Aller au contenu principal
La Mauvaisinière - Le Film

La Mauvaisinière - Le Film


Je m'appelle Paul, j’ai 30 ans et je vais réaliser au mois de Juillet mon premier long-métrage.

Après avoir passé trois ans loin de la Normandie pour me former au métier d'acteur, je suis revenu et me suis installé dans la Manche, département de mon enfance, sauvage et électrique, chargé d'histoires enchantées, de drames et d'un quotidien qui m'ont imposé la réalisation de ce projet.

Je filmerai un territoire petit mais complexe situé entre Marigny et Belval-Gare, avec comme point de départ Cametours et comme point d'arrivée le hameau de la Mauvaisinière.

Je désire lui offrir l'espace d'exprimer toute sa richesse telle que je la découvre chaque jour, telle qu'elle me surprend, telle qu'elle m’inspire.


Voici mon équipe :

ANOUK, co-réalisatrice making-off

18 ans, étudiante, vit à Lison

ANTOINE, musicien-acteur

25 ans, acteur, vit à Cametours

ARNAUD, acteur

30 ans, mécanicien polyvalent, vit à Strasbourg

AXELLE, costumière-accessoiriste

26 ans, apprentie couturière, vit à Carentan

BEATRICE, actrice

61 ans, infirmière, vit à Caen

CECILE, assistante de production

28 ans, étudiante en dernière année de Master analyses et pratiques culturelles, vit à Vienne (Aut)

CHRISTINE, actrice

67 ans, retraitée de la Fonction Publique Hospitalière, vit à Caen

ELODIE, monteuse

29 ans, étudiante en dernière année de Master mediadesign à la FH Joanneum, vit à Graz (Aut)

GENSERIC, musicien-acteur

26 ans, comédien, vit à St Antoine l’Abbaye

GEORGETTE, actrice

87 ans, retraitée, vit à Cametours

HANS, acteur-musicien

30 ans, créateur son, vit à Hérisson

HELENE, actrice

30 ans, actrice, vit à Cametours

HUGO, machiniste

31 ans, architecte polyvalent, vit à Sète

KARIM, acteur

34 ans, photographe, vit à Strasbourg

LEÏLA, co-réalisatrice making-off

27 ans, comédienne, vit à Bruxelles

LISA, assistante réalisatrice

33 ans, cinéaste, artiste, vit à Stuttgart (All)

MAELYS, camerawoman

29 ans, artiste visuelle et performeuse en mouvement vers l'écriture chorégraphique et théâtrale, vit à Marseille

MATTHIEU, sondier

30 ans, ingénieur du son freelance, vit à Bruxelles

MAXIME, acteur

31 ans, comédien bricoleur, vit à Lausanne

MICMAC et TIPROUT, acteurs

10 mois, chats, vivent à Cametours

MICHEL, acteur

70 ans, retraité, vit à Carantilly

MINETTE, actrice

10 ans, chatte, vit à Cametours

PAULINE, musicienne-actrice

29 ans, actrice, vit à Paris

PIERRICK, acteur

42 ans, professeur d’EPS, vit à Beny-sur-Mer

POLKA, actrice

34 ans, jument, vit à Carantilly

SARAH, assistante costumière-accessoiriste

29 ans, architecte, vit à Sète

THOMAS, acteur

40 ans, veilleur de nuit, vit à Lyon

THOMAS, acteur

30 ans, acteur, vit à Cametours

YANNICK, musicien-acteur

30 ans, acteur, musicien, vit à Marseille

ZORRO, acteur

5 ans, chien, vit à Agneaux


"La Mauvaisinière" c'est l'histoire d’un territoire dans lequel des gens habitent, isolés les uns des autres, chacun pour une raison qui lui est personnelle et de laquelle nous ne savons rien. Nous allons les voir chez eux, sans rien leur demander. Nous nous asseyons dans un coin et nous les regardons. Certains préparent du café, d’autres sont en plein milieu d’un repas. Il y en a qui s’assoupissent sur une chaise et d’autres encore qui nous regardent, silencieux, qui n’en reviennent pas que l’on soit ici, avec eux.

Puis ils sortent sans nous prévenir, chacun à leur façon. Nous les suivons, nous ne savons pas très bien ce qu’ils ont décidé de faire, où il vont. Nous sommes en retard sur ce qui se passe et nous tentons tant bien que mal de comprendre, de rattraper ces hommes et ces femmes, comme une sorte de traque.

Le film, c’est-à-dire notre présence dans ce territoire, devient un prétexte. Certains déclarent leur flamme à la voisine, d’autres règlent leurs comptes avec un cousin éloigné. On se frotte, on se kidnappe les poules, on s’amuse ensemble.

La traque de tous ces événements devient jeu commun. La caméra, le son, la musique, les hommes, les femmes, les animaux, jouent ensemble et décident, pour chacun, du plan rêvé, celui que nous pourrions tous prendre plaisir à construire. Ensemble, nous créons une fiction et nous nous y retrouvons. Chacun des hommes et des femmes choisit le lieu, l’heure, l’atmosphère de ce plan rêvé et nous construisons avec eux. Un homme est perché sur les branches d’un chêne au crépuscule, une vieille femme marche, dénudée, au pied de ses pommiers, un autre danse, seul, dans une boîte de nuit,...

Pour terminer cette aventure, nous nous regroupons autour d’un feu, d’une fête, dans une maison aux murs de pierre épais, située au bout d’un chemin, entourée par les champs, chargée d’histoire, pleine de possibles, réinvestie pour l’occasion. Nous fêtons en même temps la fin du film et le début d’un mouvement. Nous ne sommes plus ni isolés, ni étrangers, nous formons désormais une famille.


Budget prévisionnel

- Pour la période du tournage (01/07/2020-31/07/2020 inclus)

30 personnes, acteurs et techniciens confondus

10 euros par personne et par jour pour la nourriture5 euros par personne et par jour pour le logement100 euros pour le déplacement par personne sur toute la période

15 euros x 30 personnes x 30 jours = 13 500 euros

100 euros x 30 personnes = 3 000 euros.

Soit 16 500 euros pour la nourriture, le logement et les déplacements.

- Période en studio, post-production (dates à définir, 15 jours minimum)

7 personnes (6 musiciens et 1 ingénieur son)

15 euros x 7 personnes x 15 jours = 1 575 euros

100 euros x 7 personnes = 700 euros

Soit 2 275 euros pour la période du studio.

- Période de mixage, post-production (15 jours) 1 mixeur

10 euros x 15 jours = 150 euros

Tout cela en considérant qu’il travaille depuis chez lui.

- Période de montage, post-production (3 semaines)

10 euros x 21 jours = 210 euros

Ce film aura donc besoin de 16 500 euros + 2 275 euros + 150 euros + 210 euros =

19 135 euros pour les frais de bouche réduits au strict minimum.

- Technique

Malgré notre irrémédiable volonté de faire avec ce que l’on a déjà et le fait que nous ne louerons aucun lieu de tournage, nous prévoyons entre 865 euros et 5 865 euros de budget.

Ceci comprend les consommables (scotch, ampoules, maquillage, costumes, bougies, catering...) et l’achat de matériel technique (stabilisateur, disques durs externes, chargeurs, batteries, lumières...).

Voilà, tout ça pour dire que le film ne coûtera pas plus de 25 000 euros.


https://youtu.be/Tn2MF1lBBtc


Si vous contribuez au projet et ce, quel que soit le montant de votre participation, vous recevrez une invitation à la projection du film sur les lieux du tournage et nous inscrirons votre nom au générique (avec votre accord).


9 255 € Collectés sur 25 000 €

37%
0 Jour restant
0 Participation

Organisateur

Gaillard Paul

Profil vérifié

Bénéficiaire

Association La Garande