Aller au contenu principal

Un Espoir pour Allan

Un Espoir pour Allan   Allan est un jeune garçon plein de joie de vivre. Il s’est levé un matin avec une boule anormale au torax . Aux urgences de l’Hopital Ste Musse à Toulon, le diagnostic est tombé : Allan est atteint depuis l’été dernier d’un Lymphome T agressif. Si le cancer a été réactif aux chimiothérapies au début, très vite, les traitements Français n’ont plus eu d’effets positifs.  Les médecins nous ont demandé la semaine dernière de chercher des traitements à l’étranger. Une chaîne de solidarité médicale a trouvé un traitement qui serait compatible à Houston. Mais le temps compte et l’Urgence est là. Si ses analyses le permettent, nous devrons partir très vite pour que notre petit Allan suive ce  traitement. Mais nous rencontrons deux problèmes importants :  - Nous n’avons pas de passeports valides et il nous faut réaliser les passeports en urgence  (Hier , la mairie de notre Ville à réussi à nous procurer des passports en urgence. MERCI à Monsieur le maire).  - Le traitement et le voyage sont extrêmement coûteux : traitement entre 500000 et 700000  ( malgré l’hébergement chez l’habitant en famille accueil solidaire qui sera gratuit ).  Bien entendu , nous ne disposons pas de cet argent et savoir que l’argent peut être un freinau sauvetage d’Allan est une injustice terrible. Nous , ses voisins et amis,  créons une chaîne de l’Espoir pour Allan , pour ses parents, pour tous les enfants et les parents dans cette situation.Nous nous engageons à gérer cet argent dans le seul but de la guérison d’Allan et d’en verser le surplus s’il y a lieu, à un autre enfant dans ce même besoin.

3359
participants

84 757,09 €
collectés

24 %

Hommage et soutien à la famille d'Evaëlle (Herblay)

L'APECH ouvre cette cagnotte pour rendre hommage à la jeune Evaëlle, un ange parti trop tôt.La somme récoltée sera remis à sa famille qui a choisi de verser cet argent à une association de lutte contre le harcèlement. Merci à tous pour votre participation Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci à tous.

632
participants

13 207 €
collectés

Dépollution plastique à l'embouchure des fleuves

Aidez nous à dépolluer les Océans !800.000 tonnes de plastiques sont envoyés chaque année dans les océans par seulement 10 fleuves. Notre ambition est de déployer une flotte de navires récupérateurs de ces déchets aux embouchures des fleuves, puis de recycler le plastique récupéré.  A partir du 21 Septembre, nous allons démarrer notre test grandeur nature avec 6 bateaux dont le Kraken, le 3 mâts de l'association Wings of the Ocean, à l'embouchure du Rhône, avant un déploiement mondial de bateaux récupérateurs.  Pour faire tout cela, nous avons besoin de fonds pour payer les bateaux, la nourriture et les marins, c'est pourquoi nous faisons cette cagnotte :)  Nous comptons sur votre soutien pour nous permettre d'effectuer ce test dans les meilleures conditions à Port Saint Louis du Rhône ! :)  La vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=wNwB1FzcPCA Effectuez votre don en un clic.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à toutes et tous ! Julien WosnitzaFondateur Wings of the Ocean

490
participants

13 162 €
collectés

Soutien pour l’écurie Mathieu Laisney

Comme beaucoup l’on appris ce matin, l’incendie qui a eu lieu dans la nuit du 11 au  12 Juillet 2019 au Haras National de Saint-Lô a totalement détruit l’écurie N°4 où était installé Mathieu Laisney. Si aucun dégât humain ni équin n’est à déplorer, en revanche la destruction intégrale des bâtiments engendre une énorme perte de matériel. En effet rien n’a pu être sauvé!Cavalier professionnel , bien connu et apprécié du milieu équin en Normandie, Mathieu se retrouve sans matériel pour travailler alors que la saison de concours bat son plein. Les finales jeunes poneys et chevaux sont les objectifs phares de la saison, et approchent à grands pas. Nous appelons donc à votre solidarité pour lui donner un coup de pouce afin qu’il puisse poursuivre sereinement son activité et répondre présent à ces échéances.On compte sur vous!!!

102
participants

5 518 €
collectés

Détresse : Mon père a 55 ans et ne sera bientôt plus agriculteur

Je lance un appel à la solidarité pour aider mon père, agriculteur, à sortir de la détresse morale et financière dans laquelle il vit depuis des années. Depuis son plus jeune âge, mon père travaille sur l’exploitation agricole familiale, une ferme céréalière, située à Castres dans le Tarn. Il a toujours travaillé seul : la faiblesse financière de l’exploitation ne lui a jamais permis d’employer un ouvrier agricole pour l’aider. Il n’a même jamais pu se verser un salaire. Telle est la réalité de la vie de mon père : il a toujours travaillé dur, mais uniquement par passion. Comme toute entreprise, une exploitation agricole a des charges nécessaires à son fonctionnement : investissements initiaux et entretien de matériels (tracteurs, semoirs, outils de travail du sol, moissonneuse-batteuse…), carburant, semences, engrais... S’ajoutent à cela, les loyers des fermages, taxes foncières et assurances. Mais les aléas climatiques et les cours fluctuants des céréales n’ont jamais permis d’atteindre l’équilibre financier : une fois la récolte vendue et le bilan de l’année calculé, les dettes, d’abord minimes, n’ont cessé d’augmenter. Mon père a pourtant su se remettre en question et évoluer afin de trouver un moyen de faire prospérer « la ferme », comme on l’appelle dans la famille :- Il a planté de nouvelles cultures, censées produire davantage de rendements ou être mieux valorisées ;- Il a épandu de nouveaux engrais, cherchant à améliorer les conditions de croissance de ses cultures ;- Il a utilisé de nouveaux intrants, censés protéger ses cultures de maladies ou d’insectes.Autant de solutions conseillées, de dépenses réalisées et de déceptions une fois les cultures récoltées. Car, à sa décharge, il peut être difficile de faire les « bons choix » lorsque plusieurs intérêts se mêlent au sein d’un système agricole incitant trop souvent à l’investissement. Malgré une optimisation des charges de production et la mise en place, il y a près de 15 ans, d'une agriculture raisonnée (arrêt du labour, réduction des apports sur les champs), le bilan a continué à être déficitaire. Le travail à perte puis l’engrenage de l’endettement ont ainsi conduit l’exploitation à la faillite. Après 30 ans d’activité mon père est aujourd’hui au pied du mur, menacé de liquidation judiciaire : s’il ne peut rembourser ses dettes, il devra vendre tout ce qu’il possède : matériel, terres et bâtiments, y compris notre maison familiale où vivent encore mes parents. L’occasion pour moi de souligner le soutien essentiel qu’a représenté ma mère durant toutes ces années : en plus de nous avoir permis de faire des études, elle a soutenu notre père tant sur le plan financier que moral. Elle a su (et essaie encore) le raisonner dans les moments les plus sombres, l’empêchant de commettre l’irréparable. Toutefois aujourd’hui, son salaire d’institutrice, ponctionné pour payer les dettes à court terme de la ferme (impôts, factures, etc.), ne leur permet plus de vivre, et l’espoir la quitte elle aussi. Nous sommes quatre enfants, inquiets pour nos parents : la situation financière est aujourd’hui bloquée, ils sont désespérés face à cette menace d’expropriation. N’ayant plus aucun recourt possible, nous avons pris la décision, via cette cagnotte, de demander de l’aide malgré la difficulté qu’il y a à s’exposer ainsi. Nous en appelons humblement à votre générosité pour aider notre père à tourner la page de son rêve agricole et lui offrir la possibilité d'une reconversion professionnelle. Merci d’avoir pris le temps de lire cet appel. Je vous encourage à le partager. Chaque soutien est important, et je remercie du fond du cœur tous ceux qui pourront y contribuer.  MERCI!

194
participants

9 572 €
collectés

4 %
Un Espoir pour Allan

Un Espoir pour Allan

Un Espoir pour Allan   Allan est un jeune garçon plein de joie de vivre. Il s’est levé un matin avec une boule anormale au torax . Aux urgences de l’Hopital Ste Musse à Toulon, le diagnostic est tombé : Allan est atteint depuis l’été dernier d’un Lymphome T agressif. Si le cancer a été réactif aux chimiothérapies au début, très vite, les traitements Français n’ont plus eu d’effets positifs.  Les médecins nous ont demandé la semaine dernière de chercher des traitements à l’étranger. Une chaîne de solidarité médicale a trouvé un traitement qui serait compatible à Houston. Mais le temps compte et l’Urgence est là. Si ses analyses le permettent, nous devrons partir très vite pour que notre petit Allan suive ce  traitement. Mais nous rencontrons deux problèmes importants :  - Nous n’avons pas de passeports valides et il nous faut réaliser les passeports en urgence  (Hier , la mairie de notre Ville à réussi à nous procurer des passports en urgence. MERCI à Monsieur le maire).  - Le traitement et le voyage sont extrêmement coûteux : traitement entre 500000 et 700000  ( malgré l’hébergement chez l’habitant en famille accueil solidaire qui sera gratuit ).  Bien entendu , nous ne disposons pas de cet argent et savoir que l’argent peut être un freinau sauvetage d’Allan est une injustice terrible. Nous , ses voisins et amis,  créons une chaîne de l’Espoir pour Allan , pour ses parents, pour tous les enfants et les parents dans cette situation.Nous nous engageons à gérer cet argent dans le seul but de la guérison d’Allan et d’en verser le surplus s’il y a lieu, à un autre enfant dans ce même besoin.

3355

84 629,09 €

24 %
Enzo, le petit chevalier

Enzo, le petit chevalier

Bonjour. Je m'appelle Enzo. Je grandissais paisiblement dans la joie et l'amour de maman et papa. Mais le 30 août 2018, je suis tombé subitement malade. Les docteurs nous ont annoncés que j'étais victime d'un cancer cérébral, une tumeur rhabdoïde tératoïde atypique ATRT de grade IV. A la suite de cette terrible nouvelle, maman a dû s'arrêter de travailler pour prendre soin de moi, la prise en charge médicale étant très lourde. J'ai eu une première exérèse de la tumeur le 1er septembre 2018 à l'hôpital de la Timone à Marseille. On m'a prélevé mes cellules souches pour me les réinjecter à l'aide d'une cytaphérèse, tout en faisant des séances intensives de chimiothérapie.Après toutes ces dures épreuves, les docteurs étaient confiants, mais à la suite d'un IRM de contrôle en février, ceux-ci nous ont annonçaient que la tumeur était revenue. Papa a dû s'arrêter de travailler à son tour pour être à mes côtés et continuer se long combat. La corps médical s'étant consulté, il faut de nouveau m'opérer pour extraire cette tumeur. L'opération a eu lieux le 29 mars 2019.Vendredi 10 mai 2019, les docteurs nous annonçaient de nouveau que la tumeur était revenue pour la troisième fois. Un nouveau protocole, qui se fait à la maison, a été mis en place. Dans cinq semaines je repasserai un IRM de contrôle pour voir si la tumeur a grossi. Durant ce combat, la réalité de tous les jours rattrape papa et maman. Beaucoup de frais ont été engagés, l'emprunt de notre nouvelle maison qui doit être payé, le fait que maman et papa doivent être à mes côtés pour m'aider et me soutenir. Nous remercions par avance toutes les personnes qui peuvent nous aider et nous soutenir dans ce long combat .Tout type de don est important.Enzo vous en remerciera de son plus beau sourire.

716

15 000,15 €

PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE POUR SAUVER LE SCA !

PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE POUR SAUVER LE SCA !

Amis du SCA, Ces derniers jours, alors que l’équipe professionnelle du Sporting Club Albigeois disputait les ½ finales d’accession en Pro D2, la désillusion fut grande à l’issue du coup de sifflet final…Si le sentiment d’injustice est énorme, sachez que la détermination du SCA (supporters, staff, joueurs, dirigeants) pour rebondir est d'autant plus forte ! C’est pourquoi, le Comité d’Animation des Supporters a souhaité se tourner du côté du financement participatif pour apporter son soutien au Sporting Club Albigeois, actuellement en danger, mais qui souhaite plus que jamais se battre pour continuer d’exister. Aujourd’hui, amis du SCA, l’urgence de la situation est telle que nous vous sollicitons. Mobilisons-nous en faisant un don, pour que notre club, VOTRE club, rayonne encore et encore sur le territoire. Pour permettre au SCA de continuer à s’exprimer dans ce paysage rugbystique nous avons besoin du soutien de chacun d'entre vous. Nous avons encore de formidables moments à partager ensemble, réunis en tribunes, dans les buvettes ou à la bodéga ; autour de ces couleurs « Jaune & Noire » ancrées en nous. Le rugby est une grande famille, le SCA est la nôtre, la vôtre ! 💛🖤  🏉 Participation libre sans montant minimum🏉 Paiement sécurisé🏉 Don déductible des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers ou 60% pour les sociétés, dans la limite de 20% de vos revenus imposables  Le Comité d’Animation des Supporters du Sporting Club Albigeois est une association Loi 1901, éligible aux dons déductibles des impôts. Ainsi, grâce aux déductions fiscales, un don à hauteur de 100€ ne vous coûtera en réalité que 34€ (ou 40€ pour une société). Pour toute demande de reçu fiscal, merci d’adresser votre demande au Comité d'Animation du SCA : 06.75.97.08.49

248

14 428,89 €

28 %
Une opération pour Vague

Une opération pour Vague

Ceux qui me connaissent, connaissent forcément mon chien puisque nous allons partout ensemble.Pour ceux qui ne le connaitraient pas, il s'appelle Vagalam, il a 6 ans et c'est un berger blanc suisse. Aujourd'hui je suis face à une décision difficile. Suite à un accident, Vagounet a les ligaments croisés sectionnés sur les 2 pattes arrières. Comme toujours les assurances trouvent toujours quelque chose pour qu'elles ne prennent pas le relais. Je ne cherche pas à faire débat mais je me débats pour trouver une solution. Aujourd'hui, il n'est donc que l'ombre de lui même. Il marche difficilement, ne trotte plus, ne galope plus. Il n'y a pas 36 solutions. Soit je le fais opérer, soit je le fais euthanasier.Il n'a que 6 ans et il est mon compagnon de route. Il me semble donc IMPOSSIBLE de le faire piquer uniquement pour une question d'argent... Mais l'opération coûte très cher. Ma vétérinaire a déjà fortement réduit les coûts mais l'opération des 2 pattes coutent 2600 euros (1300 euros par patte) plus les frais de radios et médicaments. En gros cela va me couter 3000 euros. Je tiens un centre équestre et les gens "des chevaux" savent que nous travaillons pour la gloire et que nous n'avons qu'un tout petit salaire. Alors aujourd'hui je viens vers vous car j'ai besoin d'aide. Si toutes les personnes sensibles à mon problème m'aidaient à trouver de l'argent ça sera génial! Georges et Nicole, cavaliers et amis de longue date m'ont déjà aidé en me donnant 500 euros et je les remercie du fond du coeur! Pour remercier les gens qui voudront bien m'aider je propose à tous ceux qui donneront 20 euros ou plus de les emmener en balade à cheval (en calèche ou à cheval) le samedi 6 et le dimanche 7 Juillet. Merci d'avance Gaëlle

77

3 362 €

112 %
Sauver notre crèche associative

Sauver notre crèche associative

Ensemble faisons un petit geste pour une grande action « Sauver notre crèche ».            Aujourd'hui nous décidons d'ouvrir cette cagnotte en ligne pour vous mobiliser, vous sensibliser et vous rassembler autour d'une cause qui nous tient à cœur.           Derrière cette action de soutient se trouve des enfants, des professionnelles de la petite enfance et des parents bénévoles qui gèrent notre structure au quotidien.          Notre crèche « Ecoute s'il joue » est une association de loi 1901 ( crèche collective à gestion parentale) chargée d'histoire qui fêtera ses 30 ans l'année prochaine et à ce titre nous devons tout mettre en œuvre pour la « sauver ».Grâce à vous tous, nous ferons de cette action solidaire un grand pas pour maintenir en vie notre crèche.           Notre structure à ouvert ses portes en 1990, par un groupe de parents souhaitant un accueil collectif pour leurs enfants, et depuis les agréments n'ont cessés de croître pour arriver à un effectif de 50 familles aujourd'hui. Cette progression à permis à notre collectivité de recruter 21 professionnelles de la petite enfance, soucieuses du bien être de chaque petit bambin. Cependant notre établissement subit un endettement important depuis quelques années, impacté par l'application de nouvelles réformes. Les difficultés financières que nous rencontrons aujourd'hui mettent en péril notre crèche ainsi que tous les emplois qui y sont liés. Les familles ont besoin de cette structure d'accueil et il serait dramatique pour la collectivité locale de perdre un service tel que le notre.        Nous vous sollicitons activement aujourd'hui pour SAUVER notre structure.Aidez nous à poursuivre cette belle histoire de la crèche « Ecoute s'il joue » et à en écrire de nouvelles pages.Nous ne voulons pas que la petite flamme qui anime cette équipe au quotidien, s'éteigne car notre attachement y est unique.Donnez nous ce souffle d'espoir. En participant à cette cagnotte, vous contribuez à faire vivre notre crèche « Ecoute s'il joue ». Nos coordonnées : Crèche « Ecoute s'il joue » - Rue de l'hivernerie                                                     46300 Gourdon Mail : creche-ecoutesiljoue@orange,fr Tèl : 05.65.41.35.33

108

2 434 €

1 %
Un traitement pour Camille

Un traitement pour Camille

Vers une médecine sans frontière, aidez Camille à accéder à son traitement Camille, 22 ans, est atteinte d'un gliome infiltrant de la ligne médiane, situé dans le cerveau.  Diagnostiquée en juillet 2017, elle a voulu continuer ses édutes de médecine, qu'elle a poursuivit avec succès jusqu'à la rentrée 2018 ; la fatigue étant trop grande, elle a dû abandonner sa quatrième année au mois d'octobre. En janvier 2019, après 18 mois de chimiothérapie et plus d'une trentaine de séances de radiothérapie, la tumeur n'est toujours pas stabilisée et est devenue chimio résistante. Camille a dû subir de nouvelles séances de radiothérapie afin de momentanément stabiliser l'évolution de son gliome. Les traitements disponibles en France ne peuvent plus répondre efficacement aux besoins médicaux de Camille, la seule alternative se trouve outre Altlantique.  Plusieurs centres dans le monde effectuent des recherches sur les gliomes infiltrants de la ligne médiane, l'un d'entre eux se trouve aux Etat-Unis du côté de Houston. Un protocole y est proposé aux patients souffrant de cette pathologie et ses effets y sont reconnus. Il a notamment fonctionné sur une jeune patiente française du même âge que Camille et a permis de stabiliser la tumeur de façon durable. Afin de pouvoir bénéficier de ce traitement, Camille devra se rendre une fois par mois aux Etats-Unis. Sa famille et ses proches font appel à la générosité de chacun afin de l'aider à payer les frais de déplacement et à accéder au traitement qui pourrait la sauver.   Des centaines de patients en France, le plus souvent des enfants, souffrent de cette pathologie. En offrant une visibilité à l'accessibilité du traitement, nous contribuons à l'ouverture des frontières médicales.  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Merci pour elle !

662

25 790 €

Détresse : Mon père a 55 ans et ne sera bientôt plus agriculteur

Détresse : Mon père a 55 ans et ne sera bientôt plus agriculteur

Je lance un appel à la solidarité pour aider mon père, agriculteur, à sortir de la détresse morale et financière dans laquelle il vit depuis des années. Depuis son plus jeune âge, mon père travaille sur l’exploitation agricole familiale, une ferme céréalière, située à Castres dans le Tarn. Il a toujours travaillé seul : la faiblesse financière de l’exploitation ne lui a jamais permis d’employer un ouvrier agricole pour l’aider. Il n’a même jamais pu se verser un salaire. Telle est la réalité de la vie de mon père : il a toujours travaillé dur, mais uniquement par passion. Comme toute entreprise, une exploitation agricole a des charges nécessaires à son fonctionnement : investissements initiaux et entretien de matériels (tracteurs, semoirs, outils de travail du sol, moissonneuse-batteuse…), carburant, semences, engrais... S’ajoutent à cela, les loyers des fermages, taxes foncières et assurances. Mais les aléas climatiques et les cours fluctuants des céréales n’ont jamais permis d’atteindre l’équilibre financier : une fois la récolte vendue et le bilan de l’année calculé, les dettes, d’abord minimes, n’ont cessé d’augmenter. Mon père a pourtant su se remettre en question et évoluer afin de trouver un moyen de faire prospérer « la ferme », comme on l’appelle dans la famille :- Il a planté de nouvelles cultures, censées produire davantage de rendements ou être mieux valorisées ;- Il a épandu de nouveaux engrais, cherchant à améliorer les conditions de croissance de ses cultures ;- Il a utilisé de nouveaux intrants, censés protéger ses cultures de maladies ou d’insectes.Autant de solutions conseillées, de dépenses réalisées et de déceptions une fois les cultures récoltées. Car, à sa décharge, il peut être difficile de faire les « bons choix » lorsque plusieurs intérêts se mêlent au sein d’un système agricole incitant trop souvent à l’investissement. Malgré une optimisation des charges de production et la mise en place, il y a près de 15 ans, d'une agriculture raisonnée (arrêt du labour, réduction des apports sur les champs), le bilan a continué à être déficitaire. Le travail à perte puis l’engrenage de l’endettement ont ainsi conduit l’exploitation à la faillite. Après 30 ans d’activité mon père est aujourd’hui au pied du mur, menacé de liquidation judiciaire : s’il ne peut rembourser ses dettes, il devra vendre tout ce qu’il possède : matériel, terres et bâtiments, y compris notre maison familiale où vivent encore mes parents. L’occasion pour moi de souligner le soutien essentiel qu’a représenté ma mère durant toutes ces années : en plus de nous avoir permis de faire des études, elle a soutenu notre père tant sur le plan financier que moral. Elle a su (et essaie encore) le raisonner dans les moments les plus sombres, l’empêchant de commettre l’irréparable. Toutefois aujourd’hui, son salaire d’institutrice, ponctionné pour payer les dettes à court terme de la ferme (impôts, factures, etc.), ne leur permet plus de vivre, et l’espoir la quitte elle aussi. Nous sommes quatre enfants, inquiets pour nos parents : la situation financière est aujourd’hui bloquée, ils sont désespérés face à cette menace d’expropriation. N’ayant plus aucun recourt possible, nous avons pris la décision, via cette cagnotte, de demander de l’aide malgré la difficulté qu’il y a à s’exposer ainsi. Nous en appelons humblement à votre générosité pour aider notre père à tourner la page de son rêve agricole et lui offrir la possibilité d'une reconversion professionnelle. Merci d’avoir pris le temps de lire cet appel. Je vous encourage à le partager. Chaque soutien est important, et je remercie du fond du cœur tous ceux qui pourront y contribuer.  MERCI!

194

9 572 €

4 %
Un monde meilleur pour Mathieu

Un monde meilleur pour Mathieu

Cagnotte pour un aménagement plus adapté aux handicaps de Mathieu . Mathieu, âgé de 9 ans, est né avec de nombreux handicaps dont un oedème cérébral et du cervelet ainsi qu'un syndrome de West . Tétraplégique, il souffre d'une épilepsie sévère , d'une forte spasticité et d'une luxation des hanches pour laquelle il a subit plusieurs grosses opérations . Son petit corps est maintenu par un corset . Se nourrir est difficile pour lui... en dehors d'une nourriture mixée lisse qu'il n'arrive à prendre que par petite quantité , il est nourrit par stomie pour subvenir à ses besoins . Sa maladie évolue et chaque jour est une épreuve pour lui et pour nous, sa famille .Malgré cela, Mathieu est un enfant qui sourit à la vie et qui adore par dessus tout les câlins de ses parents et de son grand frère , mais surtout les bras de papa .  Mathieu grandit ... les bras de papa ne sont plus assez forts pour le porter à l'étage et notre maison n'est plus adaptée à son état ( escaliers, salle de bain , ...) Il faut maintenant songer à la création d'une pièce spécialisée , à l'achat de nouveaux appareillages tels qu'un lit de douche , une chenillette , un nouveau fauteuil roulant,... Après visite de la MDPH, le devis s'annonce à plus de 30.000 euros pour réaménager notre garage, seule pièce qui pourra être transformée. Malgré une aide maximum de 10.000 euros, qui pourra être versée sur une période de 10 ans, nous n'avons pas les moyens d'effectuer ces travaux et de palier aux futures dépenses d'appareillages .  Nous remercions d'avance, toutes les personnes qui pourront nous aider par cette cagnotte , à soulager le quotidien de Mathieu et le notre, grace à cet aménagement spécialisé . Chaque don , aussi petit qu'il soit est important ... chaque euro accumulé aux autres, permettra d'offrir à Mathieu un peu plus de confort , qui vous en remerciera de son plus beau sourire .  Tous les paiements sont sécurisés, pas de somme minimum obligatoire , chaque euro est important. Merci de nous aider à avancer dans ce projet en partageant cette cagnotte !Merci pour votre générosité.                                                    Mathieu et sa famille .

188

6 675,92 €

22 %
Aider Stéphane à rouler

Aider Stéphane à rouler

Bienvenue sur cette cagnotte !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !  Bonjour à vous tous, grâce à cette cagnotte solidaire vous pouvez aider Stéphane, Comment ?  Bonjour à tous, je m'appelle Stéphane, j'ai 48 ans et je vis en Normandie, au Havre.Cela fait 48 ans que je suis handicapé moteur ; en effet, une complication a eu lieu lors de ma naissance : le cordon ombilical s'est enroulé au niveau de mon cou (ce qui m'a étouffé) et mon cœur s'est arrêté de battre… Les médecins ont dû me ramener à la vie mais un manque d'oxygène m'a finalement coûté l'usage de mes bras, de mes jambes ainsi qu’un langage difficile. Toute ma vie, j'ai été très entouré par mes parents et la famille puis, j'ai été très vite en école spécialisée puis en foyer, n’ayant aucune autonomie pour les gestes simples du quotidien. Puis, j'ai eu la chance d'acquérir un fauteuil électrique avec une commande spéciale au menton où j'ai vite pris le goût de la liberté ! Ce qui m'a donné l'envie d'élargir mes objectifs, trouver un emploi, rencontrer l'amour et essayer de tendre vers une vie « normale » Après une longue bataille administrative, j'ai réussi à passer mon B.A.F.A. et obtenir un appartement autonome avec la présence d'auxiliaires de vie pour m'aider dans les gestes de la vie de tous les jours. Mais il me manquait encore quelque chose : un moyen de locomotion pour pouvoir aller encore plus loin ! Je suis dans l'incapacité de conduire donc il m'a fallu encore négocier pour trouver une assurance qui accepte d'assurer un véhicule pour mes auxiliaires !Je suis parti en train, accompagné, fier d'avoir trouvé un camion qui pouvait enfin me transporter « partout où je voulais aller ». Ce camion est devenu un objet précieux pour moi et j'ai beaucoup dépensé pour le rendre fiable et sécurisant ! Chouchouter mon camion est même devenu une passion, ce qui m'a amené à le faire customiser. Mais, catastrophe ! Deux ans après, le camion est trop vieux, trop polluant et une corrosion trop présente empêche le passage au contrôle technique… En effet, depuis mai 2018, le contrôle s'est renforcé, il n’est donc pas possible de garder ce vieux véhicule, « ma liberté, mon joujou préféré ! » Dernièrement, j’ai reçu la triste nouvelle d'officialiser la mise à la casse de mon camion. C'est un crève-cœur pour moi. Et, la prime à la conversion ne fonctionne que sur l'achat de véhicule récent ; Or, je n'ai pas les finances pour acheter un véhicule adapté récent ou même neuf. On m’a parlé des cagnottes solidaires alors, je fais appel à vos dons, votre générosité, votre solidarité afin de m'aider à financer un véhicule adapté. Ce serait pour moi, l’assurance de partir sur un projet fiable, à long terme, une liberté d’esprit, me déplacer sans contraintes, sans tracas… me rendre une autonomie récemment perdue.Pouvoir me déplacer, c'est pouvoir partir à l'aventure, découvrir le monde ! Mais surtout et simplement, c’est m’aider dans mon quotidien pour les courses par exemple… Merci d’avoir pris le temps de lire ces lignes écrites avec l’aide de ma précieuse amie.J’espère concrétiser ce projet et si j’y arrive, je ne manquerai pas de vous en informer !Stéphane

65

8 717 €

58 %
Haut de page