap à bout de bras », etc.Ce lieu avait un grand cœur et une belle âme, rendons lui la pareille !Cette cagnotte permettra de soutenir les artistes sinistrés Peter Steltzner (fondateur de la marque de ski en bois «Rabbit On The Roof», Anati Graetz (artiste-peintre) et Andy Parkin (sculpteur et artiste-peintre).Cet incendie n'a pas seulement fait disparaître leurs œuvres, il a aussi détruit leurs outils de production, leurs biens et, pour certains, leur logement.Pour en savoir plus :Les skis « Rabbit On The Roof » : http://www.rabbitontheroof.net/fr/Andy Parkin : http://www.andyparkin.com/fr/Des reportages sur l'activité au « Moulin des Artistes » : https://vimeo.com/88357419 et https://www.instagram.com/p/BNEYHllBeCe/Crédit photo :  Nicola TORRISI**************** UK ****************On the night of Friday 9th December to Saturday 10th December 2016 the « Moulin des artistes », a local artists workshop and popular gallery located in Le Praz in the Chamonix valley, was completely destroyed by a fire.History:The "Moulin des artistes" is a site of historical interest in Chamonix ; formerly the grain mill and saw mill serving the residents of the village of Les Praz. It is believed to have been built in the 16th century.In the early 1990s, the mill and its buildings were converted into an artistic workshop by the sculptor Philippe Vouillamoz and Andy Parkin, famous English artist-mountaineer.Since then, the "Moulin" has become a well known place in Chamonix. In 2010 Peter Steltzner and his partner Anati Graetz arrived and started the production of wooden skis. In just a few years, the "Rabbit On The Roof" ski brand has become a point of reference for passionate skiers, artists and lovers of hand made equipment. The Moulin has hosted Exhibitions, meetings, readings and charity evenings for Nepal, for the project of Vanessa Francois "El cap à bout de bras" and many other community projects too numerous to name. This place had a great heart and a beautiful soul, let us help to keep this spirit going!The funds raised will support the artists affected by the disaster; Peter Steltzner (founder of the ski wooden brand "Rabbit On The Roof"), Anati Graetz (artist-painter) and Andy Parkin (sculptor and painter). Not only has the fire destroyed their works of art - their tools, personal possessions and place of living have also disappeared overnight.To find out more :The ski's « Rabbit On The Roof » : http://www.rabbitontheroof.net/fr/Andy Parkin's web site : http://www.andyparkin.com/fr/Short films about the « Moulin des Artistes » : https://vimeo.com/88357419 and https://www.instagram.com/p/BNEYHllBeCe/ Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécur

627

33 050 €

Luxleaks Raphaël Halet

Luxleaks Raphaël Halet

Rejoignez mon combat contre l'évasion fiscale des multinationales ! Je suis dans un combat juridique contre les multinationales et le Luxembourg. Avec mes seules économies (déjà englouties) je ne pourrai pas aller au bout de la bataille. Votre soutien financier me permettra de financer ce combat. En septembre 2006, je suis embauché chez PwC après avoir postulé à une annonce. J'y reste neuf ans, d’abord en tant que secrétaire (2006-2011), puis comme agent administratif au service « Tax process support ».  Au sein du géant de l’audit Pwc, je ne suis qu’une petite main anonyme. Un rouage que personne ne remarque, bien loin des auditeurs ou des associés, ces surdiplômés qui ne comptent pas leurs heures et détiennent le pouvoir. Je suis l'un des lanceurs d’alerte français ayant dénoncé les multinationales (Ikea, Amazon, etc.) cherchant à échapper aux impôts avec des accords fiscaux secrets au Luxembourg. C’est l’affaire LuxLeaks, révélée en novembre 2014 par l'ICIJ. L'émission « Envoyé Spécial » explique comment PwC a tenté de m'empécher de parler. De me broyer.  80 000 000 000 d'euros par an d'évasion fiscaleMes révélations ont permis de mesurer l'ampleur de l'évasion fiscale: 80 milliards d'euros par an pour la France, l'équivalent du budget de l'Education Nationale. Je suis poursuivi pour vol, divulgation de secrets d’affaires, violation de secret professionnel, blanchiment et fraude informatique, pour avoir transmis des documents au journaliste Édouard Perrin à l’automne 2012. Certaines ont été utilisées au cours d’un reportage de Cash Investigation diffusé en 2013.  Condamné à 9 mois de prison avec sursis et 1 000 d'amende en 1ère instance, j'ai fait appel. Encore condamné à 1 000 euros d'amende après un 2ème procès en appel,  je vient de me pourvoir en Cassation au Luxembourg. Paradoxalement ces deux jugements me reconnaissent le statut de lanceur d'alerte et mon action pour l'intérêt général. Mon silence avant ce 1er procès résulte de l’accord de confidentialité signé avec PwC, avec la contrainte de payer 10 millions EUR en cas de rupture, accord qui incluait également mon licenciement. Je n'ai pas fait ça pour la gloire. Je n’ai jamais voulu être lanceur d’alerte, ça m’est tombé dessus. J’ai toujours eu une exigence d’excellence et d’exemplarité en tant que citoyen. Beaucoup de gens me disent qu’ils me comprennent pour avoir vécu la même chose. Lancer une alerte à mes yeux est avant tout un acte éthique, délibérément tourné vers autrui. Ma démarche était et est toujours tournée vers nos enfants et petits-enfants. Quand le pillage devient la norme pour une élite, celle-ci finit manifestement par ne plus s’accommoder de la Législation pourtant déjà fort à son avantage et à créer pour elle-même un système opaque, au-delà de la légalité, qui autorise ce pillage et un code moral interne qui le glorifie. Ici vous pouvez participer directement et en un clic. Chacun participe du montant qu’il souhaite. Tous les paiements sont sécurisés. Pas d’inscription nécessaire. Ou par Paypal: paypal.me/RHalet  Ou par chèque, (à l’ordre de HALET) à renvoyer à:  HelpRaph 28 rue du Gnl Nassoy 57590 DELME (FRANCE). Ou par virement (mettez votre email en objet pour recevoir une confirmation):IBAN FR76 3008 7333 0300 0201 9480 195                   BIC CMCIFRPP  Suivez-nous sur Facebook: Luxleaks Raphael Sur Twitter: @LuxleaksRaphael Pour signer la pétition: https://www.change.org/p/relaxez-raphaël-lanceur-d-alerte-luxleaks

152

83 J

Un avenir pour mes neveux

Un avenir pour mes neveux

Bonjour à tous, Aujourd’hui je pleure car le cancer a frappé a la porte de la maison de ma sœur mettant sur un fil tous les projets d'une vie qu'elle a bâti avec son mari pour leurs 3 enfants. En un instant, tout a basculé... Séverine ma sœur aînée nous a quitté suite à un mélanome (un cancer de la peau très agressif) à l'âge de 38 ans le 2 février dernier, après 11 mois de lutte désespérée. Tout a commencé par un grain de beauté, une intervention bénigne semble-t-il sans conséquence et un "c'est pas grave madame vous êtes venue a temps", laissant place aux projets et à l'avenir, comme tout simplement l'achat d'une maison dans le Val de Marne. Trois ans plus tard apparition d'une adénopathie Ganglionnaires droite suspecte, cette maladie imprévisible et foudroyante, a fini par l'emporter. Elle laisse derrière elle des jumeaux de quinze ans et une petite fille de neuf ans. Son combat n'est pas fini... Sèverine aimait cette maison qui a vue naître ses aïeux, l'héritage de ses arrières-grand-parents, transmise de génération en génération. Son vœu le plus cher était de voir ses enfants, qui y ont toujours vécu, hériter de celle-ci pour perpétuer la tradition. La Vente reviendrait à priver son mari jean pierre de son emploi (profession libérale exerçant à domicile) Agé de 55 ans avec son métier de musicien / DJ, la banque ne lui accordera aucun prêt et revendra la maison. Nous n'avons malheureusement pas les moyens financiers pour les aider a rembourser la banque dans les délais qui nous seront imposés pour mettre les enfants à l'abri de la perte du cocon familial tout leur cœur leur amour leur souvenir sont à l'intérieur de cette maison. La cagnotte Leetchi... j ai crée ce compte Leetchi Le 15 août 2016 afin que vous puissiez déposez vos dons,l'objectif étant de réunir 100 000 euros afin de couvrir le crédit immobilier et permettre aux enfants de pouvoir conserver leur patrimoine. Nous remercions les participants pour leur générosité et leur implication. Vous aussi, vous pouvez nous aider, il n'y a pas de petits dons, c'est pierre par pierre qu'on a érigé les pyramides. S'il vous plait faites le... pour le bien de Késia, Terry, Soane. Ensemble, nous pouvons le faire.Merci par avance de votre précieuse contribution. Audrey. Pour suivre son histoire sur FaceBook : https://www.facebook.com/LeCombatDeSeverine  * Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésVous pouvez envoyer vos dons par chèque a l 'ordre de Monsieur Ourari jean pierre23 rue du général Leclerc 94520 Mandres les Roses. FRANCE.En précisant par lettre votre nom et adresse et qu'il s'agit bien d'un don manuel pour la cause.  Merci à tous.

343

20 300 €

20 %
Thiaroye44

Thiaroye44

Bonjour,Avec ma recherche sur les prisonniers de guerre "indigènes" durant la Seconde Guerre mondiale, j'ai mis à jour un mensonge d'Etat qui dure depuis plus de 70 ans. Il s'agit du massacre prémédité, le 1er décembre 1944 au camp de Thiaroye près de Dakar, d'ex-prisonniers de Guerre originaires de l'AOF maquillé en rébellion armée.Une machination a été mise en œuvre pour construire un récit mensonger, camoufler le nombre de victimes jetées dans des fosses communes – ce n'est ni 35 ni 70 mais vraisemblablement entre 300 et 400 -, condamner des innocents et couvrir la spoliation des soldes de captivité restées dans les caisses de l'Etat.Pour une raison que je ne peux comprendre, le mensonge d’État a été réitéré en 2014 après que j'eus alerté les plus hautes instances. En effet, le Président Hollande devant les tombes de Thiaroye, s'il a reconnu que ces hommes n'avaient pas perçu leur dû a indiqué que l'endroit de leur sépulture demeurait mystérieux et que ces hommes s'étaient rassemblés d'eux-mêmes pour crier leur indignation. En réalité l’État français connaît l'endroit des sépultures qui fut longtemps recouvert d'un dépôt d'ordures et ces hommes ont été rassemblés sur ordre devant les automitrailleuses pour être exécutés. Ils avaient osé réclamer leurs soldes de captivité que l'administration ne voulait pas leur verser.En tant qu'historienne, je ne me suis pas détournée de ce mensonge d'Etat et j'ai assumé ma responsabilité sociale avec cette exigence de vérité.J'ai saisi le tribunal administratif pour avoir accès aux archives apparemment restées auprès des forces françaises au Sénégal jusqu'en 2011 et, avec un fils de victime et un fils de condamné, nous avons également déposé deux recours au TA pour obtenir le libellé caviardé du motif d'une sanction  infligée à un officier amnistié par la même loi que les condamnés.Toutes les requêtes ayant été rejetées le 27 septembre 2017 (malgré une conclusion favorable du rapporteur public), il fallait estimer la faisabilité de se pourvoir en cassation. Le pourvoi devant être présenté par le ministère d'un avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, j'ai sollicité l'avis de celui en charge d'une autre affaire en cours et en qui j'ai toute confiance. Après étude du dossier, il estime que le pourvoi sur les archives « secrètes » a peu de chance d'aboutir car trop aléatoire. De plus le jugement mentionne que la requérante pourra à nouveau déposer une nouvelle demande de communication au cas où de nouvelles informations permettent de présumer l'existence et la conservation de ces documents. Les personnes qui savent vont peut-être accepter, un jour, de témoigner...Par contre pour les deux requêtes (Yves Abibou /Armelle Mabon et Biram Senghor) demandant à connaître le motif de la sanction un pourvoi est envisageable. Cet officier a réuni la veille du massacre, à son domicile, un lieutenant de vaisseau, diligenté spécialement pour commander les trois automitrailleuses parce que considéré comme bon tireur et un Capitaine commandant la batterie du 6ème RAC qui a procédé à presque toutes les arrestations.Si le Conseil d'Etat nous donne raison, ce jugement fera jurisprudence et comblera un vide juridique. Il n'existe aucun jugement, ni aucun texte sur la possibilité de communiquer un libellé caviardé d'un original alors qu'il n'existe aucun autre document. Les juges et le ministère des Armées estiment qu'il faut considérer ce document comme détruit. Les juges n'ont pas retenu l'argument avancé par le ministère comme quoi la loi d'amnistie du 16 août 1947 fait obstacle à la communication du document. Le jugement indique : « aucune disposition légale ou réglementaire ne prévoit l'obligation pour l'administration d'établir un nouveau document en réponse à une demande ».Ce motif de la sanction qui est le fait matériel peut apporter des éléments nouveaux permettant au Garde des Sceaux ou aux familles de saisir la commission d'instruction de la Cour de Cassation pour le procès en révision des

52

4 265 €

La cabane de Travexin

La cabane de Travexin

Bienvenue sur cette cagnotte ! Il était une fois... ...une cabane extraordinaire, ayant pris racine à Travexin, joli petit coin des Hautes Vosges. Véritable oeuvre d'art, elle a traversé quarante cinq ans d'existence, s'enrichissant jour après jour des oeuvres du sculpteur Francis Cuny, qui l'a construite au gré de sa "folie" créatrice et en a fait un lieu de rencontres et d'amitié. C'est grâce à Raymond et Marie-Alice, ses parents qui l'ont toujours soutenu et encouragé, qu'il a pu donner libre cours à son talent d'artiste et à sa fantaisie, portés par son imaginaire débordant. Dans leur grande générosité faite d'amour et de simplicité, ils lui ont offert d'installer ce beau lieu d'exposition sur la propriété familiale et Marie-Alice en a été la tendre "gardienne" jusqu'à son dernier souffle. Tous deux sont partis suivre d'en haut la suite du chemin de leur fils. Ils n'avaient pas imaginé qu'après eux, l'indivision viendrait apporter son lot de tourmente et mettre en péril l'avenir de la "cabane"... Que celle-ci disparaisse, emportant avec elle ce bel esprit d'accueil hérité de ses parents, c'était une pensée insoutenable pour Francis, et peu à peu, l'évidence s'est imposée. S'est imaginé un projet faisant honneur au vécu de Travexin, qui deviendrait un lieu de rencontres où, dans la maison familiale comme dans la "cabane", l'art sous toutes ses formes et les amis se sentiraient chez eux. Pour cela, il lui faut d'abord acquérir la propriété familiale, afin de répondre au souhait - légitime - de ses frères et soeurs de disposer de leur part d'héritage. Pour lui qui a toujours privilégié l'art et les relations humaines, avant l'argent, il faut trouver les fonds nécessaires. Sa confiance dans l'amitié a fait naître un merveilleux projet, celui de l'1 euro symbolique  Dans l'esprit de la chanson "Si tous les gars du monde voulaient se donner la main...", c'est tous ensemble, et nous sommes nombreux, que nous pourrons participer à la création de ce lieu culturel et humain, et sauver la "cabane de Francis". Et chaque fois que nous y viendrons, nous aurons un peu le sentiment d'être chez nous ! Grâce à nous tous, la suite de l'histoire sera belle...  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous Photo J.P.Valentin 2016

33

1 075 €

collecte pour le CHANSONNIER "Salade niçoise"

collecte pour le CHANSONNIER "Salade niçoise"

Bienvenue sur la collecte SALADE NICOISE !Il s'agit de réaliser une EDITION LIMITEE d'un support album « Salade niçoise » en niçois (langue d'òc). Il s'agira d'un chansonnier illustré, avec 25 chansons adaptées en niçois ainsi que leur traduction française, et un accès réservé pour télécharger les morceaux. Ici, via la plateforme LEETCHI, vous pouvez directement et en un clic, participer à cette collecte en pré-commandant le support pour la modique somme de 15 euros TTC (port compris). Tous les paiements sont sécurisés. ( livret revu par Anne-Marie Sgaravizzi, professeur d'occitan, et illustré par Richard Roux) NOUVEAU SPECTACLE :Zine notre « passeron* azuréen »revient avec un nouveau spectacle et interprète pour vous et en niçois, dans un style burlesque et théatral, frais et joyeux, léger et profond à la fois des adaptations de standards et classiques, comme par exemple :Amy Whinehouse, The Eagles, Paolo Conte, The Beatles, Otis Redding, Yaël Naim...et bien sûr des compos ....dans une langue niçoise poétique et fleurie, imagée et accessible ! Des expressions typiques trouvées par René-Pierre Anfosso dit « Sciença »autour de textes humanistes et de chansons populaires parlant de l'amour, de l'amitié, du destin...Ce spectacle rend hommage à des lieux ou des personnages importants de l'histoire niçoise locale, comme Jeanne Augier de l'Hôtel Negresco, amie des artistes, ou Francis Gag, homme de théâtre, Catarina Segurana, héroïne niçoise...pour ne citer qu'eux. Les enregistrements sont prévus janvier 2018-février 2018: sortie du support au printemps ! Retrouvez des vidéos, des enregistrements et plus d'informations sur le site de l'artiste : http://zine.fr et page facebook Zine Pour ceux ou celles qui préfèrent payer par chèque :CCOC Pais Nissart e Aupenc6, av. Gautier Roux06000 NISSA (avec vos coordonnées précises pour l'envoi)  Merci à tous ! Et la baieta !

32

1 000 €

100 %
Saint martin/solidarité après IRMA, aidez Nicolas et Elodie a reconstruire leur vie

Saint martin/solidarité après IRMA, aidez Nicolas et Elodie a reconstruire leur vie

Bonjour a tous, Comme vous avez pu le voir aux informations, l'ouragan IRMA a fait beaucoup de dégats sur notre ile de Saint Martin... et ne nous a malheureusement pas épargné.. Nous sommes sain et sauf, et c'est le plus important!Mais nous avons tout perdu, tout notre appartement est trempé (plus de meubles, vêtements, papiers, jouet, electroménager... et surtout plus de travail!) Nous espèrons vraiment ré-ouvrir notre société TROPICAL BOAT mais beaucoup de degats sont à réparer, beaucoup de matériel sont à racheter... et les moyen nous manque car plus de travail... nous voulons vraiment aller de l'avant, et oublier cette horrible tragédie. Pour le moment nous avons était rappatrié en Guadeloupe puis en France a partir du 19 septembre, et nous souhaitons vite retourner a Saint Martin quand le calme et la vie "normale" aura repris. Plusieurs personnes m'ont conseillé de faire cette cagnotte afin de nous aider à nous reconstruire une vie sur Saint Martin, Alors voilà... Un petit geste de votre part sera une énorme aide pour notre famille!!! Merci a tous pour votre générosité.Elodie Nicolas et nos enfants Matt et Noa Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisésMerci à tous  Hello everyone, As you can see from the information, Hurricane IRMA has done a lot of damage on our island of Saint Martin ... and has unfortunately not spared us .. We are safe and sound, and this is the most important!But we lost everything, our whole apartment is soaked (more furniture, clothes, papers, toys, household appliances ... and especially more work!) We really hope to re-open our company TROPICAL BOAT but a lot of damage is to be repaired, a lot of material is to be bought ... and the means we miss because more work ... we really want to go ahead, and forget this horrible tragedy. For the moment we have been repatriated to Guadeloupe and then to France from September 19th, and we wish to return quickly to Saint Martin when the calm and the "normal" life will have resumed. Several people have advised me to make this kitty to help us rebuild a life on Saint Martin, So here it is ... A small gesture from you will be a huge help for our family !!! Thank you all for your generosity.Elodie Nicolas and our children Matt and Noa Welcome to this kitty! Here you can directly and in one click, participate in this kitty.     Everyone participates in the amount they want.     All payments are secureThanks everyone

16

975 €

24 %
Haut de page