Aller au contenu principal
Une famille extraordinaire : pour Anne-Cécile, Pierre-Olivier, Elodie... et Jean-Marc

Une famille extraordinaire : pour Anne-Cécile, Pierre-Olivier, Elodie... et Jean-Marc

Bienvenue sur cette cagnotte !

Bonjour...

Encore une cagnotte ? Oui. C'est vrai ! Mais si on en vient à ce genre de solutions c'est que, bien souvent, les voies plus conventionnelles ne sont pas suffisantes. Aussi, un appel à la générosité devant la situation de cette famille est donc réalisée.

Voici leur histoire :

Anne-Cécile (24 ans), Pierre-Olivier et Elodie, jumeaux de 18 ans, sont tous les trois polyhandicapés. Ils vivent au domicile de leurs parents, Jocelyne et Jean-Marc, à l'Ile de La Réunion, plus précisèment à Saint-Joseph.

Ces deux parents ont cessé toute activité professionnelle et opté pour une prise en charge à domicile pour s'occuper de leurs 3 enfants totalement dépendants, hypertoniques, aveugles, en fauteuil roulant, incontinents... Les parents se sont organisés afin d'offrir à leurs enfants la meilleure prise en charge possible, au domicile. La vie des parents est totalement dédiée et rythmée sur celle de leurs enfants : avec des réveils chaque nuit.

Evidemment, le suivi médical comme les consultations, les visites non prévues, les suivis divers, demande un accompagnement conséquent, tant matériel que physique, une organisation particulière, une grande disponibilité...

Les avis médicaux (ergothérapeute, assistante sociale, kiné...) sont unanimes : les enfants sont réceptifs aux jeux d'éveil, et que les activités autour de l'eau , balnéothérapie, contribuent à leur bien être. D'ailleurs, la kiné en balnéothérapie permet :

- de mobiliser l'enfant dans un milieu où la contrainte de la gravité est fortement diminuée ainsi que des mouvements impossibles à sec

- des amplitudes beaucoup plus importantes.

Enfin, autre avantage : la possibilité de verticaliser (voire même simuler) la marche chez l'enfant, sans contrainte et sans matériel. Il est aussi noté que la submersion du corps dans l'eau chaude apporte à l'enfant un relâchement musculaire global, procurant une grande détente spécifique à cet environnement. Il est aussi évident que le milieu aquatique procure un grand moment de plaisir et de joie aux enfants...

Ces éléments sont issus des rapports des spécialistes (ergothérapeute, assistante sociale et kiné du pôle médico-social de Saint-Joseph).

Les plus perspicaces lecteurs de cette description auront noté, à juste titre, que le nom de cette cagnotte associe le père des enfants : Jean-Marc. Pourquoi ? Car, hélas, Jean-Marc est atteint d'un cancer de la gorge depuis le début d'année. Un cancer que l'on pensait en rémission mais qui s'est finalement propagé récemment à la peau... Avec les incertitudes associées à ce type de cancer et de nouveau, des séances "à vie" de chimiothérapie qui démarreront début novembre...

Alors qu'est-il attendu de cette cagnotte ? Suffisamment pour pouvoir payer :

- un véhicule de 9 places afin de transporter les enfants (non pris en charge par les instances sociales, qui prendrait, par contre, en charge son équipement). Sans emploi, le couple ne peut prétendre à un crédit pour son acquisition. Le coût est estimé à environ 27 000 € (ré-estimé suite devis le 27/02/2020)

- l'acquisition d'une piscine balnéothérapie à domicile, et du matériel adapté pour sa bonne utilisation et des aménagements nécessaires à réaliser au domicile. Le coût est estimé à environ 10 000 € (ré-estimé suite devis le 27/02/2020).

Bien entendu, nous espérons que ces sommes seront aussi réduites par les participations directes des entreprises à qui nous ferions appel (concessionnaire automobile, fournisseurs...).

Et si le montant collecté dépasse les objectifs, cela permettra à la famille de prévoir l'avenir, en pouvant "mettre de côté" cet éventuel surplus...

Nous savons qu'il s'agit d'une somme importante. Effectivement. Elle l'est d'autant plus pour cette famille. Et nous vous remercions par avance pour votre générosité.

Au fait, juste comme ça : l'optimiste dira qu'il ne faut "que" 1 850 personnes à 20 €, les plus pessimistes diront qu'il faut 18 500 personnes à hauteur de 2 € et les plus mesurés diront 3 700 personnes à hauteur de 10 €. Quoi qu'il en soit, si chacun d'entre nous, de par nos réseaux respectifs, participait et relayait cette cagnotte, 18 500 ou 3 700 ou 1 850 personnes : qu'est-ce que c'est finalement ??

Gilles, cousin et membre de cette formidable famille.

10 706 € Collectés sur 37 000 €

28%
0 Jour restant
293 Participations

Organisateur

SALA Gilles, Henri

Profil vérifié

Bénéficiaire

Famille GONTHIER-SALA