Aller au contenu principal

Anne Lorient et la magie de Noël pour les enfants SDF

Organisé pour : Anne Lorient

Anne Lorient, auteure du livre "Mes Années Barbares" est la preuve vivante qu’on peut mettre un terme à l’enfer d’une vie. Peu de femmes cumulent comme elle l’a fait les sordides expériences de l’inceste, des viols et de la violence, de la prostitution, de la vie dans la rue, de la maladie dite « incurable ». Qui mieux qu’elle peut guider, motiver, écouter, encourager des femmes en souffrance ?

 

Là où les administrations, politiques, associations ont échoué, les humains, individuellement réussiront-ils si ce n’est à éliminer, mais à tout le moins réduire le nombre de personnes en grande précarité dans un pays qui a inscrit l’égalité et la fraternité dans sa devise.

Il s’avère capital de faire le lien entre les témoignages recueillis directement auprès des populations concernées et les riverains comme dans les entreprises qui veulent s’engager dans des actions concrètes. La réalité est méconnue, sous-estimée.

 

QUELQUES CLES DE COMPREHENSION 

 

Les femmes dans la rue ont des problèmes de femmes : Hygiène, règles, grossesses, viols, accouchements clandestins, vie dans les squats etc...

 

Comment se retrouvent elles dans la Rue ?

Les femmes SDF vivent seules, en couple, en famille, en bandes, avec ou sans enfants et s’y retrouvent pour des raisons diverses : ruptures familiales (adolescente fugueuse ou mis à la porte, divorce,  environnement violent où l’on trouve l’alcoolisme, l’inceste, les viols et les violences, …), réfugiées politiques, dernière étape d’une vie de « bourlingueuse», perte d’un emploi, faillite d’une entreprise, surendettement, dépendances (alcool, drogues) troubles psychologiques et psychiatriques ou rarement choix délibéré.

 

A quoi ressemble une vie errante ?

Un femme sdf passe de la vie à la survie et découvre une solitude quasi-totale, des violences (vols, viols, prostitution), les rues, les parkings, les cages d’escalier, les caves, les porches, les petits hôtels... Même ces refuges deviennent quand la nuit tombe, le royaume de l’horreur, des cris, de l’indicible, de l’insupportable.

La rue a ses codes, ses dirigeants, ses dictatures et ses dictateurs.

 

Les femmes SDF ont un esprit et des pensées troublées en permanence par l’insécurité, la peur, les agressions de la pluie et du froid, les faux espoirs, la disparition du lien social, de la confiance, de l’amitié tout cela assemblé à un corps qui se désagrège par manque de sommeil, de nourriture, d’hygiène.

 

Le manque total d’intimité, acte normal (aller aux toilettes, mettre un tampon) est un enfer. La perte d’estime de soi est anéantie par la saleté, l’odeur, les plaies, les vêtements trop grands, les chaussures qui baillent, la peau qui craque, les cheveux qui tombent ...

 

Pas de communication « normale », de discussions, de partage, de dialogues, plus d’informations, de musique...

 

L'accès aux soins très réduit (drames d’un abcès dentaires, d’un bébé sans couches, de blessures infectées, de lunettes cassées) et la perte des repères (temps, espace, communication, isolement)...

 

NoËl 2018 : Nous allons via cette cagnotte gâter les enfants qui sont avec leurs mamans dans les hôtels sociaux. Collecte de jouets et de chocolats. 

 

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ? CONTACTEZ ANNE

 

et PARTICIPEZ A CETTE CAGNOTTE !

 

 

 

 

 

169 Jours restants
160 Participations
Je participe

Organisé par

Anne Claire Aquino
Le 21 novembre 2018
Béatrice A
Un courage hors du commun pour une femme extraordinaire! Que la vie vous soit douce désormais. Courage à vous et bravo pour cette initiative!
Le 21 novembre 2018
HELENE NAVAVRRO
je suis vraiment heureuse que vous ayiez pu enfin trouver une vie plus douce avec des projets positifs qui vont vous aider à vivre enfin. Je suis admirative de votre force.
Le 17 novembre 2018
Claire Hu
Bon courage et merci!
Le 12 novembre 2018
Myriam Chirousse
Bravo pour votre courage et votre engagement pour cette cause, pour faire changer ces situations plus que scandaleuses !
Le 9 novembre 2018
Brian Gallay
Merci Merci Merci de trouver le moyen d'améliorer le quotidien de ces victimes potentielles !
Le 9 novembre 2018
Anonyme
Bravo et courage
Le 9 novembre 2018
Delphine Doré
Je vous envoie douceur et bienveillance pour mener à bien votre combat
Le 8 novembre 2018
NR
Votre témoignage m'a bouleversée! Vous êtes une véritable force de la nature! Vous êtes admirable! Ce qu'on vous a fait subir est ignoble! Vos enfants peuvent être fiers de vous! Tenez bon! Courage!
Le 8 novembre 2018
Anne-Claire Chapuis
Message d'une Anne-Claire à une autre Anne-Claire : félicitations pour l'initiative de venir en aide aux femmes SDF, il était temps que quelqu'un le fasse. Depuis Coluche, et ses restos du coeur, peu de gens militent pour eux.
Le 8 novembre 2018
Audrey Nouillant
Elan de solidarité pour toutes ces femmes et enfants en danger !